Passer au contenu principal

Interview : "Les voitures électriques d'aujourd'hui sont des GSM Motorola"

En tant que designer, Domen Rucigaj a entre autres à son actif l'Audi e-tron Sportback. "Nous allons encore beaucoup faire évoluer la voiture électrique dans les années à venir.", dit-il. Et surtout : "Il y aura autre chose que des SUV."

Rucigaj est Slovène, il est encore jeune et est un fou d'automobile au sens classique du terme. Il est par exemple l'heureux propriétaire Jaguar XJR, et sa compagne possède une des premières Mazda MX-5. "Personnellement, je suis fan d'oldtimers. Et de manière générale, on voit que les jeunes d'aujourd'hui aiment tout ce qui est vintage, que ce soit les montres ou ce genre de choses. Ca ouvre des possibilités."

ITVAudiPorsche914E

A ce sujet, permettez-moi de vous montrer une idée du Porsche Club of America, qui est d'après eux une voiture électrique sympa et intéressante qui pourrait plaire aux jeunes. C'est une interprétation électrique moderne de la 914 d'autrefois, la 914E. Qu'en pensez-vous ?

(Il rit) "Je n'ai pas grand-chose à en dire. Mais il est clair que nous sommes toujours à la recherche des idées de demain, et c'est une piste qui a toute notre attention. Pour les designers, une voiture de sport basse avec un moteur central est toujours un rêve. La 914 était une Porsche très spéciale. Une nouvelle version devrait donc à la fois avoir un côté vintage et intégrer les technologies modernes. Il ne faut pas perdre de vue que les jeunes d'aujourd'hui n'ont plus le lien affectif avec l'automobile, qui est devenu un bien de consommation comme les autres. Notre mission est de faire en sorte que l'auto fasse à nouveau battre leur cœur."

Ca veut dire fini les SUV ?

"Jusqu'à présent, nous avons créé les voitures électriques pour une ancienne génération assez aisée. Il y avait de leur part une demande de SUV, et ils ont eu ce qu'ils voulaient. Mais les nouvelles générations veulent aussi rouler à l'électrique. Sauf qu'ils n'ont pas les moyens de s'offrir une voiture à 40.000€ ou plus. C'est la prochaine demande à laquelle nous devons répondre. Et on remarque qu'ils ne sont guère intéressés par les SUV. Si nous voulons que ces générations achètent nos produits, nous avons tout intérêt à leur proposer quelque chose d'attirant, qui transpire le fun."

2020-01-09-13.50.14

Cette génération tiendra-t-elle encore à être propriétaire d'une voiture ?

"C'est en modèle qui change en effet énormément. Mais je pense que si on produisait quelque chose comme cette Porsche 914, la génération dont on parle n'y serait pas insensible."

Et cela transformerait peut-être aussi la voiture électrique telle qu'on la connaît aujourd'hui, dont personne ne semble s'inquiéter de ce qu'elle consomme réellement.

"C'est en effet une partie du défi mais contrairement à ce que vous pourriez croire, nous nous préoccupons énormément du poids des générations actuelles de voitures électriques. Si on greffait des batteries de 700kg aux SUV tels qu'ils sont aujourd'hui, on dépasserait largement les 3 tonnes et ils ne seraient plus considérés comme des véhicules particuliers. Dans les 5 ans à venir, nous allons faire considérablement évoluer la voiture électrique. Voyez ce qui a été fait avec les téléphones portables. En pas si longtemps que ça, nous sommes passés d'une valisette et un cornet reliés par un fil, à ceci (il montre son iPhone). Actuellement, la voiture électrique est comme un vieux Motorola. Mais je suis convaincu que son évolution sera bien plus rapide. Dans 5 ans, on aura énormément avancé. Avec la Taycan, Porsche a par exemple réussi à faire en sorte que les passagers ne soient plus assis sur les packs de batteries, mais plutôt entre les packs. Grâce à cela, on peut réduire la hauteur des voitures, et il est donc plus facile de développer des modèles électriques qui ne sont pas des SUV."

2020-01-09-14.00.15

La voiture électrique donne-t-elle plus de liberté aux designers ?

"Nous sommes surtout dépendants des réglementations. Mais une voiture électrique n'a par exemple pas de calandre pour le refroidissement, et c'est vrai que ça donne plus de possibilités. Avec notre PB18 Concept, nous avons déjà montré ce qui était possible. On pourrait par exemple "ouvrir" l'avant pour permettre aux occupants de voir plus de route. Ca, c'est nouveau. Mais les règles en matière de protection des piétons imposent des normes concernant les hauteurs de capot et l'emplacement des phares que l'on peut difficilement contourner. Tout est donc affaire de compromis."

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Dacia : La voiture électrique low cost arrive

Actualité auto

Abt Audi RS4 Avant : plus de 500 ch !

Actualité auto

Kia Sorento : Aussi en électrique

Actualité auto
Afficher plus