Rapport: Crashtest Audi Q7 vs. Fiat 500 – Pot de terre contre pot de fer

Lorsqu’on est petit, on apprend souvent à l’école qu’il n’est pas bon de se frotter aux gros costauds. Il en va de même sur la route.

Dans un test d’impact normalisé (Crash Test), L’ADAC a opposé, dans un choc à une vitesse de 56 km/heure, la petite Fiat 500, 940kilos face à l’Audi Q7, pas moins de 2370 kilogrammes. La Fiat 500 est, pour sa taille et sa catégorie, un véhicule extrêmement sûr. Un test d’impact mené par l’ Euro NCAP en a apporté la preuve. L’Audi Q7 est également une des meilleures voitures de sa catégorie. Qu’arrive-t-il lorsque ces deux premiers de la classe entrent en collision ? L’ADAC a fait le test et le résultat n’est pas reluisant.

La Fiat, en elle-même très solide, n'a aucune chance contre les géants d'Ingolstadt. Compte tenu des masses des deux véhicules, la petite Fiat lancée à une vitesse de 56 km/heure contre la Q7 subi le même choc que si elle rentrait dans un platane à environ 80 km/heure. Une vitesse qui peut se révéler fatale pour les passagers. Même si l’habitacle se révèle très solide, la charge imposée à la tête, à la nuque, au thorax, au bassin et aux jambes du conducteur est de nature à entraîner la mort. L’airbag du conducteur explose en raison de l’importance de la charge et l’airbag des genoux (de série) s'avère inutile. Le même sort tragiqueest réservé aux mannequins enfants placés sur les sièges arrières. Le risque de blessures pour les passagers de l’Audi est, quant à lui, très faible.

Principal responsable de tels dégâts: le longeron en une pièce de la Q7. Trop rigide, il vient heurter quasiment sans aucune déformation la petite voiture. Le message de l’ADAC est donc clair: Audi ne fait pas suffisamment pour la protection des autres voitures. Le SUV pourrait absorber d’avantage d’énergie et réduire ainsi les risques de blessures pour les passagers de la Fiat. Selon l’ADAC, plusieurs longerons, répartis sur une plus grande surface à l'avant de la Q7 rendraient le 4x4 moins agressif. Une telle modification serait également bénéfique pour les passagers de l’Audi, dans le cas où l’autre partie impliquée dans l’accident serait plus lourde que la petite 500.

Selon l’ADAC, le problème n’est pas spécifique à la Q7. D’autres SUV occasionnent des détériorations importantes en cas d’accident. Le club automobile demande donc davantage de protection pour les autres véhicules. Le législateur devra-t-il entrer en lice pour renforcer ces exigences ? (mb)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Dacia Duster : une Papamobile façon Aldi

Actualité auto

Tesla Cybertruck : (re-)révolutionnaire

Actualité auto

VW ID. Space Vizzion : Une Passat électrique en 2021

Actualité auto
Afficher plus