Pininfarina Battista : "Seule l'électricité permet d'atteindre 1.900 ch"

A l'occasion du Zoute Grand Prix, nous avons eu droit à une petite visite guidée de la Pininfarina Battista, de la part du Chief Brand Officer Dan Connell. "Il n'y a qu'avec l'électricité que nous pouvions proposer 1.900 ch", dit-il.

Depuis sa reprise par le constructeur indien Mahindra, la maison de design Pininfarina est en mesure de développer un ambitieux plan d'avenir. Les liens avec Ferrari sont désormais rompus, Pininfarina revient donc sous la forme d'une marque à part entière, avec une Supercar qui doit donner des palpitations d'angoisse à Maranello.

FGRX4388

"Limitée" à 350 km/h

Avec cette première Battista, Pininfarina Automobili mise sur la transmission 100% électrique, acquise chez les croates de Rimac. La Battista utilise des batteries lithium-ion d'une capacité de 120 kWh, installées derrière les sièges pour une répartition des masses idéales. "Seule une transmission électrique nous permettait d'atteindre les performances que nous avions en tête. La Battista développera 1.900 ch et 2.300 Nm, qui seront envoyés aux quatre roues. Avec un moteur thermique, c'est impossible. Nous aurions pu viser les 400 km/h, mais la voiture sera en fait limitée à environs 350 km/h. Elle abattra le 0-100 en moins de 2 secondes et aura une autonomie de 450 km. Sauf si on conduit tout le temps pied au plancher, évidemment. Mais nous proposerons 5 modes de conduite qui combineront le meilleur de tous les mondes."

Battista-Interior

2 millions d'euros

"La Battista a été dessinée selon tous les principes chers à Pininfarina, avec en tête une approche intemporelle de la beauté", explique Connell. Nous découvrons ensuite un intérieur à la présentation évidemment très luxueuse, où le carbone se marie harmonieusement avec le cuir précieux, et où les écrans digitaux tiennent lieu d'instruments. La Pininfarina Battista est bien sûr aussi exclusive que vous l'imaginez : elle coûtera 2 millions d'Euro, et Pininfarina ne compte pas en produire plus de 150 exemplaires. 50 pour l'Europe, 50 pour les USA et 50 pour le reste du monde. La production sera lancée en Italie en 2020. "Nous avons déjà enregistré quelques 400 demandes de la part d'acheteurs potentiels."

Un nouveau modèle tous les 18 mois

D'autres modèles Pininfarina suivront la Battista. "Nous avons l'intention de lancer un nouveau modèle tous les 18 mois", dit encore Connell. "Des modèles toujours aussi exclusifs, bien sûr. Le prochain sera plus luxueux encore, quelque chose qui se situera au niveau de Rolls-Royce ou de Lamborghini. Et ce ne sera pas un SUV."

Pininfarina-Battista-3

L'ambition de Pininfarina est de devenir une référence en matière de transmission électrique. "Le marché est aujourd'hui dans une nouvelle situation, qui crée de nouvelles possibilités. Nous venons de développer une nouvelle plateforme en collaboration avec Bosch et dans ce cadre, la Battista est à voir comme plus qu'une simple hypercar. Elle est aussi une vitrine de notre technologie, destinée aux tiers qui pourraient être intéressés."

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Aston Martin DBX : Le sauveur

Actualité auto

Ford Mustang Mach E : 600 kilomètres en Ford électrique

Actualité auto

BMW i4 : la Série 3 électrique arrive en 2021

Actualité auto
Afficher plus