Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Sondage : la voiture stimulée par le corona

Un sondage opéré par Autoscout24 dévoile que la voiture est devenue le moyen de transport privilégié des Belges depuis le début de la crise du Covid-19. De plus, la possession d'une voiture a regagné du poil de la bête.

Un récent sondage d'Autoscout24 met en évidence le rôle central de l'automobile au sein de nos vies. Réalisé à l'échelle européenne (3 609 personnes interrogées), ce sondage démontre que la voiture est plus importante que jamais depuis l'épidémie du coronavirus. Les Belges (659 personnes interrogées) prennent la tête du classement puisque aucune autre population européenne ne place l'automobile aussi haut dans sa liste de priorités.

Transports en commun délaissés

Jusqu'à 82% des Belges interrogés disent avoir délaissé les transports en commun depuis le début de l'épidémie. 70% disent "non" à la voiture partagée ou au covoiturage. Les Belges sont presque unanimes sur le sujet de l'automobile. Trois sur quatre disent que l'auto personnelle est devenue plus importante depuis le début de la crise.

Autobezit onderzoek aankoop tweedehands Corona

La Belgique fait même mieux que l'Allemagne, le pays de l'automobile par excellence. Là-bas, seulement 65% considère l'auto plus important que jamais. Les Pays-Bas, quant à eux, en sont bien moins préoccupés puisque seulement 57% déclare utiliser la voiture davantage.

Bon marché

Malgré ce regain pour l'automobile, le Belge ne veut pas investir de trop, surtout depuis la crise sanitaire. Une voiture d'occasion semble donc l'alternative idéale! En raison de la crise, un acheteur potentiel sur dix a fait le choix de l'occasion d'après la VAB. Seul 3% a indiqué avoir reporté son achat.

Autobezit onderzoek aankoop tweedehands Corona

Mais quels sont les facteurs qui poussent vers cet achat de seconde main. Cela dépend de l'acheteur, certes, mais le montant à dépenser est souvent le dénominateur commun. Près d'un acheteur sur deux (42%) déclare avoir dépensé moins pour son achat. Le coronavirus et la réduction du pouvoir d'achat qu'elle a causé y sont certainement pour quelque chose…

Achats différents

Le temps des achats compulsifs semble également être en suspens. Bien que le Belge désire acheter des voitures d'occasion, il se pose des questions sur le respect de distances sociales lors de sa visite. 65% considère l'utilisation de photo à 360° comme une bonne alternative. Près de 2 sur 5 sont même prêts à effectuer un essai en ligne. Cependant, bien que ces chiffres soient encourageants, la majorité des personnes interrogées préfèrent voir l'auto de leurs propres yeux.

Autobezit onderzoek aankoop tweedehands Corona

Alors que le déconfinement prend forme, les Belges songent à l'achat d'une nouvelle voiture, certainement d'occasion. 30% des personnes interrogées annoncent faire des recherches sur Autoscout24 bien plus longues qu'avant tandis que les marques voient les chiffres de visite de leurs configurateurs en ligne exploser. Une chose est sûre : l'automobile restera encore indispensable au fonctionnement de notre société pour bien des années à venir!

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

L'Audi Q5 fait peau neuve (2020)

Actualité auto

La Polestar 2 est arrivée en Belgique!

Actualité auto

Ford F-150: la "voiture" la plus populaire d'Amérique se renouvelle

Actualité auto
Afficher plus