Rapport: DS au Salon de Bruxelles 2018 – Palais 4 – Enfin du Premium Made in France

Chez DS, il n'y aura qu'une seule nouveauté, ce qui est déjà une bonne nouvelle, car ça fait longtemps qu'on en attend une. Et cette nouveauté est cruciale pour la marque.

Nous parlons bien sûr du SUV compact DS7 Crossback, et si vous avez lu nos essais, vous savez que cette fois, DS a réellement fait les choses comme il faut. Design valorisant, habitacle cosy et traité comme nulle par ailleurs, technologies de haut vol… C'est réellement avec lui que commence le positionnement premium de la marque.

Instant de vérité?

Pour DS, 2018 est donc le moment où tout se joue. Le constructeur lance un véhicule dans une catégorie très populaire, avec de réels arguments pour affronter la concurrence principalement allemande, et à des tarifs qu'on aurait certes voulu plus compétitifs mais qui ne sont en tout cas pas surfaits, contrairement à ceux de la Citroën C6, dernière tentative en date de PSA de se refaire une place dans les hautes sphères. Si cette fois ça ne marche pas, c'est que le public ne veut décidément plus entendre parler de luxe à la française.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Schmidt OSS Project Blitz : Porsche 912 électrique

Actualité auto

Dacia Duster : une Papamobile façon Aldi

Actualité auto

Tesla Cybertruck : (re-)révolutionnaire

Actualité auto
Afficher plus