Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Cupra Formentor VZ5 : la RS 3 espagnole

Cupra, la filiale espagnole de Seat, casse les codes : pour la première fois, il n'y a plus quatre cylindres sous le capot mais plutôt cinq. Plus précisément, le bloc de 2,5 litres de l'Audi RS 3. Autoscout24 l'a pris en main.

Pro

Points forts

  • 5-cylindres super rapide et puissant
  • Comportement polyvalent
  • Qualité d'assemblage
Contra

Points faibles

  • (Trop) petites palettes de changement de vitesse
  • DSG intrusive
  • Ergonomie de l'infodivertissement

Cupra se porte bien. La division sportive de Seat, qui est à son compte depuis 2018, semblait un peu chercher sa voie dans les premières années de son indépendance, mais elle l'a maintenant trouvée. Avec la Born, par exemple, Cupra a un modèle électrique dans sa gamme avant même Seat. Avec le Formentor, la marque espagnole dispose d'un modèle à succès qui n'est pas un dérivé d'une Seat existante.

Dans les détails

Le Formentor doit sans doute ce succès à son design élégant et sportif et à sa gamme étendue de moteurs. Car à part la sportive VZ avec un 4-cylindres 2.0 TSI de 310 ch, il y a bien d'autres moteurs sous son capot. Et ceux-ci n'ont pas forcément un caractère sportif : un 2.0 TDI, un e-Hybrid hybride rechargeable, et même un 1.5 TSI en version d'entrée de gamme. Aujourd'hui, le VZ5, avec – eh oui – un 5-cylindres, vient s'ajouter au haut de la gamme.

Cupra Formentor VZ5

Visuellement, il ne diffère du Formentor de 310 ch, qui était jusqu'à récemment le haut de gamme, que par des détails. Tout d'abord, il y a le pare-chocs avant, qui a une coupe différente et utilise des accents en fibre de carbone. La calandre est bordée de noir sur cette version VZ5, les passages de roues abritent des jantes spécifiques de 20 pouces avec des étriers de frein Akebono - un nom que vous connaissez mieux des Polestar. Tout à l'arrière se trouve le signe le plus révélateur : en plus d'un diffuseur aux accents de fibre de carbone, ce Formentor VZ5 est équipé d'un double échappement de chaque côté, mais avec les tuyaux d'échappement empilés en diagonale les uns sur les autres.

Du bon et du moins bon

À l'intérieur, le VZ5 reprend à peu près les éléments des autres modèles sportifs de Formentor. Cela signifie deux boutons supplémentaires sur le volant : un raccourci pour les modes de conduite et un bouton de démarrage - sur les versions de base, le bouton de démarrage se trouve sur la console centrale. Au centre se trouve l'écran d'infodivertissement de 12 pouces, qui, comme tous les modèles récents de Seat et Cupra, est principalement commandé par un écran tactile dont l'ergonomie pourrait être considérablement améliorée.

Cupra Formentor VZ5

Les sièges sport Cup optionnels, quant à eux, ne peuvent être améliorés. Leur maintien est parfait. La qualité d'assemblage est un autre point positif. Bien que ce VZ5 ne craigne pas les plastiques durs, tout semble solide. Le volant tient également bien en main et, contrairement à la Golf R ou la Golf GTI, il utilise toujours des boutons classiques. Comme il n'y a plus de lien mécanique entre le levier de vitesses et la boîte, ce Formentor VZ5 utilise également uns minuscule commande. Pour changer de vitesse soi-même, il faudra utiliser les palettes au volant. Seulement, elles pourraient être un peu plus grandes.

