Test: Opel Mokka X 1.6 CDTi 136 – Restylage technologique

En ajoutant un mystérieux X à son patronyme, l’Opel Mokka entend souligner l’importance des changements qu’il reçoit. Car derrière la nouvelle face avant se cache un habitacle complètement refondu et un équipement copieusement enrichi.

Extérieurement, le changement le plus évident apporté au Mokka concerne la face avant. Plus expressive, elle intègre surtout des feux full-LED gérés par la dernière génération du système AFL (Adaptative Forward Lighting). Ce dernier adapte automatiquement le faisceau d’éclairage selon neuf modes distincts : conduite en ville, éclairage d’intersection, feux de route... en plus de se charger de la commutation automatique lorsqu’un véhicule roulant en sens inverse est détecté.

Le plein d’équipements

Et ce n’est là qu’une partie de la technologie qu’embarque le Mokka X. Son habitacle dispose désormais d’un système multimédia dernier-cri doté d’une connectivité au top : connexion wifi 4G LTE partagée, Apple CarPlay, Android Auto, etc. Celui-ci est commandé par un nouvel écran tactile de 8 pouces intégré dans un meuble de bord entièrement redessiné. Il permet ainsi de regrouper les commandes des fonctions d’info-divertissement pour débarrasser la console centrale de sa multitude de boutons, qui s’en trouve ainsi nettement plus élégante.

Le petit SUV se dote également de la caméra Opel Eye, capable de reconnaître les panneaux de signalisation pour les renvoyer au conducteur, d’une armada de capteurs lui indiquant l’imminence d’une collision ou un changement de voie impromptu, et du service de conciergerie et d'assistance OnStar. Pour le reste, l’habitacle est capable de convoyer confortablement quatre adultes, et le volume de chargement reste figé à 356 litres, dans la moyenne de la catégorie.

Efficace avant tout

D’un point de vue mécanique, l’Opel Mokka X n’évolue pas vraiment. Il se plait surtout à rappeler que, contrairement à plusieurs de ses concurrents, lui peut se doter d’une véritable transmission intégrale intelligente. Fonctionnant à la manière d’une simple traction la majorité du temps, ce système est capable de transférer jusqu’à 50% du couple sur l’essieu arrière en cas de nécessité. Une solution qui remporte un réel succès sur des marchés au climat moins clément que le nôtre, puisqu’à l’échelon mondial, 20% des Mokka vendus l’ont été en 4x4. Une proportion énorme pour le segment.

Fort de 136 chevaux, le moteur 1.6 CDTI se montre bien suffisant pour emmener avec un certain entrain le petit SUV. Mais son couple de 320 Nm perché à 2.000tr/min limite les relances à très bas régimes, sous 1.500tr/min. Rien de bien grave, surtout en regard de l’excellent confort distillé par les suspensions, marié à un comportement routier très neutre mais parfaitement serein. Et ce ne sont pas les sensations de conduite édulcorées qui refroidiront les acheteurs, sans doute plus intéressés de savoir que la consommation reste maitrisée, établie à 5,9l/100km lors de notre essai en circuit mixte.

Opel Mokka X 1.6 CDTi
Moteur: 4 cyl.turbodiesel, 1.598 cc
136 ch de 3.500 à 4.000 t/min
320 Nm de 2.000 à 2.250t/min
0-100 km/h en 10,3 secondes
Pointe: 187 km/h
Conso: 4,5 l/100 km
Moyenne de l'essai: 5,9 l/100 km
CO2: 119 g/km
Prix: 26.150€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Opel Grandland X 2.0 CDTi – Nouveau haut-de-gamme

Test: Opel Insignia Country Tourer – Le break Hipster

Test: Opel Insignia Sports Tourer 2.0 CDTI – Avec style…

Afficher plus