Rapport: Avec l'Amazon et Patrick Snijers au Monte Carlo – Réunion intergénérationnelle

Stoffel Mulier et Chris Goris sont l'un des teams belges qui se battront pour le classement par équipe au prochain Historic Monte Carlo Rally.

Dans sa Volvo Amazon de 1967, Mulier pourra compter sur le soutien du champion vétéran Patrick Snijers, qui effectuera les reconnaissances au volant d'une Volvo S60 Polestar. Stoffel Mulier est un amoureux fou de Volvo. L'an dernier, il a participé pour la première fois au Monte Carlo historique avec l'Amazon. "Nous avons tout de suite figuré parmi le Top 100 mais comme nous roulions sans assistance, la voiture était assez lourdement chargée. Et ça nous a vraiment handicapés lors des dernières étapes dans les montagnes. Bon, nous étions tout de même très satisfaits d'une place dans les cent premiers. Mais cette année, nous devons faire mieux."

Ouvreur

Pour ne laisser aucune place au hasard, Mulier s'est adjoint les services du meilleur "ouvreur" dont on puisse rêver. L'ouvreur, c'est un pilote qui fait la reconnaissance du parcours avant les voitures de rallye, et qui estime ainsi les conditions. Le Monte Carlo est en effet connu pour ses nombreux pièges: le verglas ou la neige peuvent toujours faire une apparition inattendue. Snijers n'est pas seulement sept fois Champion de Belgique et une fois Champion d'Europe, puisqu'il a aussi participé à de nombreuses épreuves du Championnat du Monde. Il ainsi terminé sixième au Monte Carlo 1989, sa voiture étant alors la deuxième Toyota (une Celica GT-4) derrière trois Lancia Delta intouchables.

Il y a de l'expérience, donc, d'autant que Snijers fut aussi jadis ouvreur pour Juha Kankunnen au Monte Carlo. "C'est ce que Patrick a rappelé à Roel Geraerts van Carcave quand ce dernier lui a demandé s'il voudrait le faire à nouveau. Sa réponse à tout de suite été positive.", raconte Mulier.

Cinq jours

Volvo enverra Snijers au charbon avec une S60 Polestar qui, avec 367 ch et 4 roues motrices, sera évidemment plus rapide que l'Amazon de Mulier. Mais qu'importe? Mulier a en effet établi ses propres ambitions dans ce Monte Carlo pour anciennes, qui démarrera de Reims le 25 janvier prochain. Ensuite, ce sont cinq jours et nuits de course qui emmèneront les concurrents à Monaco. "J'espère pouvoir me montrer dans le classement par équipe, et pourquoi pas être le premier team belge."

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Jaguar F-Type: Sauvons le coupé !

Actualité auto

Schmidt OSS Project Blitz : Porsche 912 électrique

Actualité auto

Dacia Duster : une Papamobile façon Aldi

Actualité auto
Afficher plus