Présentation: Mercedes S 63 AMG Coupé – Lounge Express

Au dernier Salon de Genève, l'une des attractions était la version coupé de la Mercedes Classe S. En avril prochain au Salon de New York, on pourra voir sa version superlative: la S 63 AMG Coupé.

Et si déjà la S Coupé n'est pas faite pour passer inaperçu, la version AMG de ce majuestueux coupé l'est encore moins. Des chromes de la calendre à lamelle dédoublée (frappée en son centre d'une énorme étoile) aux jantes 19'' en passant par le diffuseur encadré par le quadruple échappement que des soupapes bien placées devraient doter d'une voix du genre puissante, cette voiture (en tout cas dans sa version représentée par les présentes images) ne joue pas la carte de la discrétion.

Luxe et sport

A bord, la tradition AMG est bien présente: le luxe opulent côtoie la sportivité exacerbée représentée par les inserts de carbone, la finition alu du pédalier, les sièges sport au maintient latéral très soigné, etc. Ceci est aussi la seule Classe S dont le tachymètre est gradué jusqu'à 330 km/h. C'est une signe qui ne trompe pas.

Dans la S63 AMG "de base", Le V8 5.5 biturbo de 585 ch et 900 Nm n'est autorisé à pousser que jusqu'aux traditionnels 250 km/h. Mais qui paiera la somme demandée pour le pack AMG Driver verra cette limite portée à 300 km/h.

3,9 secondes

Bref, les performances sont revues à la hausse par rapport à la CL63 AMG, mais ce n'est pas que grâce au moteur. Car pour la première fois une version 4 roues motrices sera au catalogue, capable de tuer le 0-100 en 3,9 secondes contre 4,4 par la "simple" propulsion.

Parmi les autres options, on citera encore les jantes forgées 20'', les freins carbone-céramique ou encore le Magic Body Control qui, comme sur la limousine Classe S, scanne la route et adapte anticipativement l'amortissement.

Les carnets de commande seront ouverts en juin. Les prix chez nous sont encore inconnus mais en Allemagne, il faudra compter quelques 160.000€.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus