Mitsubishi hybride - Annonces auto occasion sur AutoScout24

Mitsubishi hybride

Mitsubishi, la marque "sans limite"

Créé en 1869 par Iwasaki Yataro, Mistubishi Motors Corporation fait état d'un regroupement de trois cents sociétés japonaises. Le lancement de l'activité automobile débute en 1917 avec le modèle A, voiture haut de gamme réservée aux officiers gradés et membres du gouvernement japonais. Mitsubishi se spécialise assez tôt dans les petites citadines puis dans les SUV. En 1936 sort la première voiture du Japon avec quatre roues motrices : la Mitsubishi PX33. Ce véhicule d'occasion est l'ancêtre de la Mitsubishi Pajero et de la Mitsubishi Outlander produites plus récemment. Malgré sa spécialisation dans les citadines et les SUV, Mitsubishi offre tout de même une gamme très diverse de voitures pour particuliers et d'utilitaires légers : citadine, SUV, crossover, pick-up, berline, 4x4, minis (exclusivement au Japon) font partis de son catalogue. C'est pourquoi Mitsubishi est resté pendant longtemps le quatrième constructeur automobile japonais.

Une Mitsubishi hybride... après la Mitsubishi 100% électrique

Il est vrai que Mitsubishi ne s'est pris que récemment à construire des voitures hybrides... ou plutôt une seule voiture hybride : la Mitsubishi Outlander PHEV commercialisée en 2013. Mais, Mitsubishi s'était plutôt consacré à la fabrication d'une voiture 100 % électrique : la i-MiEV commercialisée en 2009. Ce véhicule d'occasion est la première voiture électrique à être diffusée dans le monde entier et à être vendue en de nombreux exemplaires. Fort de son succès avec la voiture électrique, Mitsubishi décide donc de créer la première Mitsubishi hybride. La Mitsubishi Outlander PHEV est la déclinaison de la Mitsubishi Outlander troisième génération mais repprésente surtout le premier SUV hybride, rendant la marque une nouvelle fois pionnière dans son domaine.

Le SUV Outlander PHEV, la seule Mitsubishi hybride

La version hybride de l'Outlander possède deux moteurs électriques de 82 ch en plus du moteur essence de 121 ch : l'un est placé à l'avant et l'autre à l'arrière afin d'optimiser la traction du véhicule. Cette Mitsubishi hybride est une version Plug-in, c'est-à-dire qu'elle est rechargeable sur une prise secteur de 16 A, 220 V. La charge complète dure tout de même 5 heures mais, sur une borne de charge adaptée, 30 minutes suffisent pour la remplir à 80%. La consommation de carburant affichée est de 1,9 l/100 km. Cette voiture d'occasion affiche trois modes : le mode 100% électrique avec 52 km d'autonomie, le mode hybride en série qui permet au moteur thermique de recharger les moteurs électriques et le mode hybride parallèle où le moteur thermique entraîne les roues avant aidé des moteurs électriques si nécessaire. Le mode 100% électrique fonctionne jusqu'à 120 km/h, le moteur thermique prenant alors le relai pour atteindre la vitesse maximale du véhicule qui est de 170 km/h. Le meilleur atout de cette Mitsubishi hybride est qu'elle peut gérer toute seule les phases de rechargement des batteries afin de minimiser les pertes d'énergie en mode hybride. Le conducteur reste cependant toujours maître à bord puisqu'il choisit la résistance du générateur entre 6 paliers différents lors de la phase de décélération.