Test: Volvo XC60 T6 – Le Best-Seller réinventé

Grâce à une nouvelle plateforme prête pour l'hybridation et même pour la transmission 100% électrique, le XC60, véritable chouchou du public, fait un grand bond en avant.

Dans le Groupe VW, le mot magique est MQB. Chez Volvo, on dit SPA. Pas l'acronyme d'un parti politique évidemment, ces lettres désignent la Scalable Platform Architecture, les fondations automobiles modernes jetées par le XC90 et depuis déjà utilisées par les S et V90. En langage commun, on parlera de plateforme variable dont seule la partie avant est toujours la même, le reste pouvant être modifié selon les besoins. Rien d'étonnant alors que le nouveau XC60 partage beaucoup avec le XC90, bien qu'il soit 28 cm plus court et donc un peu plus pratique au quotidien.

Variations sur le même thème

Dans un premier temps, Volvo propose cinq configurations mécaniques: une hybride plug-in essence (la T8 Twin Engine), deux diesels (les D4 et D5) ainsi que deux essence (T5 et T6). Autre certitude, au premier semestre 2018 arrivera encore une version taillée pour le fleet, le diesel D3. Pour ce qui est de moteurs essence plus modestes, rien n'est encore confirmé, et c'est pourquoi l'offre de lancement a quelque chose d'étonnant. Ainsi le T5 annonce-t-il déjà 254 ch, tandis que le T6 que nous avons essayé revendique carrément 320 ch, grâce au turbo et au compresseur qui gavent le bloc 2.0 litres. A priori, pas vraiment des exemples d'économie, mais en tout cas de quoi assurer de confortables puissances au XC60.

L'atout majeur du XC60 est son haut niveau de confort, notamment grâce au somptueux intérieur inspiré de celui de la famille 90 et à une isolation phonique soignée. Si les moteurs diesels parviennent bien à faire entendre un peu de leurs claquements, les essence en revanche évoluent dans un silence absolu. A moins que vous décidiez d'écraser la pédale de droite pour que la boîte auto 8 (systématiquement associée aux 4 roues motrices) descende d'un ou deux rapports. L'accélération nous fait dire que le 0-100 officiellement annoncé en 5,9 secondes est parfaitement plausible, malgré un poids relativement conséquent qui, avec quelques options, approche facilement les 2 tonnes. Mais pour cela aussi, Volvo a une bonne excuse.

Tarifs salés

Car nouvelle génération ou non, une Volvo doit toujours placer la sécurité en tête de ses préoccupations. Et celle-ci est entre-autres assurée par l'utilisation de types d'acier particulièrement solides. Bien sûr, les Suédois ont aussi sensiblement augmenté l'arsenal sécuritaire du XC60, qui est du coup au même niveau que le XC90, y compris en ce qui concerne la conduite semi-autonome. Et cela nous fait dire qu'en fait, le XC60 n'est rien d'autre qu'un véhicule haut de gamme qui a rétréci au lavage, mais offre toujours bien assez d'espace à bord pour transporter quatre adultes confortablement. Sachant cela, les tarifs un peu épicés (le prix de base actuel est de 49.250€ pour un D4 190 ch en finition Momentum) ne sont finalement pas si étonnants. Mais on espère tout de même que le futur XC60 D3 sera vraiment plus accessible. Dans le cas contraire, de nombreuses familles ne pourront regarder cet excellent crossover de loin.

Volvo XC60 T6
Moteur: 4 cyl. essence turbo, 1969 cc
320 ch à 5700 t/min
400 Nm à 2200-5400 t/min
0-100 km/h: 5,9 sec
Pointe: 230 km/h
Conso: 7,7 l/100 km
Moyenne de l'essai: 10,5 l/100 km
CO2: 176 g/km
Prix: 57.200€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Volvo V60 – Le break suédois à l’accent belge

Test: Volvo XC40 D4 – Notre Suédois national

Test: Volvo XC60 D5 – Dans la cour des grands

Afficher plus