Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Nissan X-Trail : hybride, mais pas comme les autres 

Le Nissan X-Trail se refond en une nouvelle génération qui met la priorité sur l’hybridation, qu’elle soit légère ou totalement révolutionnaire. Cela étant, le grand Japonais n’en oublie pas ses ambitions familiales pour autant.

Pro

Points forts

  • Confort général
  • Gros mais tout de même dynamique
  • Agrément de conduite électrique
Contra

Points faibles

  • Pas d’hybride rechargeable
  • 3e rangée réservée aux (petits) enfants
  • Peu d’évolution de style

Au fil des générations, le Nissan X-Trail a vu sa ligne de mire changer. Se présentant d’abord comme un crossover aux capacités tout-terrain marquées, il s’est métamorphosé en un SUV familial avec l’arrivée de son petit frère, le Qashqai. Le changement fut réussi car c’est aujourd’hui l’un des faux-baroudeurs 7-places les plus populaires du segment. Pour la nouvelle génération : on reprend les mêmes, et on recommence !

Nissan X-Trail (2022) statisch, vooraanzicht

Philosophie hybride

Enfin, quand on dit « les mêmes », on ne parle évidemment pas du squelette. Cette 4e génération prend base sur la nouvelle plateforme modulaire de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, comme le dernier Qashqai ou le Renault Austral. Pourtant, c’est peut-être bien la seule chose que le dernier-né du Japon partage avec ses cousins. Eh oui, sous le capot, Nissan a fait table rase du passé. Pas de diesel, pas de boîte manuelle, pas même de moteur essence conventionnel.

In Fine, le compartiment moteur du nouveau X-Trail n’abrite qu’un seul moulin tournant à l’essence. D’une cylindrée de 1,5 litre, ce nouveau 3-cylindres est doté d’une technologie lui offrant un taux de compression variable pour plus d’efficience. On est en 2022 : il est donc d’office allié à l’hybridation légère. Sous cette forme, il envoie 163 ch aux roues avant (indisponible en France). Mais ce n’est pas tout ! Ce même moteur est présent dans la version hybride e-POWER. Comme sur le Qasqhai, il n’entraine pas les roues directement, mais sert plutôt de générateur. L’électricité qu’il produit est ensuite envoyée vers un moteur de 204 ch. Intéressant…et pourtant ce n’est pas encore fini ! Eh oui, le X-Trail rajoute un autre moteur électrique sur le train arrière afin de se doter de la transmission intégrale (e-4ORCE), 213 ch et plus de 550 Nm de couple.

Nissan X-Trail (2022) statisch, achteraanzicht

Modernisation et montée en gamme

En soi, ces motorisations représentent une petite révolution au sein du monde automobile. Pourtant, on ne peut pas dire que l’extérieur du nouveau X-Trail transmet le même sentiment. Certes, la modernité est présente. On trouve des feux LED (de série) à double étage, des formes tailladées ci et là, ainsi qu’un toit biton (option). Pourtant, au premier regard, on pourrait facilement confondre cette nouvelle génération pour sa devancière. Même leurs dimensions sont quasi identiques.

Cela étant, Nissan a opté d’apporter des modifications là où elles étaient nécessaires. Comme dans l’habitacle. Anciennement austère et vieillot, le cockpit du nouvel X-Trail entre enfin dans le 21e siècle. On trouve deux écrans de 12,3 pouces, un pour l’instrumentation et l’autre pour l’infodivertissement, mais les commandes nécessaires bénéficient toujours de véritables boutons. Alléluia ! Le sentiment principal est celui d’une montée en gamme. Non seulement au niveau de l’équipement, mais surtout au niveau de la finition. Plastiques moussés et (simili)cuir un peu partout, on trouve même une incrustation façon bois. C’est une belle évolution !

Nissan X-Trail (2022) interieur

Montée en gamme ou pas, la famille reste toujours la priorité. Ainsi, en plus des nombreux petits rangements, pochettes, porte-gobelets et prises USB, le X-Trail s’équipe également d’une 3e rangée en option. Nissan avoue cependant qu’elle n’est réservée qu’aux petits formats sur de courts trajets occasionnels. Toujours d’un point de vue pratique : le coffre taille désormais à 585 litres (575 litres sur e-POWER), soit 20 litres de plus qu’avant.

Nissan X-Trail (2022) koffer

Home run

Bien qu’il ne soit pas le plus excitant à regarder, ce nouvel X-Trail peut facilement devenir époustouflant sur la route. Non, pas par son châssis ou son confort, mais plutôt par son système hybride. Contrairement à n’importe quel autre hybride, l’e-POWER de Nissan se conduit comme une réelle voiture électrique, avec tout l’agrément qui va avec. Couple instantané, silence et régénération au lever de pied. Avec l’ePedal activée, on peut même rouler à une pédale ! En sus, son 3-cylindres fait de son mieux pour maintenir toutes ses montées en puissances à peine perceptibles à l’oreille. La majorité du temps, on se croirait à bord ou au volant d’une voiture 100% électrique.

Revenons-en d’ailleurs sur son châssis, car il ne faut pas sous-estimer ce gros Japonais. Malgré les jantes de 20 pouces de notre modèle d’essai, il a présenté un rapport confort/dynamique des plus agréable. Vous penseriez que cette sensation au volant sur les routes sinueuses de la Slovénie aurait fait grimper la consommation. Pourtant, non. Sur l’ensemble de notre essai, « notre » X-Trail e-POWER e-4ORCE affiche 6,4 l/100 km sur son ordinateur de bord, soit exactement ce que Nissan annonce officiellement.

Nissan X-Trail (2022) rijdend, vooraanzicht

Prix

Le nouveau Nissan X-Trail est facturé à partir de 43 300 € mais ça, c’est pour la version hybride légère (indisponible en France). Pour l’hybride e-POWER, il faudra mettre un peu plus la main au portefeuille avec un prix d’attaque de 47 800 € (France : 42 700 €) et la transmission intégrale demande un surcoût de 2 800 € (France : 2 300 €). Bien que Nissan se vante d’avoir « le seul crossover 7-places électrifié de son segment », les Japonais semblent avoir oublié les Hyundai Santa Fe Hybrid, Kia Sorento Hybrid et Toyota Highlander. Cela étant, le Nissan a le mérite d’être plus abordable que ces trois derniers…

Nissan X-Trail (2022) rijdend, achteraanzicht

Conclusion

Bien que le nouveau Nissan X-Trail puisse sembler être une évolution de son prédécesseur, rien n’est plus loin de la vérité. Une fois qu’on gratte sous cette peau quelque peu banale, on y trouve un crossover familial au châssis mêlant confort et dynamisme avec brio qui, en plus, est propulsé par l’une des meilleures – si pas, la meilleure – motorisation hybride du marché !

Nissan X-Trail e-POWER e-4ORCE (2022)

  • Moteur : 3-cylindres, 1,5 litre + 2 moteurs électriques
  • Puissance : 213 ch
  • Couple : 330 + 195 Nm
  • Transmission : rapport fixe, 4x4
  • 0-100 km/h : 7,2 s
  • Vitesse maximale : 180 km/h
  • Coffre : 487 l
  • Consommation : 6,4 l/100 km (mesurée)
  • CO2 : 143 g/km (WLTP)
  • Prix : 50 600 € (France : 45 000 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Nissan GT-R Track Edition: l'entre-deux

Essais · Nissan

Nissan Juke : Il n'est jamais trop tard pour bien faire

Essais · Nissan

Test: Nissan Micra 2019 – Nissan écoute, Nissan agit.

Essais · Nissan
Afficher plus