Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Ruf CTR Yellowbird : L'initiatrice

Ruf a construit sa réputation en préparant des Porsche 911. Aujourd'hui, Ruf présente pour la première fois un modèle bien à elle qui ressemble à priori à une copie d'ancienne 911, mais rien n'est plus faux.

Toute une génération a découvert avec Ruf grâce au jeu Playstation Gran Turismo. Mais en réalité, c'est depuis les années 60 qu'Aloïs Ruf s'applique à améliorer des Porsche 911. "J'ai vu et entendu une 911 pour la première fois en 1964. Ca a été le coup de foudre", nous dit Aloïs Ruf quand nous le rencontrons à son atelier de Plaffenheim. Ruf a beau avoir acquis une renommée mondiale, l'entreprise n'emploie encore que 68 personnes, qui travaillent toujours dans le vieux garage que le père d'Aloïs a ouvert en Bavière en 1939.

RUF CTR Yellowbird-108

Le nom

C'est en 1987 que Ruf a marqué l'histoire avec la première CTR "Yellowbird". Lors d'un test réalisé par le magazine américain Road & Track, cette voiture basée sur une 911 Turbo a renvoyé toute la concurrence à ses chères études, en atteignant une vitesse de pointe de 340 km/h. Et c'est un photographe présent à l'événement qui lui a donné le surnom de "Yellowbird". Le sobriquet est resté, et Aloïs a estimé que le temps était venu de rendre hommage à la plus célèbre des Ruf avec une édition anniversaire : cette Ruf CTR Yellowbird Anniversary Edition. Elle n'a absolument rien de commun avec la première CTR, et n'a en fait plus rien non plus d'une Porsche.

RUF CTR Yellowbird-9

Trop lourde

En fait, ceci est la voiture la plus importante de l'histoire de Ruf. Car pour la première fois, l'artisan a tout fait en interne. Ceci n'est donc pas une 911 améliorée, mais une voiture nouvelle de A à Z. "Disons que c'est notre vision de ce que devrait être une 911", explique Aloïs. "Quand nous avons appris que la toute nouvelle 911 Turbo pesait 1.600 kilos, nous nous sommes dit qu'elle était trop lourde pour ce que nous avions en tête. Et puis on ignore ce que Porsche utilisera comme moteurs à l'avenir. Nous avons donc fait nos propres choix."

RUF CTR Yellowbird-40

Voici donc une nouvelle Ruf CTR, accusant 1.200 kilos à la pesée. Le châssis est entièrement réalisé en carbone, et est équipé à l'avant et à l'arrière de structures tubulaires en acier. La carrosserie aussi est en carbone. Par ailleurs, la nouvelle CTR est sensiblement plus compacte que l'actuelle 911, et ses phares sont verticaux. "Pour moi, c'est une obligation, ça fait partie de l'ADN de la 911", commente Ruf. Soulignons à ce propos que c'est Freeman Thomas, le designer de la première Audi TT, qui a dessiné la nouvelle Ruf CTR.

RUF CTR Yellowbird-71

Moteur maison

Le moteur est également une création Ruf, selon une recette Porsche, bien évidemment, puisqu'il s'agit d'un Flat-6 de 3.6 litres. Grâce à deux turbos, il développe 710ch, et envoie 880Nm entre 2.750 et 4.000 t/min. Vitesse de pointe ? Supérieure à 360 km/h. Ruf ne l'a pas encore officiellement mesurée. Et il faut moins de 3,5 secondes pour abattre le 0-100.

RUF CTR Yellowbird-97

Au volant, les sensations seront aussi impressionnantes que les chiffres le laissent penser. Nous prenons la route à bord d'un prototype de développement de la CTR et comme il se doit dans une Porsche classique, la clé de contact est à gauche du volant. Les compteurs sont analogiques. Au démarrage, le moteur surprend par sa discrétion. Pas d'attitude de frime donc, mais attendez de donner les premiers coups de gaz… Ooh ouiiiiiii !

RUF CTR Yellowbird-61

Boulet de canon

Cet engin est un vrai boulet de canon. L'aiguille du compteur s'emballe très vite, tandis que vous virevoltez comme une mouche parmi les 7 rapports de la boîte manuelle. Chaque fois qu'on lâche les gaz, on entend ce sifflement typique de la valve de décompression des turbos. La vitesse n'est évidemment qu'un des aspects de la voiture, car sa tenue de route est au-moins aussi impressionnante. Grâce à son poids mesuré, elle passe d'un virage à l'autre comme une ballerine, sans donner la moindre impression d'inertie. La direction est d'une précision chirurgicale. Le conducteur trace des lignes entre les virages, et la CTR suit intuitivement, comme si elle lisait dans les pensées. Nous sommes bien sûr toujours de grands amateurs de la 911, mais ce que Ruf propose ici est d'une tout autre dimension. Cette pureté des sensations de conduite, ça fait longtemps qu'on ne la rencontre plus chez Porsche.

RUF CTR Yellowbird-33

Maintenant, les mauvaises nouvelles : les 50 exemplaires prévus de la CTR "Anniversary" sont déjà tous vendus, et leur prix minimal était de 800.000€, hors taxes. Consolation : la SCR, sorte de CTR "light" arrive bientôt, et sa production ne sera pas limitée.

RUF CTR Yellowbird-19

Ruf CTR Yelllowbird "Anniversary Edition"
Moteur 6 cyl. boxer, 3.605cc
Puissance 710 ch à 6.750 t/min
Nm 880 Nm de 2.750 à 4.000 t/min
0-100 km/h < 3,5 sec
Pointe > 360 km/h
Conso (NEDC corrélé) 12,8 l/100 km
CO2 (NEDC corrélé) 305 g/km
Prix 968.000€

Prêt pour la prochaine étape