Rapport: 75th Goodwood Members Meeting – A la gloire des GT1

Tout comme de nombreux Youngtimers, les GT1 des années 90 connaissent le problème de n'être pas assez vieilles pour disputer des courses historiques. Mais à l'occasion du Goodwood Members Meeting, les McLaren F1 et autres Porsche 911 GT1 ont pu se dégourdir les jambes.

Tout comme de nombreux Youngtimers, les GT1 des années 90 connaissent le problème de n'être pas assez vieilles pour disputer des courses historiques. Mais à l'occasion du Goodwood Members Meeting, les McLaren F1 et autres Porsche 911 GT1 ont pu se dégourdir les jambes.

Homologation

A l'origine, la philosophie était de permettre aux voitures de route ultimes – les McLaren F1, Ferrari F40, Jaguar XJ220… – de faire la course sous la bannière GT1. Mais faute de procédure d'homologation digne de ce nom (quelques exemplaires "de route" suffisaient), Porsche, Mercedes et Toyota, respectivement avec les 911 GT1, CLK GTR et GT One, produisirent des voitures de course pures et simples, n'ayant plus grand-chose avoir avec une version routière.

McLaren F1

Cela donna une période fantastique dans l'histoire de la course automobile. Aujourd'hui, les voitures sont encore trop jeunes pour participer aux courses classiques, mais durant le récent Goodwood Members Meeting, elles ont pu s'engager sur le circuit pour une petite démonstration à très haute vitesse. Ce sont surtout les Porsche et les McLaren qui étaient présentes en nombre. Le batteur de Pink Floyd Nick Mason a occasionné quelques dégâts à sa voiture lors d'une excursion dans l'herbe. Et malheureusement, Mercedes n'envoya pas sa CLK GTR. Quant aux autres, ils nous ont permis de rêver à nouveau comme dans les nineties. Et vous, profitez bien des images… et du son.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus