Rapport: Mazda RX-Vision – Le Wankel n'est pas mort

Mazda vient de dévoiler à Tokyo un concept baptisé RX-Vision, préfigurant une future héritière de la défunte RX-8. Oui, elle est belle, mais ce n'est pas ce que nous retenons…

Car la toute grande nouvelle pour les connaisseurs est qu'avec ce concept, Mazda confirme travailler encore et toujours au développement du moteur Wankel, plus connu sous le nom de moteur rotatif.

Skyactiv-R

En fait, on ne sait encore quasiment rien d'une future RX-9, si ce n'est les dimensions du présent concept: 4,4 m de long, 1,9 m de large et 1,16 m de haut, pour un empattement de 2,7 m. On sait aussi que la RX-Vision est une stricte 2 places, alors que la RX-8 était une 2+2. Enfin, on peut supposer que si la voiture passe à la production, elle ressemblera presque trait pour trait à cette magnifique illustration du style Kodo de Mazda. Mais pour le reste… Aucune donnée mécanique n'est avancée, aucune info quant à l'avancement du développement. Mazda se limite à dire que les ingénieurs travaillent aux faiblesses typiques du moteur rotatif, que sont la consommation, les émissions et la fiabilité.

Car en effet, le moteur Wankel est affublé de ces différentes tares. Les premiers exemplaires diffusés à grande échelle par NSU dans les années 60 (ah oui, faut un peu connaître l'histoire de l'automobile) devaient être révisés en profondeur tous les 10.000 km. Pour ce qui est de la fiabilité, Mazda avait déjà largement résolu le problème avec la RX-8. Pour le reste…

11l/100 km

Si le fisc considérait le moteur de la RX-8 comme un 2.6 litres, sa réelle capacité était de 1.3 litres. Et un 1.3 qui consomme au bas mot 11 l/100 km, même si on n'essore pas ses 230 ch, à l'ère de l'Euro6, ça le fait pas du tout.

Il reste donc à attendre de voir si les ingénieurs, comme ils l'ont fait avec les Skyactiv-G et Skyactiv-D de la gamme actuelle, réussiront à en quelque sorte réinventer le Wankel. Nous leur faisons confiance, et nous avons hâte d'entendre à nouveau les rotors partir à l'assaut d'une zone rouge qui commence là où d'autres moteurs rendent l'âme.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus