Rapport: Mazda6 Facelift – Plus de contenu dans la même (belle) enveloppe

Mazda enverra dès cet automne ses nouvelles 6 en concessions. On ne touche pas au design qui n'en avait pas besoin, mais on augmente le plaisir de conduite. Qui n'en avait pas vraiment besoin non plus…

La Mazda6 est en effet l'une des voitures les plus gratifiantes à conduire de la catégorie. Et avec les nouveaux systèmes que le constructeur annonce, ça devrait être mieux encore.

G-Vectoring Control

La nouvelle 6 pourra en effet recevoir un système de contrôle de traction à vectorisation du couple. Le Torque Vectoring, qui consiste à moduler la force motrice envoyée dans le sol par les roues pour augmenter l'agilité, c'est pas nouveau. Mais le petit plus de Mazda et que la 6 peut en plus contrôler le couple sortant du moteur pour plus de précision. Bon, tout cela est théorique et nous vous dirons si c'est vraiment plus fin après essai. Ce qui est sûr, c'est que la Mazda6 devrait être encore un poil plus dynamique.

Les moteurs restent tels quels, avec 145 ou 163 ch pour l'essence 2.0 Skyactiv-G, 192 ch pour le 2.5 Skyactiv-G, et 150 ou 175 ch pour le diesel 2.2 Skyactiv-D. Mazda précise cependant avoir rendu le diesel plus réactif grâce à un contrôle amélioré de la pression de turbo.

Moins de bruit

Les versions diesel sont aussi annoncées comme plus agréables à l'oreille, le constructeur ayant adopté des mesures d'insonorisations très précises qui annulent les fréquences les plus désagréables émises par les "mazout". Cela s'ajoute au renforcement de l'insonorisation classique.

Enfin, Mazda dote la 6 d'un nouvel affichage tête haute couleur à la définition augmentée et améliore la qualité du petite écran d'infos situé dans le combiné d'instruments. Nouveaux tarifs pas encore annoncés.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus