Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Porsche 718 Cayman GT4 : bête de course

Alors que la plus sportive des petites Porsche vient tout juste d’être détrônée par une version Rennsport, la Cayman GT4 allie son six-à-plat atmo de 4,0 litres à une transmission à double embrayage PDK. La bête de course en est-elle devenue assagie ?

Pro

Points forts

  • Châssis
  • Moteur exceptionnel
  • Comportement sportif sain
Contra

Points faibles

  • Rapports de boîte longs
  • Infodivertissement daté
  • Confort

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que la génération actuelle de Boxster et Cayman s’équipe de série d’un 4-cylindres - chers Porschistes, pardon de vous rappeler ce mauvais souvenir. Heureusement, en 2019, les équipes de Zuffenhausen reçoivent à nouveau nos grâces en réintégrant dans le châssis à moteur central arrière la fameux « flat-6 », créant ainsi les 718 Boxster Spyder et Cayman GT4.

Porsche 718 Cayman GT4 (2022) statisch, vooraanzicht

Tout pour l’aérodynamisme

Pourtant, force est de constater que les deux modèles n’ont vraiment rien de révolutionnaire. Eh oui, quatre ans auparavant, la GT4 venait déjà chapeauter l’entrée de gamme de Porsche. La mélodie chantée par cette nouvelle génération sonne du même ton. À un point tel que la bonne majorité des éléments fondateurs du châssis sont repris tel quel. Le train avant est toujours partagé avec la 911 GT3 contemporaine (991), y compris les freins carbone-céramique en option. La biplace reprend aussi une partie de son train arrière.

Côté style, la GT4 se démarque toujours des autres versions conventionnelles de par ses boucliers avant et arrière plus agressifs, troués de partout afin de mieux refroidir ou canaliser les flux d’air. La prise d’air sur les flancs en est aussi élargie et elle complète le look avec l’aide de jantes forgées de 20 pouces montées de gommes sportives. À l’arrière, comment passer à côté de l’aileron ? Sur la 718, il a été retravaillé afin de fournir jusqu’à 50% d’appui supplémentaire.

Porsche 718 Cayman GT4 (2022) detail

Six et quatre

Au centre de cette bête – au propre comme au figuré – vient se placer le fameux 6-cylindres à plat. Bien qu’il partage une bonne partie de ses organes vitaux avec le bloc de la 911 d’entrée de gamme, il fut complètement remanié. Les deux turbos ont été mis au rebus, la cylindrée portée de 3,0 à 4,0 litres, tandis qu’un vilebrequin en acier forgé et des soupapes hydrauliques travaillent de concert afin que la magie opère.

Résultat : 420 ch et 420 Nm de couple. C’est assez pour faire passer à cette 718 Cayman la barre des 100 km/h en 4,4 secondes. Pas mal, mais ça c’était avant. Avec l’ajout de la nouvelle boîte PDK à 7 rapports, les choses changent. D’abord, le couple gagne 10 Nm. Ensuite, le « 0 à 100 » passe à 3,9 secondes et la vitesse maximale grippe à 302 km/h.

Porsche 718 Cayman GT4 (2022) interieur

Plus docile mais…

Alors que l’ancienne GT4 présentait un côté légèrement artisanal, comme si les ingénieurs l’avaient assemblée sur leur pose de midi, cette nouvelle génération est bien plus raffinée. Attention, ce n’est pas une Rolls non plus. On entend toujours les claquements des soupapes dans son dos, le ronronnement des échappements et chaque caillou qui heurte les passages de roue. Elle est aussi un peu plus douce et plus docile. Un dernier point qui est exacerbé par l’ajout de la transmission PDK. On pourrait presque utiliser cette 718 Cayman GT4 au quotidien mais, tel un loup en cage, on sent bien que ce n’est pas son habitat naturel.

Une fois la meute lâchée, voilà qu’elle brille. On découvre ici un châssis débordant d’équilibre et de mordant, comme Porsche sait si bien les faire. L’amortissement est tout simplement bluffant et le maintien de caisse est juste idéal ! On sent que le département GT bénéficie d’éléments de qualité. Dotée de série de la suspension adaptative, la GT4 raffermira ses jambes de force au touché d’un bouton. Mais, pour être francs, à moins d’être sur un circuit, il vaut mieux de pas y toucher vu la perfection de l’amortissement de base.

Porsche 718 Cayman GT4 (2022) rijdend, vooraanzicht

…toujours animale

Vient ensuite le moteur. Et quel moteur ! Grâce à son apport supplémentaire de couple à bas régime, il oscille avec aisance entre 1 500 et 3 000 tr/min en conduite souple. D’une simple pression de la pédale de droite, il se réveille en un éclair pour aller chanter de plus en plus fort jusque 8 000 tr/min. Le tout dans un chant typique au flat-6 de Porsche.

C’est juste là qu’on regrette que, tout comme la boîte manuelle, la PDK présente des rapports un peu trop longs. On dépasse aisément les 100 km/h…en 2e ! Ensuite, histoire de continuer à chercher la petite bête, il faut noter que cette génération a pris de l’embonpoint. À 1 450 kg (contre 1 320 kilos avant), la GT4 est même…la Cayman la plus lourde de la gamme ! Mais bon, force est de constater que ce surpoids ne nous dérange que sur papier.

Porsche 718 Cayman GT4 (2022) rijdend, achteraanzicht

Prix

Avec un joujou de piste telle cette 718 Cayman GT4, est-ce réellement logique de parler de choses aussi banale que le prix ? Bon, si vous insistez. De base, la GT4 s’affiche à 105 318,40 € (France : 103 267 €) et, comme à l’accoutumée chez Porsche, la liste d’option lui fera vite passer la barre des 130 000 €. Une sacrée facture, surtout comparée à la Cayman GTS 4.0 presque 20 000 € moins cher. D’un autre côté, il s’agit du produit GT le plus abordable de la gamme de Zuffenhausen. Tout est une question de perspective…

Porsche 718 Cayman GT4 (2022) rijdend, achteraanzicht 2

Conclusion

La Porsche 718 Cayman GT4 est meilleure que jamais et d’ailleurs meilleure qu’à peu près n’importe quoi à n’importe quel prix. Bien que la boîte PDK lui apporte une (légère) dose de docilité au quotidien, elle augmente aussi sa ténacité pour la conduite sportive et efficace. La bête est toujours aussi infatigable.

Porsche 718 Cayman GT4 PDK (2022)

  • Moteur : 6-cylindres à plat, 4,0 litres
  • Puissance : 420 ch
  • Couple : 430 Nm
  • Transmission : double embrayage robotisée, 7-rapports
  • 0-100 km/h : 3,9 s
  • Vitesse maximale : 302 km/h
  • Coffre : 150 & 270 l
  • Consommation : 10,8 l/100 km (mesurée)
  • CO2 : 232 g/km
  • Prix : 105 318,40 € (France : 103 267 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Porsche Taycan RWD : plus qu'une version de base ?

Essais · Porsche

Porsche Panamera 4S E-Hybrid : extension de la gamme branchée

Essais · Porsche

Essai Porsche Taycan 4S : le choix de la raison?

Essais · Porsche
Afficher plus