Rapport: Volkswagen Arteon – Passat-de-luxe

La remplaçante de la VW (ex-Passat) CC reçoit un tout nouveau nom rien qu'à elle: Arteon. VW l'a présentée au Salon de Genève.

La CC était déjà un très joli coupé 4 portes et avec l'Arteon, VW entend injecter encore un peu plus de style dans sa gamme. Selon VW, ce patronyme est une référence à l'art, c'est évident, tandis que "eon" évoque les ambitions premium.

Des ambitions parfaitement réalistes. Premièrement nous la trouvons tout simplement très belle. L'Arteon recevra en série des phares full-LED, proposera cinq vraies places et un très vaste coffre (hatchback) de 563 à 1.557 litres. Elle est posée sur la plateforme MQB qui porte déjà la Passat, le Tiguan et… la Golf.

Moteurs

La VW Arteon est longue de 4,8 mètres et son empattement est de 2,84 m, grâce à quoi VW promet l'espace aux jambes le plus généreux du segment. Le moteur d'entrée de gamme sera le nouveau bloc essence 1.5 TSI de 150 ch. Les autres mécaniques du catalogue, toutes 4 cylindres, sont le 2.0 TSI 190 ch et le 2.0 TDI, 150 ou 190 ch. On annonce aussi une version 240 ch de ce TDI. Transmission avant et intégrale sont au menu. L'intervalle des vidanges est de 30.000 km ou deux ans, et le gros entretien n'est nécessaire que tous les 60.000 km ou trois ans.

Cruise

Le joli tableau de bord digital (Active Info Display) sera en option, tout comme le cruise control adaptatif qui prendra en compte les données du GPS et la lecture des panneaux routiers.

Les ventes seront lancées à la mi-juin, mais les tarifs ne sont pas encore connus. En Europe, l'Arteon sera la plus grande berline de la marque. En Chine par contre, on trouve encore une taille au-dessus, avec la Phideon.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus