Passer au contenu principal

Les 100 ans d'histoire de Mazda

Cette année, Mazda célèbre ses 100 ans d'existence. Le temps d'un voyage dans le passé de la marque s'impose, accompagné des félicitations officielles.

C'est le 30 janvier 1920 que Mazda vu le jour à Hiroshima sous le nom imprononçable de "Toyo Cork Kogyo Co. Ltd", mais ce ne sera qu'en 1931 que la marque entrera dans la production de véhicules avec son Mazda-Go riskja. Puis vient la guerre qui fit perdre aux Japonais l'activité rentable qu'était la production d'armements.

Mazda, cependant, s'oriente de plus en plus vers l'automobile. En 1960, la R360 est produite. Une kei-car deux-portes propulsée par un gros bicylindre en V de 356 cm3 qui produisait pas moins de 16 ch et 22 Nm de couple. Certes, ce n'est pas la plus imaginative des autos, mais elle représente les premiers pas de Mazda dans l'automobile.

AS24 Mazda R360 Coupé

La Mazda Cosmo Sport, inspirée de la NSU Ro80, était bien plus excitante avec son moteur rotatif. Ce moteur dit Wankel n'a d'ailleurs jamais cessé d'apparaître tout au long de l'histoire de Mazda. La marque en a même lancé des gammes spécifiques comme les R100 et les RX. On se souvient tous des RX-7 des années 80 et de la RX-8 de début 2000.

AS24 Mazda Cosmo Sport

Mais, entre-temps, Mazda a continué à construire d'autres modèles. À partir des années 70, la 616 est la plus grande berline de son segment. Elle prendra ensuite le nom de 626 et, aujourd'hui, est simplement baptisée 6. La 323 est également un modèle fort qui fut d'abord lancé en 1963. Pour le reste, Mazda produit des voitures banales – bien que les versions MPS des 323 et 626 produisaient 280 ch. Le côté intéressant de la marque se cache dans sa soif pour l'innovation et l'expérimentation. Car, lorsque tout le monde avait abandonné le moteur rotatif depuis longtemps, Mazda a continué à le perfectionner.

La MX-5, quant à elle, n'a pas eu droit au moteur rotatif. Pourtant, elle n'en a pas besoin pour revendiquer sa place dans l'histoire de Mazda. Depuis 1989, le petit roadster représente le summum du plaisir de conduire à un prix raisonnable. Il est dit qu'il a été inspiré des MGB et Lotus Elan, la fiabilité japonaise en plus. De nombreuses marques ont essayé de copier la recette de la MX-5 mais la petite Mazda a survécu à toutes les attaques. Les phares escamotables, eux, n'ont pas survécu les crash-tests. Enfin, saviez-vous que le M dans MX-5 signifiait simplement "Mazda"?

AS24 Mazda MX-5

En plus de la MX-5, Mazda a également lancé une autre ligne de véhicules badgés MX dans les années 90. Ainsi nait la MX-6, une variante coupée de la 626 de l'époque. La marque a également développé le plus petit V6 du marché qu'ils ont logé dans la MX-3 V6. Ce moteur bénéficiait d'un régime fiscal favorable au Japon où il produisait 130 ch et emmenait la petite auto jusqu'à 202 km/h. Mazda a également osé avec la 121, une berline toute en rondeurs dotée d'une courte malle à l'arrière.

AS24 Mazda 121

Mazda est également précurseur dans la création de filiales. Par exemple, il y a eu Autozam, une marque qui produisait des kei-car provenant de chez Suzuki mais badgée différemment. Il y eut aussi Eunos, la division spécifique aux modèles de luxe pour le marché japonais. Mazda a même tenté d'importer les modèles Xedos, mais contrairement à la marque de luxe de Toyota, Lexus, cela n'a pas séduit.

AS24 Mazda Xedos 6

Au cours de ses 100 ans d'existence, Mazda a également été actif dans la course automobile. Quelque 323 équipées traversent encore ici et là les rallyes régionaux. Pourtant, le plus grand succès que connu Mazda est dû à la 787B faite pour les 24h du Mans en 1991. Elle est devenue la seule voiture à moteur rotatif à se classer lors de la fameuse course automobile. Si vous avez l'occasion, trouvez une vidéo afin d'entendre le bruit fabuleux de cet engin très spécial.

AS24 Mazda 787B

Dans la publicité aussi, Mazda fait dans l'originalité. Qui ne se souvient pas de la pub dans laquelle un ingénieur Mazda claque une portière après quoi un autre dit "OK". Cette dernière a contribué à construire l'image de Mazda en tant que marque auto fiable. Le slogan "Zoom Zoom" a également orné les panneaux d'affichage pendant de nombreuses années.

Aujourd'hui, Mazda déborde toujours d'esprit d'innovation. Ses ingénieurs continuent à raffiner les moteurs essence tandis qu'ils développement le moteur SkyActiv-X. Un moteur essence avec l'efficience d'un diesel. Cette année, Mazda lance également sa MX-30, sa première voiture électrique. Encore une fois, elle sort du chemin tracé et prépare Mazda pour l'avenir.

Tous les articles

Acheter sa voiture au Salon de l'Auto : oui ou non ?

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles

10 hybrides rechargeables avec la plus grande autonomie électrique

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles

Les "10 Voitures de l'année" les plus récentes

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles
Afficher plus