Présentation: Audi RS5 – Ca ne rigole pas!

Pas de turbo, pas de downsizing, mais plutôt un bon vieux V8 de 450 ch. Audi met toutes les chances de son côté dans son attaque de la BMW M3. Car c'est bien face à elle que la RS5 se place.

Et pourtant… Audi annonce une consommation de 10,8l/100 km, un chiffre étonnant pour un V8 de 4.2l. Ca la situe 1,3 litres sous les chiffres de la S5, disposant du même moteur, mais avec moins de puissance. Et c'est encore 0,4 litres de moins que la BMW M3 équipée d'un Stop/Start. 1-0 après l'épreuve de la pompe.

La RS5 doit, pour le moment, se passer de Stop/Start. Mais cette Audi boulet de canon dispose tout de même de l'injection directe d'essence, et le moteur a été optimisé pour limiter les frottements. La boîte 7 rapports à double embrayage (S Tronic) participe elle aussi à la baisse de conso.

Limitée

Chrono en main, l'Audi et sa transmission intégrale est aussi rapide que la M3. Cette dernière pèse 60 kg de moins, mais a aussi 30 ch de moins. Grâce à son système Launch Control, la RS5 exécute le 0-100 en 4,6 secondes et plafonne à 250 km/h. Cette vitesse est limitée électroniquement, mais le verrou peut être porté à la demande à 280 km/h.

Spoiler rétractable

Extérieurement, on distingue la RS5 de la S5 par ses arches de roues plus prononcées, par ses jantes spécifiques, par la bande sonore paradisiaque que joue le double échappement et par un spoiler qui se déploie dès 120 km/h. On la verra pour la première fois à Genève et elle sera en concession dès le printemps. Les prix doivent encore être fixés, mais on s'attend à ce que, en Allemagne, elle soit plus chère qu'une M3.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Schmidt OSS Project Blitz : Porsche 912 électrique

Actualité auto

Dacia Duster : une Papamobile façon Aldi

Actualité auto

Tesla Cybertruck : (re-)révolutionnaire

Actualité auto
Afficher plus