Rapport: Opel Astra Sports Tourer – Astra 'plus'

Lors du Mondial de l'Automobile de Paris, en septembre prochain, Opel dévoilera cette Sports Tourer, version break de l'Astra. En novembre, elle envahira déjà les showrooms.

Opel allonge quelque peu son Astra pour en faire cette Sports Tourer. Un modèle important car, en Europe, il représente traditionnellement un quart des ventes en Astra. Chez nous, ce break est particulièrement populaire dans les flottes des sociétés.

C'est sa ligne de toit descendante sur la partie arrière qui donne son aspect sportif à l'Astra Sports Tourer. Une caractéristique qui fait bien sûr penser à l'Insignia Sports Tourer. Mais qu'on ne s'y trompe pas : il s'agit bien d'un break. D'ailleurs le volume du coffre grimpe à 500 litres contre 370 pour l'Astra 5 portes. En rabattant la banquette arrière, il culmine même à 1.550 litres. A chaque côté du coffre, un bouton vous permet de rabattre les sièges d'un geste simple. A bord, l'ensemble des rangements offre une capacité totale de 25 litres.

Opel n'a pas encore communiqué les dimensions exactes de ce break mais on sait qu'il repose sur le même empattement (2,68 mètres) que la version 5 portes. Il devrait donc se comporter de manière aussi dynamique.

Huit moteurs

La palette de motorisations comporte huit offres aux puissances comprises entre 95 et 180 chevaux. En diesel, le 2.0 CDTI de 160 chevaux et 380 Nm de couple constitue le haut de gamme. Selon Opel, sa consommation moyenne ne dépasserait pas 5,1 l/100 km (CO2: 134 gr/km). Le constructeur allemand dotera ses modèles à boîte manuelle d'un indicateur de changement de vitesses et, avec un supplément de prix, d'un système start/stop.

Les tarifs de l'Astra Sports Tourer ne sont pas encore connus. (red/sp-x)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus