Présentation: Seat Ibiza Facelift – Plus mature, pas assez frivole

La citadine dynamique espagnole se refait une beauté pour le printemps. Au passage, elle adopte un gadget du groupe VW qui plaira à la jeune clientèle.

La cousine latine de VW vient de révéler les premières images des retouches esthétiques qui arriveront sur toutes les Ibiza (3 portes, 5 portes et break) au printemps prochain. Peu de changement en gros, mais juste de quoi donner un petit supplément de maturité à la voiture.

Nouveau regard

Extérieurement, seule la face avant a été redessinée et les quelques retouches – notamment les blocs optiques plus travaillés intégrant des feux de jour LED – donnent à l'Ibiza un peu plus de présence. Mais il lui manque toujours l'extravagance latine qui lui permettrait de vraiment faire jeu égal, en matière de séduction, avec une Alfa Mito par exemple.

Seat annonce aussi un habitacle dont la qualité est revue à la hausse, dont les cadrans et le module de climatisation ont été redessinés et dont la boîte à gant est plus généreuse.

Portable

La nouvelle Ibiza pourra recevoir un système présenté dans la VW Up: le Portable Media System. Il s'agit d'un petit module portable à écran tactile, qui sera intégré à la planche de bord mais pourra aussi être emmené avec soi. En voiture, l'objet gère les fonctions d'ordinateur de bord, de système audio et de GPS. En balade, c'est un lecteur multimédia.

Break sportif

La palette mécanique reste inchangée. En essence: 1.2 60, 70 ou 105 ch et 1.4 86 ou 150 ch (Ibiza FR). En diesel aussi, on garde les mêmes: 1.2 TDI 75 ch (3,4 l/100 km et 89 g CO2/km en version Ecomotive Start/Stop), 1.6 TDI 90 ou 105 ch et 2.0 TDI 143 ch pour la sportive FR. La nouveauté est que l'Ibiza ST (break) peut désormais recevoir le 1.4 TSI 150 ch (avec boîte DSG en série sur toutes les versions), ce qui n'était pas le cas jusque-là.

Les prix n'ont pas encore été communiqués. Arrivée en concession au printemps prochain.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Salon de Francfort : le début de la fin ?

De Tomaso P72 : Ressusciter avec style

Mini Cooper SE : 200 kilomètres

Afficher plus