Test: Opel Corsa GSI – Passage de flambeau

Nostalgique des autos des eighties, réjouissez-vous! Car Opel ressort des tiroirs le sigle qui désignait sa propre interprétation des petites GTI: GSI is back!

Si durant cette glorieuse période, les Peugeot 205 et VW Golf GTI étaient les reines du genre GTI, les Corsa et Kadett GSI n'en étaient pas moins des succès populaires considérables. Vous conduisiez une Opel GSI dans les années 80? Vous êtes aujourd'hui parent d'un(e) jeune conducteur(-trice)? Et si vous passiez le flambeau de l'amour des bombinettes?

Plus modeste et plus réaliste

Vous vous dites peut-être que mettre une petite bombe dans les mains d'un "petit jeune" n'est pas une bonne idée. Nous répondrons qu'avant de vous méfier, attendez de savoir qui est la Corsa GSI.

Non, ceci n'est pas une Corsa OPC qui a changé de nom. Cette dernière, qui était en effet un peu too much pour un débutant, a quitté le catalogue. Peut-être une décision de PSA, nouveau propriétaire d'Opel, qui cherche à rationnaliser la gamme Opel, et a d'ailleurs sorti la 208 GTI du catalogue Peugeot.

La Corsa OPC était équipée d'un 1.6 Turbo de 207 ch, la GSI reçoit un 1.4 Turbo de 150 ch. Plus modeste, mais surtout plus réaliste sur le marché actuel. Car le fait est que les citadines sportives ne s'arrachent plus comme des petits pains, et proposer à une jeune clientèle une voiture de moins 20.000€ (contre plus de 22.000 pour la Corsa OPC), moins puissante donc moins taxée, est peut-être plus judicieux. C'est aussi bien vu sur un plan stratégique car dans la catégorie "atour de 150 ch, autour de 20.000€", l'offre est très réduite. Il y a la Suzuki Swift Sport (140 ch, 23.000€), l'Abarth 595 (145 ch, 18.890€), voire la Mini Cooper (136 ch, 21.600€). Et c'est tout. Dans ce peloton, la Corsa GSI est donc plutôt bien positionnée.

Pas pour les blasés

Elle a beau avoir réduit la voilure par rapport à la version OPC, la Corsa GSI n'est pas moins évocatrice pour autant. En fait, elle est esthétiquement tout aussi agressive, le kit carrosserie étant exactement le même: bouclier sportif, capot à prise d'air fictive, petites jupes latérales, spoiler de toit et jantes 17'' (18'' en option) et, pour compléter le look intérieur déjà discrètement sportifié, superbes sièges Recaro. Question ambiance, on y est.

Et ça se confirme durant les premiers kilomètres parcourus à allure raisonnable. D'abord parce que le châssis est directement repris de l'OPC, ce qui se traduit par un amortissement très ferme qui plaira aux jeunes. Idem pour la commande de boîte, précise et rapide, et la boîte elle-même, dont les rapports sont relativement courts. Un portrait agréable jusque-là, mais soyez prévenus: question performances pures, vous n'aurez pas le frisson absolu.

Bon, j'avoue avoir pris la voiture à l'essai très peu de temps après un essai de la Ford Fiesta ST, qui joue dans une autre catégorie. Mais mon corps l'avait encore en mémoire, et il a donc trouvé que la Corsa GSI n'envoyait pas sa cavalerie de façon particulièrement impressionnante. Le moteur prend le temps de se réveiller, et c'est au-delà de 4.000 tours que ça devient vraiment intéressant. D'autant que le petit 1.4 donne l'impression d'avoir une belle allonge. Il y a donc vraiment de quoi jouer, mais pour parler d'une concurrente plus directe, la Suzuki Swift Sport est plus explosive à tous les régimes.

Bref, la Corsa GSI est un petit engin qui fait vraiment plaisir, grâce à une atmosphère très expressive, à de gentilles performances et à un prix amical. Mais vraiment, les conducteurs habitués aux petites boules de nerfs risquent de rester sur leur faim. Les gamins et gamines qui découvrent le monde de la citadine sportive par contre, ils vont kiffer sans se ruiner.

Opel Corsa GSI
Moteur: 4 cyl. turbo essence, 1.364cc
150 ch de 4.900 à 5.500 t/min
220 Nm de 3.000 à 4.500 t/min
0-100 km/h : 8,9 secondes
Pointe : 207 km/h
Conso : 6,4 l/100 km
Moyenne de l'essai : 8,1 l/100 km
CO2: 147 g/km
Prix: 19.600€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Opel Grandland X 2.0 CDTi – Nouveau haut-de-gamme

Essais · Opel

Test: Opel Insignia Country Tourer – Le break Hipster

Essais · Opel

Test: Opel Insignia Sports Tourer 2.0 CDTI – Avec style…

Essais · Opel
Afficher plus