Ford Ranger Raptor : Sous les chantiers, la plage !

Le pick-up utilitaire Ranger prend des airs de surfeur dans cette nouvelle variante Raptor, qui s’offre aussi un Diesel biturbo et une boîte auto à 10 vitesses.

Le pick-up Ranger profite de quelques mises à jour, à commencer par un nouveau moteur 2.0 diesel piqué à la camionnette Transit. Il remplace l’ancien 2.2 TDCi et délivre 170 ch et 420 Nm, voire jusqu’à 213 ch et 500 Nm pour la version biturbo. Autre nouveauté : l’arrivée de cette version Raptor (uniquement en double cabine), développée par le département sportif Ford Performance. Un Ranger bodybuildé, aux ailes élargies de 15 cm et à la suspension rehaussée de 5,1 cm, le tout posé sur des pneus BF Goodrich à crampons de 17 pouces. Voilà pour ce qui se remarque au premier coup d’œil. Voyons ce qui cache derrière cette carapace…

Ford Ranger Raptor (12) (5025 x 3350)

Un châssis « tuné »

Derrière son look de surfeur, ce pick-up modifie aussi son châssis. Il ajoute à son train arrière rigide une barre de Watt, histoire d'assurer un carrossage plus constant et limiter le roulis. Autre évolution : les ressorts arrière à lames sont remplacés par des ressorts hélicoïdaux, tandis que l’engin s’offre aux quatre coins des amortisseurs spécifiques à gros débattements, fournis par le spécialiste américain Fox.

De quoi transfigurer le comportement de ce pick-up, qui devient clairement plus précis et plus confortable sur le bitume. Bien sûr, on ne retrouve pas le moelleux des meilleurs SUV, et on ressent toujours les percussions de l’essieu arrière rigide. Mais ce Raptor présente plus de tenue sur la route que ses concurrents directs, tout en se montrant plus efficace en conduite tout-terrain, grâce notamment à une garde au sol atteignant 28,3 cm. A noter aussi que pour mieux freiner, le Raptor a troqué les tambours arrière du Ranger classique contre des disques.

Ford Ranger Raptor (2) (4000 x 2667)

Diesel biturbo et boîte 10

Un seul moteur sous le capot de ce Raptor : le 2 litres diesel en version biturbo de 213 ch. Celui-ci est associé d’office à une boîte automatique comptant 10 vitesses, celle qui est également montée dans la Mustang, rien de moins ! Le bloc diesel est plutôt discret s’agissant d’un pick-up, et la boîte se montre convaincante et douce. Par contre, elle n’abaisse pas vraiment la consommation sur l’autoroute, car l’étagement reste assez court malgré les 10 vitesses. Et si les performances sont bonnes, ce Raptor se fait nettement distancer par les Mercedes Classe X 350d (258 ch et 550 Nm) et VW Amarok 3.0 V6 TDI (204 ou 258 ch, de 500 à 580 Nm).

Ford Ranger Raptor (6) (4000 x 2667)

Moins costaud et plus cher !

Très cool côté look, le Raptor est également richement équipé de série (accès/démarrage sans clé, sièges avant sport cuir/alcantara, climatisation automatique bizone, caméra de recul, GPS, etc.), mais pas très travailleur : ses ressorts hélicoïdaux, moins costauds que des lames, lui font perdre des plumes face aux autres Ranger en ce qui concerne la charge utile de la benne (620 kg contre plus d’une tonne) et la capacité de remorquage (2,5 tonnes contre 3,5). Et Ford tape plutôt fort dans le tarif ! Mais c’est le prix à payer pour disposer d’un pick-up unique en son genre, tant par son look que sa technique. Nous, franchement, on a adoré…

Ford Ranger Raptor (4) (4000 x 2667)

Ford Ranger Raptor
Moteur 4 cylindres diesel, biturbo, 1.996 cc
Puissance 213 ch à 3.750 tr/min
Couple 500 Nm de 1.750 à 2.000 tr/min
0-100 km/h 10,5 sec
Pointe 170 km/h
Conso 8,9 l/100 km
CO2: 233 g/km
Prix: 58.352€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lancia Aurelia B20GT "Fuorilegge" : Coolissima !

Essais · Comparer les essais

Alfa Romeo Giulia & Stelvio 2020 : Garder le bon, changer le moins bon

Essais · Comparer les essais

La Mini Cooper S a 60 ans : Essai rétro

Essais · Comparer les essais
Afficher plus