Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Toyota Corolla Cross : retour aux habitudes

Toyota étoffe sa gamme avec le nouveau Corolla Cross, un SUV destiné aux familles qui introduit la dernière toute motorisation hybride de la marque. A-t-il vraiment plus à offrir que la populaire Corolla Touring Sports ?

Pro

Points forts

  • Châssis dynamique
  • Hybride ultra-efficace
  • Transmission intégrale en option
Contra

Points faibles

  • Esthétique terne
  • Détails ergonomiques et pratiques
  • Finition de l’habitacle

Depuis quelques années déjà, Toyota a changé son fusil d’épaule. La marque, qui produisait avant de bons véhicules mais quelque peu insipides, opte désormais pour une esthétique marquante, une bonne finition et une dynamique de conduite marquée. Dans le secteur, on appelle cela la période No more boring cars (fini les voitures ennuyeuses), d’après les dires du grand patron Akio Toyoda.

Toyota Corolla Cross (2022) statisch, vooraanzicht

Retour aux habitudes

Parmi ces modèles marquants, on note le C-HR aux lignes taillées, la petite boule qu’est la Yaris et la Corolla tout en dynamisme. Ce changement d’esthétique semble marcher et, surtout, il a insufflé un bon coup de personnalité dans la gamme. Et puis…vient ce nouveau Corolla Cross ! Disons-le tout de suite : on ne peut pas dire qu’il déborde de panache.

Bien qu’il repose sur la même plateforme modulaire que ses frères et sœurs, et qu’il reprenne même l’empattement du C-HR au millimètre près, ce nouveau-né opte pour un emballage bien plus passe-partout. On note tout de même les liens familiaux, comme la grande calandre trapézoïdale. Elle est ici flanquée de deux optiques à LED à la signature visuelle tendue. L’arrière est bien plus banal, avec un hayon bordé de deux feux horizontaux. Histoire de lui donner un peu de crédit hors des sentiers battus, on note également les passages de roue bordés de plastique noir et quelques accents argentés sur les pare-chocs. Bref, ce crossover a beau reprendre le nom de la Corolla, il n’en reprend certainement pas le style. Pourtant, comme dit l’adage : l’habit ne fait pas le moine…

Toyota Corolla Cross (2022) statisch, achteraanzicht

Hybride ou…hybride !

Eh oui, cette esthétique terne cache de (très) bon os. La plateforme GA-C est reprise de la Corolla, tout comme les trains roulants et la suspension arrière à double triangulation. Pour le moteur, cependant, la version Cross fait mieux car elle embarque la 5e génération du système hybride. Les composants sont plus ou moins identiques, mais Toyota dit avoir effectué un important travail de mise au point afin que la discussions entre toutes les parties soit bien plus harmonieuse, pour plus de confort et d’efficience.

Ainsi, le bloc essence est toujours un 2,0 litres 4-cylindres de 152 ch. Il s’associe dans l’étrange boîte-pont de Toyota à deux moteurs électriques d’une puissance de 111 ch. Tous ensemble, ces intervenants produisent une puissance combinée de 197 ch. Mais ce n’est pas tout, car il existe aussi une variante à transmission intégrale. La propulsion du train arrière est ici assurée par un autre moteur électrique de 41 ch qui vient filer un coup de pouce en cas de perte d’adhérence sur le train avant.

Toyota Corolla Cross (2022) koffer

Copié-presque-collé

Dans l’habitacle, il ne faut pas chercher la même évolution que sous le capot. En fait, il ne faut même pas chercher une évolution quelconque car l’ensemble du mobilier semble avoir été transféré tel-quel de la Corolla. Pourtant, les différences sont subtiles. Alors que le volant et les commandes de climatisation sont identiques, la console centrale est légèrement plus large et la planche de bord à double étage est un peu plus haute. Ce qui marque pourtant c’est que cette dernière est faite…en plastique dur bon marché ! Preuve que le Corolla Cross n’a pas été fait pour l’Europe en premier mais, shuuut, on n’a rien dit. L’infodivertissement est également nouveau avec un écran tactile de 10,5 pouces et une instrumentation numérique de 12,3 pouces.

Pour le reste, l’habitabilité est bonne mais pas généreuse non plus. Après tout, l’empattement est repris du C-HR, mais ce Corolla Cross semble offrir un peu d’espace supplémentaire aux places arrière. La grande différence entre les deux, c’est le volume du coffre. Ce dernier-né offre de 433 à 1 337 litres une fois la banquette rabattue. C’est mieux que le C-HR, mais la concurrence fait beaucoup mieux, même au segment inférieur. Pire encore, une Corolla Touring Sports fera rougir ce crossover avec ses 581 litres…

Toyota Corolla Cross (2022) interieur

Bien dans ses bottes

Au vu des statistiques et de l’esthétique, pour l’instant, on peine à être convaincu par ce Corolla Cross. Un sentiment qui va, heureusement, changer une fois en mouvement. Sur la route, ce nouveau crossover s’appuie fermement sur le petit bijou qu’est la plateforme modulaire de Toyota. Elle lui confère un certain dynamisme intrinsèque peu importe la situation. Nous voilà agréablement surpris. Surtout que, jusqu’ici, l’impression de conduite que ce Corolla Cross laissait transparaitre était celle du confort. Enfin, voilà un crossover qui arrive à lier un véritable confort d’amortissement et à un châssis dynamique comme nulle autre dans ce segment !

En sus, il faut noter que la nouvelle motorisation ne ternit en rien cette conduite dynamique. L’ensemble des moteurs donnent leur pleine puissance dès le premier mouvement de cheville et l’effet « moulin à café » des anciennes Toyota hybrides est ici bien mieux muselé. La réactivité et le confort, que demander de plus ? L’économie, pardi ! Après un mix d’autoroutes et de routes sinueuses, « notre » Corolla Cross d’essai affiche une moyenne de 5,3 l/100 km. En contexte : c’est exactement ce qu’annoncent les chiffres officiels (WLTP).

Toyota Corolla Cross (2022) rijdend, vooraanzicht

Prix

Facturé à 35 410 € (France : indisponible pour l’instant), le Toyota Corolla Cross vient se place juste entre son frère et sa sœur. Il faut pourtant noter que le C-HR n’est pas équipé du 2,0 litres et que la Corolla de puissance équivalant est bien mieux équipée.

Toyota Corolla Cross (2022) rijdend, achteraanzicht

Conclusion

Alors que Toyota semblait avoir choisi d’en finir avec les modèles ennuyeux, ce nouveau Corolla Cross effectue un léger retour en arrière. Pourtant, les apparences sont trompeuses car le côté ennuyeux de ce nouveau-né n’est qu’esthétique ! Outre cela, il peut se vanter d’un châssis à l’excellent compromis confort/dynamique et d’une motorisation hybride ultra-efficace dont seule Toyota a le secret.

Toyota Corolla Cross 2.0 Hybrid (2022)

  • Moteur : 4-cylindres, 2,0 litres + moteurs électriques
  • Puissance : 197 ch
  • Couple : 190 + 206 Nm
  • Transmission : eCVT
  • 0-100 km/h : 7,6 s
  • Vitesse maximale : 180 km/h
  • Coffre : 433 – 1 337 litres
  • Consommation : 5,0 l/100 km (mesurée)
  • CO2 : 113 g/km (WLTP)
  • Prix : 35 410 € (France : indisponible)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Toyota Aygo X : keep it funky

Essais · Toyota

Toyota Yaris Cross : plus qu’il n’y paraît

Essais · Toyota

Toyota RAV4 PHEV : la puissance japonaise

Essais · Toyota
Afficher plus