Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site. Préférez-vous utiliser l'ancien design? Cliquez en haut du menu pour revenir en arrière.

Les matchs du Salon : Le Peugeot 3008 face aux alternatives

Dans notre série de matchs du Salon, voici la Champion's League, celui de la catégorie la plus en vue du moment : les SUV compacts.

Le SUV compact est en effet désormais la catégorie la plus populaire de notre marché, devançant de peu celle des voitures compactes classiques, la fameuse "catégorie Golf". Pour ce match au sommet, nous avons choisi en guise de référence l'un des best-sellers du segment, peut-être même le n°1, en tout cas l'un de nos favoris : le Peugeot 3008.

Peugeot 3008

Le 3008 (avec son grand frère 5008) est celui qui a lancé le spectaculaire renouveau de Peugeot. En plus d'afficher un look très expressif, il place très haut la barre de la qualité de finition, il repose sur une plateforme poids-plume qui permet d'obtenir de très belles performances avec un simple 1.2 litres essence turbo de 130ch, et puisque c'est un Peugeot, son châssis est une invitation à la conduite engagée. Il a des défauts, comme la position des compteurs et le petit volant qui ne conviennent pas à tout le monde, ou encore le concept du "tout à l'écran" qui oblige à passer par lui pour de simples choses comme le réglage de température. Mais rien de cela ne semble être un obstacle à son succès, à notre avis largement mérité. A noter qu'il est désormais disponible en deux versions hybrides rechargeables, 225 et… 300ch !

Peugeot-3008 GT-2017-1280-10

Durant le Salon, Peugeot fait ce qu'il faut pour que le succès continue, puisque les avantages vont de 7.000€ sur une version de base à près de 11.000€ sur les nouvelles versions hybrides. Vous pouvez donc vous offrir un 3008 Hybrid4 GT Line de 300ch pour 41.910€, au lieu de 52.680€.

Et qui sont ses challengers ?

Le plus confortable : Citroën C5 Aircross

C'est le cousin germain du Peugeot, puisqu'il utilise la même plateforme, et les mêmes mécaniques, à l'exception de la version hybride 300ch. Mais sur la même base, la configuration est très différente. Le C5 Aircross reçoit en effet une innovation Citroën dédiée au confort : les amortisseurs à butées hydrauliques progressives, un système relativement simple mais dont les effets sur une route dégradée sont très nettement perceptibles. A cela s'ajoutent des sièges parmi les plus accueillants du marché, et une insonorisation soignée. Bref, le C5 Aircross fait honneur à la tradition de la marque. Tout n'est pas parfait pour autant, puisque le concept du tout à l'écran est rigoureusement la même que chez Peugeot.

Citroen-C5 Aircross Hybrid-2020-1280-02

On a connu Citroën plus généreuse en période de Salon. Ici, les remises d'office ne dépassent guère 1.500€. Le plus gros des avantages annoncés (de 3.750 à 5.900€) concernent la reprise d'un véhicule en fin de vie. Mais cela permet tout de même de s'offrir une version hybride pour à peine plus de 40.000€, voire moins si votre voiture actuelle vaut plus de 3.500€.

Le plus étonnant : SsangYong Korando

Oubliez tout ce que vous savez de SsangYong (si vous en saviez quoi que ce soit), surtout la tradition de design… particulier. Le nouveau Korando, dont nous vous proposerons l'essai très bientôt, est notre première excellente surprise de 2020. Son look assertif correspond enfin pleinement aux canons de beauté européens, et qu'on parle qualité de finition, niveau technologique, confort ou performances, le Coréen n'a absolument rien à envier à ses meilleurs concurrents. Au contraire, puisqu'à équipement et puissance comparable, le SsangYong sera toujours le moins cher de tous. Il a cependant un handicap : la fiscalité. En Wallonie et à Bruxelles, les 163ch du seul moteur essence proposé est pénalisé (problème que ne connait pas le diesel 136ch), tandis qu'en Flandre, ses émissions de CO2 (à partir de 171 g/km en essence, 149 g/km en diesel) ne sont guère compétitives. Le Korando est par contre disponible en version CNG, et une version 100% électrique est annoncée avant fin 2020.

SsangYong-Korando-2020-1280-11

Durant le Salon, le SsangYong Korando cumule plus de 5.000€ d'avantages, ce qui place une version essence en finition Amber (2ème niveau, liste d'équipements interminable) à 21.890€. Soyez curieux, vous ne serez pas déçu !

Le moins cher : Nissan Qashqai

Star incontestée du segment durant de longues années – il domine d'ailleurs encore les ventes au niveau européen – le Qashqai est un classique, qui affronte aujourd'hui une concurrence infiniment plus rude qu'à sa naissance. L'argument majeur du Nissan est d'offrir dès le modèle de base une liste d'équipements de sécurité supérieure à la moyenne, liste qui s'allonge évidemment à mesure qu'on gravit les échelons des niveaux de finition. Extraordinaire en rien mais pratiquement irréprochable en tout, le Nissan Qashqai est, plus que le VW Tiguan, la Golf de cette catégorie. Du moins pour le moment, car il ne gardera vraisemblablement pas ce statut aussi longtemps que la légendaire Allemande.

Nissan-Qashqai-2018-1280-0c

Si ce n'est pas le cas en temps normal, le Nissan Qashqai est pendant le Salon le SUV compact le moins cher du marché. Entre remise, reprise et prime de stock, une version essence 140ch, en finition Visia, démarre par exemple à moins de 18.000€.

Le plus soldé : VW Tiguan

Après la Polo, c'est la deuxième fois que VW occupe ce chapitre. Précisons juste que pour trouver le plus soldé des Tiguan, il faut déjà viser haut. C'est en effet le Tiguan TSI 150ch Platinum super équipé qui profite de 12.350€ d'avantages, et est donc à vous pour 36.080€, au lieu de 48.430€.

Volkswagen-Tiguan-2017-1280-17

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Crise du coronavirus : Le plus petit Concours d'Elégance en live

Actualité auto

BMW et hydrogène : Projets de commercialisation confirmés

Actualité auto

Genesis G80 : C'est pour quand, en Europe ?

Actualité auto
Afficher plus