Gardez le rythme

Et vous aurez envie de changer de vitesse vous-même, car le 5-cylindres sous le capot ne demande rien d'autre que de monter en régime. Oui, on retrouve à l'avant le même bloc 2.5 TFSI que dans les Audi RS 3 et RS Q3, et c'est la première fois qu'une autre marque de l'écurie Volkswagen est autorisée à utiliser ce moteur solide comme le roc. Audi a manifestement dû respecter la hiérarchie, puisque le Formentor doit concéder 10 ch et 20 Nm à la RS 3. Quoi qu'il en soit, 390 ch et 480 Nm, c'est quand même beaucoup. Les 100 km/h sont passés en 4,2 secondes et la vitesse de pointe est limitée à 250 km/h.

Cupra Formentor VZ5

C'est donc principalement au milieu des tours/minute que ce 5-cylindres donne le meilleur de lui-même. Là, il a tellement de souplesse et de réserve qu'on n'entre jamais vraiment dans la zone rouge, même si c'est mieux ainsi pour une chose. La bande sonore du cinq-coupleur offre un fond sportif et grave, mais nous l'avons connu plus exubérant. Dans la TT RS par exemple. Tout en haut du régime, le Cupra Formentor donne libre cours à son emoción sonore.

Tout à l'arrière

Pour amener efficacement cette puissance au sol, le Formentor VZ5 fait appel à une technologie familière. La boîte de vitesses à double embrayage DSG à sept rapports, par exemple, qui, comme de nombreux autres produits sportifs du groupe Volkswagen, a une tendance irritante à surpasser vos choix de rapports si elle pense que c'est mieux. Ensuite, il y a une suspension abaissée de 10 millimètres avec des amortisseurs adaptatifs qui sont réglables dans pas moins de 15 positions différentes.

Cupra Formentor VZ5

Mais surtout, il y a les quatre roues motrices, que les Espagnols appellent encore 4Drive. La VZ5 n'utilise pas le système Haldex classique, mais le torque splitter de la RS 3. La Golf R utilise la même astuce : avec deux embrayages sur le train arrière, la puissance du 5-pattes peut être envoyée intégralement à l'arrière, où elle peut être distribuée à chacune des deux roues séparément. Cela signifie que, tout comme l'Audi RS 3 et la VW Golf R, on peut faire glisser ce Formentor VZ5.

Pour ce faire, il faudra régler le mode de conduite sur "Drift" via l'ordinateur de bord. Fort recommandé, non pas pour les drifters - car ils peuvent être assez brutaux - mais parce que le Formentor vient beaucoup plus jouer de l'arrière. Cela lui donne un tout nouveau look, car en mode " Cupra ", c'est une machine efficace et rapide, et en mode " Normal ", c'est un compagnon doux, docile et confortable. Le fait qu'il existe également un mode Sport, un mode Individuel et un mode Offroad est une bonne chose.

Conclusion

Avec son 5-cylindres et la technologie châssis qui l'accompagne, ce Cupra Formentor VZ5 est presque une Audi RS 3 avec une touche espagnole, mais surtout une voiture aux multiples visages. À 7 000 unités, la production est limitée, mais la question est bien sûr de savoir dans quelle mesure l'image plus forte d'Audi jouera un rôle auprès des clients hésitants. D'autant plus que ce Formentor VZ5, RS 3 et RS Q3 sont plus ou moins dans la même gamme de prix. D'un autre côté, maintenant que Cupra se porte bien, c'est le moment idéal pour dévoiler un modèle porte étendard.

Cupra Formentor VZ5

Cupra Formantor VZ5 (2022)

Moteur : 2,5 litres essence, 5-cylindres Puissance : 390 ch Couple : 480 Nm Transmission : double embrayage, 7-rapports 0-100 km/h : 4,2 s Vitesse maximale : 250 km/h (limitée) Coffre : 425 l Consommation : 8,2 - 9,0 l/100 km (WLTP) CO2 : 186 - 203 g/km (WLTP) Prix : 67 250 €

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Cupra Formentor 1.5 TSI 150 : assez sportif ?

Essais · Cupra

Cupra Leon Break e-Hybrid : entre deux chaises

Essais · Cupra

Cupra Formentor : ne m'appelez pas "Seat"

Essais · Cupra
Afficher plus