Prise de contact: Audi RS 3 Sportback – Floraison tardive

Alors que la carrière commerciale de l'actuelle Audi A3 touche à sa fin, voici qu'arrive sa version la plus fun : la RS 3. Premier verdict enthousiasmant.

Le design est à l'image des produits récents chez Audi : c'est sobre et discrètement sportif. Celui qui ignore ce qui se cache sous le capot pourrait même rester indifférent à cette RS 3.

Par contre, les connaisseurs savent que ces petits élargisseurs d'ailes améliorent la stabilité. Ils savent aussi que ces éléments sont en carbone et qu'ils pèsent à peine 2,1 kg/pièce. A l'avant, la RS 3 se distingue par ses grandes ouïes dans le bouclier. Elles sont nécessaires pour alimenter le moteur turbo en oxygène.

Choix de pneus

Un coup d'oeil attentif remarquera immédiatement une configuration pneumatique inhabituelle. A l'avant, il s'agit de gommes de 235 mm de large contre... 225 mm à l'arrière ! Cette combinaison inédite améliore la dynamique du véhicule selon Audi. Cela tient au fait que le coupleur Haldex donne la préférence au train avant auquel il transmet jusqu'à 100% de la puissance. Ce n'est que lorsque celui-ci est débordé que l'arrière entre en action. L'ESP peut être totalement déconnecté mais il ne faut pas s'attendre à faire de grands travers au volant de la RS 3.

Comme toutes les Audi sportives, la RS 3 est assez directive grâce à sa direction électro-mécanique très vive. La suspension renseigne bien le conducteur sur l'état de la chaussée mais cela reste suffisamment confortable pour envisager de longs trajets en toute sérénité.

Moteur de pointe

Si la RS 3 domine son sujet dans les portions sinueuses, elle accélère comme une fusée dès qu'une ligne droite se profile. Il faut dire qu'avec les 340 chevaux de son 5 cylindres 2.5, elle possède un fameux moulin sous le capot. Il est emprunté à la TT RS. Grâce à un clapet dans l'échappement, une simple pression sur le bouton sport placé sur la console centrale fait exploser ses vocalises.

Grâce au «launch control», la RS 3 n'a besoin que de 4,6 secondes pour atteindre les 100 km/h. Et avec 450 Nm en réserve, dépasser est un jeu d'enfant. La lourde RS 3 (1.575 kg) est limitée à 250 km/h mais cette barrière peut être portée à 280 km/h sur demande.

Gros disques de freins

Les prestations sont tout bonnement incroyables quand on songe qu'il s'agit seulement d'une A3, soit l'un des plus petits modèles de la gamme Audi. Heureusement, les freins sont à la hauteur pour ralentir une telle bombe.

S Tronic

Sur notre marché, la RS 3 est uniquement proposée avec la boîte à double embrayage S Tronic à 7 rapports. Elle est parfaitement taillée pour la RS 3 tant les passages de rapports sont rapides.

Rayon budget, la RS 3 est affichée à 51.500 euro, soit 300 euro de plus qu'une BMW M1 Coupé. Ce n'est pas donné mais c'est le prix pour conduire une voiture vraiment à part. La consommation normalisée est de 9,1 l/100 km pour des émissions de CO2 de 212 gr/km.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

VW T-Roc Cabrio : Banc solaire sur pilotis

Actualité auto

Audi e-tron 50 quattro: modèle de base.

Actualité auto

Renault Espace F1 : Essayez donc de suivre papa…

Actualité auto
Afficher plus