Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Volvo EX90 : l’avenir électrique suédois à 7-places

Le Volvo XC90 prendra sa retraite après sept ans et sera remplacé par cet EX90. Un nouveau venu entièrement électrique mais qui peut encore accueillir sept passagers. Mais il n’est pas donné…

Volvo le crie sur les toits depuis assez longtemps : la marque suédoise désire construire uniquement des voitures électriques à partir de 2030. Jusqu'à récemment, cette gamme électrique était limitée à la version Recharge du XC40, et à sa version coupé, le C40. Mais maintenant, Volvo passe à la vitesse supérieure avec le XC90 qui prend sa retraite après sept ans. C'est la conclusion d'une carrière méritée : le SUV phare a non seulement inauguré le langage stylistique actuel et populaire de Volvo, mais il a également permis aux Suédois de s'imposer comme dans le haut de gamme. Son successeur ? Il s'appellera EX90 et sera un SUV entièrement électrique.

Volvo EX90 (2022) statisch, vooraanzicht

Minimalisme

Sans surprise, ce nouveau Volvo EX90 partage sa plateforme électrique SPA2 avec le tout nouveau Polestar 3. L'empattement est donc identique (2,99 mètres), mais l'EX90 est plus spacieux (5,04 mètres de long, 1,96 mètre de large et 1,74 mètre de haut) et présente un aspect plus classique et moins profilé. Visuellement, par exemple, le Volvo semble s'inspirer du XC90 et se passe du spoiler avant intégré au capot. Pourtant, grâce à des astuces subtiles comme les poignées de porte encastrées, le suédois conserve un coefficient de résistance à l'air de 0,29.

L’habitacle de ce nouveau Volvo EX90 est également plus spacieux : il est à nouveau disponible avec sept places, si vous le souhaitez. Le volume du coffre est alors de 310 litres. En ne s’en tenant qu’à cinq sièges, il offre un volume de coffre de 655 litres et en rabattant le tout, cet espace passe à 1 915 litres. Sous le capot avant, on trouve également un « frunk » (coffre sous le capot) de 37 litres. Toujours dans l'habitacle, le poste de conduite se rapproche alors de celui du Polestar 3 avec son aspect dépouillé au strict minimum. Devant le conducteur, il y a un petit écran numérique tandis que tout l’infodivertissement ce passe au centre de la planche de bord via un grand écran de 14,5 pouces. Comme dans les XC40 et C40, il utilise le système d’exploitation Google afin d’être intrinsèquement plus connecté que n’importe quel smartphone. Le système son Bowers & Wilkins s’occupe des décibels nécessaires.

Volvo EX90 (2022) interieur

Deux versions

Comme son cousin de chez Polestar, le Volvo EX90 passe également à la vitesse supérieure en matière d'aide à la conduite et de sécurité. Ce Suédois électrique bénéficie également de la technologie Lidar, par exemple, et la combine avec les caméras et capteurs extérieurs et intérieurs nécessaires pour garder un œil en permanence sur son environnement et son habitacle. Toutes les technologies sont traitées par un système Nvidia et devraient ainsi permettre au système semi-autonome Pilot Assist de Volvo de mieux fonctionner.

Initialement, ce nouveau Volvo EX90 est disponible en deux versions : Twin Motor et Twin Motor Performance, plus puissante. Dans les deux cas, deux moteurs électriques assurent la puissance : un sur l'essieu avant et un sur l'essieu arrière. Le Twin Motor totalise 408 ch (300 kW) et 770 Nm, tandis que le Performance porte la puissance à 517 ch (380 kW) et 910 Nm. La « version de base » atteint les 100 km/h en 5,9 secondes, la version Performance en 4,9 secondes. Dans les deux cas, comme toujours chez Volvo, la vitesse maximale est limitée à 180 km/h.

Volvo EX90 (2022) statisch, achteraanzicht

Autonomie et prix

Les moteurs électriques sont alimentés par une batterie de 111 kWh, dont on peut concrètement utiliser 107 kWh. Volvo espère que le EX90 Twin Motor pourra parcourir 600 kilomètres (WLTP) avec une charge complète, tandis que le Performance devrait atteindre 590 kilomètres (WLTP). La charge rapide peut se faire à 250 kW dans des conditions idéales, ce qui permet de charger la batterie à 80 % en 30 minutes. En 10 minutes ça devrait donc apporter 180 kilomètres d'autonomie. À propos, le Volvo EX90 est équipé du matériel nécessaire pour permettre la recharge bidirectionnelle.

Le Volvo EX90 se place légèrement plus haut dans le catalogue que le Polestar 3. Ce dernier obtient un prix de départ de 89 900 € (actuellement indisponible en France) alors que le nouveau EX90 s’affiche à 106 300 € (France : 107 900 €). Quant à la version Performance, elle coûtera au moins 111 400 € (France : 113 100 €). Volvo précise que l'équipement de série est particulièrement complet dans chaque cas.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Oups : le nouveau logo Kia est si peu clair que les gens cherchent « KN » sur Google

Actualité auto

Voiture de l'année 2023 : voici les 7 finalistes

Actualité auto

BMW 3.0 CSL : cadeau d’anniversaire limité à 50 unités

Actualité auto
Afficher plus