La voiture diesel est-elle toujours d'actualité?

Avec le dieselgate, l'augmentation des prix à la pompe et la prise de conscience sur ses émissions nocives, le moteur diesel a perdu les faveurs des automobilistes Belges. L'achat d'un véhicule au gazole est-il toujours avantageux? Voici les bons conseils.

Il fut un temps, pas si lointain, où le diesel régnait en maitre sur la Belgique. Poussées par les primes du gouvernement, près de deux voitures sur trois roulaient au gazole. Les chiffres ne mentent pas. En 2008, la part de marché des ventes de voitures neuves diesel était de 78,9%. Aujourd'hui tout cela a bien changé. Dans les premiers mois de 2019, le diesel n'affiche que 31,1% des ventes. La faute à la fraude de Volkswagen (Dieselgate), l'augmentation des prix à la pompe et, il ne faut pas l'oublier, la prise de conscience du public face aux émissions nocives.

Le diesel se refait une image

Pourtant, tous les moteurs diesel ne sont pas de gros charbonniers comme les écolos aimeraient nous laisser croire. Le dieselgate a permis de mettre en évidence un souci d'homologation, sans plus. L'image tarie du diesel a suivi toute seule. Cependant, notons que les diesels récents font bien mieux que leurs aïeux.

Avec le développement des filtres à particules et des pièges à NOx, le problème des émissions nocives est presque réduit à néant. Ajoutons-y un travail poussé sur le rendement des véhicules et la technologie de l'AdBlue et, aujourd'hui, un moteur diesel est réellement le plus propre des moteurs à combustion.

AS24 Diesel AdBlue tank

Quels sont les avantages et les inconvénients du diesel?

Commençons par le positif. Un diesel consommera toujours moins qu'un moteur essence à puissance équivalente. En moyenne, un diesel sirote quelque 1,2 litre en moins tous les 100 kilomètres. Cette soif réduite de 20% fait du bien au portefeuille, surtout lorsque le véhicule pèse son poids. Ici, le couple à bas régime d'un moteur diesel est un autre avantage. En sus, suite à sa consommation réduite, les émissions de CO2 s'en trouvent également diminuées, sans compter le fait que la combustion du diesel est plus "propre" en dioxyde de carbone.

Malgré sa soif réduite à la pompe et sa combustion générant moins de CO2, le fait de bruler du diesel dégage d'autres gazes, bien plus nocifs pour la santé. On retient notamment les particules fines et le monoxyde de carbone. Il a été prouvé que ces substances sont à l'origine de certains cancers des poumons. Bref…un gros point noir dans le CV du diesel! Mais ça, c'était avant. Les diesels récents s'équipent tous d'un filtre à particules. La technologie des pièges à NOx (Selective Catalytic Reduction ou SCR) est aussi devenue chose commune à partir de la norme EURO 6.

AS24 Diesel vulpistool

Interdiction en centre-ville

Ces émissions nocives sont les principales raisons de l'interdiction des vieux diesels dans les zones basses émissions. Notons que les diesels les plus sales, soit ceux sans filtre à particules ou piège à NOx, se sont vus attribuer une interdiction de rouler en premier.

De nos jours, la Belgique compte deux zones basses émissions, une à Bruxelles et l'autre à Anvers. Dans la capitale, les diesels aux normes EURO 0, 1 et 2 sont déjà bannis. Les EURO 3 suivront l'année prochaine. Anvers a un coup d'avance. La ville interdit déjà la circulation des voitures diesels jusqu'à la norme EURO 3.

AS24 Diesel brandstofpomp

Le diesel est-il intéressant pour moi?

La réponse à cette question peut prendre plusieurs facettes. En bref: cela dépend de votre profil de conducteur. Comme c'est le cas pour toutes les motorisations, de l'hybride à l'essence en passant par l'électrique, le CNG et le diesel, chaque technologie convient à un type de conducteur. En définitive, le diesel restera apprécié des gros conducteurs.

Actuellement, les spécialistes conseillent l'achat d'un véhicule diesel pour toute personne parcourant plus de 45.000 km par an. En effet, avec l'augmentation du prix à la pompe, la différence de prix par rapport à l'essence se réduit. Il ne tient dès lors qu'à la consommation plus basse du diesel pour justifier le coût supplémentaire du diesel (entre 1.500 et 3.000 € en moyenne).

Il faut aussi prendre en compte le kilométrage journalier. En effet, afin que les systèmes de dépollution actuels fonctionnent de manière optimale, il faut que le moteur diesel à température. Un conducteur effectuant beaucoup de petits trajets sur la journée pourrait ainsi préférer un moteur au CNG ou à l'essence.

En ce qui concerne les voitures diesel d'occasion, la donne change légèrement. En effet, avec l'image du diesel en perdition, il est aujourd'hui plus difficile de vendre son auto au gazole qu'à la grande époque. Ainsi, il est possible que le surcoût à l'achat ne soit pas répertorié sur le prix en seconde main. Parfois même, le diesel peut être moins cher en occasion que la version essence d'une même voiture.

AS24 Diesel typebenamingen

Le diesel est-il encore pertinent?

Avec tout cela, il faut retenir une chose: ne jetons pas le diesel aux oubliettes. Certes, son image a été noircie par des scandales de fraudes et des émissions nocives, mais ces motorisations coupables sont depuis dépassées. L'achat d'un diesel récent (EURO 5 ou 6, 6d Temp) reste une alternative intéressante pour le conducteur adéquat. À chaque pied, sa chaussure. Il en va de même pour les automobilistes et leurs voitures.

Tous les articles

10 options à ne pas manquer sur votre nouvelle voiture d'occasion

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles

Voiture électrique d'occasion: la batterie est-elle un problème?

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles

Vous cherchez une voiture hybride? En voici les avantages et les inconvénients

Conseils utiles · Achat / Vente - Vue d'ensemble de tous les articles
Afficher plus