Triumph Sprint - Annonces moto occasion sur AutoScout24

Triumph Sprint

Lancée en 1993 sous un nom légèrement différent, elle devient Triumph Sprint dès 1994. Elle est toujours au catalogue du constructeur britannique en 2014.

Le digne successeur de la Trident

Lancée en 1993 sous la désignation « Trident Sprint ». Le constructeur britannique avait équipé son modèle précédent, la Trident, d’un carénage au niveau de la tête de fourche pour en faire un modèle plus sportif. A l’époque, la Trident Sprint était équipée d’un 3 cylindres en ligne de 885 cc, pour une puissance de 98 ch. Basée sur le même cadre que les autres modèles du constructeur, un mono-poutre en acier, cette moto n’était finalement pas perçue comme un nouveau modèle à part entière. Le constructeur britannique en a donc changé le nom dès l’année suivante, pour la nommer « Triumph Sprint ».

Une succession de modèles au fil des années

En 1997, la Triumph Sprint est remplacée par la Triumph Sprint Sport, au moteur noir mat. Triumph en sort en 1998 une version plus routière : la Triumph Sprint Executive qui est équipée d’un moteur moins volumineux mais aussi puissant (96 ch) et dotée de sacoches latérales. En 1999, un nouveau modèle est lancé, avec un moteur gonflé (955 cc, 108 ch). C’est la Triumph Sprint ST, qui bénéficiera d’une nouvelle génération de moteurs à partir de 2002, plus légers et plus puissants (118 ch). A la même période, Triumph sort aussi une Sprint RS qui se veut plus sportive que la ST, et qui bénéficiera aussi du nouveau moteur à compter de 2003. La Triumph Sprint 1050 ST sort en 2004. Elle bénéficie d’un nouveau design plus agressif, d’un nouveau cadre et d’un nouveau moteur (1050 cc, 123 ch), complétée en 2005 par une version ABS, et dont le réservoir passe au métal en 2008. Le modèle le plus récent est finalement la Triumph Sprint GT, bâtie sur la base de la Sprint 1050 ST, toujours dotée d’un 3 cylindres (1050 cc, 130 ch). Ce modèle est sorti en 2010 et est toujours au catalogue du constructeur en 2014.