Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Essai Audi A3 : regardez-moi!

L'Audi A3 nous revient avec une quatrième génération au style bien plus affirmé qu'auparavant. Moins passe-partout, elle embraque une pléthore de technologies tout en mettant ses motorisations à jour. Réelle évolution ou crise d'adolescence?

Depuis 1998, l'Audi A3 a toujours joué le rôle de la grande sœur mature et bien éduquée dans la grande famille Volkswagen. Outre l'attrait de ses quatre annaux, certains pouvaient même la trouver…ennuyante! Cette quatrième génération tente de nous faire oublier cela en mettant un point d'honneur sur le style, histoire de ne plus passer inaperçue.

Anti-discrétion

Cette nouvelle A3 joue de tous les artifices introduits sur les nouvelles générations d'Audi pour agrémenter son esthétique extérieure. À sa proue, la grande calandre baptisée Singleframe s'accompagne ici de grandes entrées d'air latérales bordées de légères ailettes. On y trouve aussi de nouveaux feux à LED (Matrix en option) bordés d'une signature visuelle des plus originales et agressives. Aucun doute : personne ne pourra la confondre avec une de ses concurrentes.

Audi A3 rijtest Review 2020

Notons que l'espace entre le capot et le pare-chocs avant n'est pas une erreur d'Audi. De tels écartements de carrosseries ne sont pas très Allemand! Il s'agit ici d'un artifice stylistique rappelant la prise d'air de la Ur-Quattro de 1980. Bref, outre cette fausse entrée d'air à l'avant, les flancs et l'arrière ne diffèrent que peu du modèle précédent. Le conservatisme a parfois du bon.

Du tout au tout

Dans l'habitacle, pourtant, Audi a fait le choix de l'évolution. Et quelle évolution! La planche de bord taillée au scalpel semble tout droit sortie d'un concept-car. Bourrée d'angles et d'étages, elle intègre parfaitement l'écran de 10,1" du système d'infodivertissement MMI. Cela étant, le bloc du combiné d'instrument semble posé par-dessus. C'est sûr, ça change de l'ancien modèle.

Audi A3 rijtest Review 2020 Bien qu'Audi nous annonce que sa quatrième génération grandit de 3 cm par-ci, par là et que cela confère plus d'espace aux passagers, force est de constater que l'habitabilité reste correcte. Le coffre, de son côté, reste inchangé avec une capacité de 380 litres.

En plein milieu

Sous sa robe m'as-tu-vu, cette nouvelle génération d'A3 reprend les bases des récentes VW Golf, Skoda Octavia et Seat Leon, à savoir la plateforme MQB EVO. Il en va de même pour les motorisations. Avant l'arrivée d'un hybride rechargeable et d'un modèle au CNG plus tard dans l'année, il faudra se contenter pour l'instant d'un moteur essence (1,5 litres, 150 ch) et d'un bloc diesel de 2,0 litres en deux puissances (116 et 150 ch).

Audi A3 rijtest Review 2020

Affichée à 26.100 €, l'Audi A3 vient se placer en plein milieu de son segment. C'est-à-dire qu'elle se place juste en dessous de la BMW Série 1 et au-dessus de la Mercedes-Benz Classe A. Évidement, comme à l'accoutumée chez Audi, la politique du tout à l'option est toujours de mise.

Plus dynamique

Comme c'est souvent le cas avec les voitures actuelles, l'expérience de conduite d'un modèle peut fortement dépendre des options sélectionnées. Amortissement adaptatif ou non, direction modulable ou non, etc. Cela étant, la base doit être bonne. C'est le cas pour cette nouvelle A3. Essayée ici en version 35 TSFI (1,5 litres, 150 ch, boîte manuelle) avec les suspensions de série, elle se prouve remarquablement homogène.

Audi A3 rijtest Review 2020

Une fois que le tarmac se tord, on découvre une auto au châssis sain et aux réactions prévisibles. Sa direction, bien que relativement muette, a tout de même l'avantage d'être légère et directe. On regrettera simplement une isolation phonique un peu floue, surtout au niveau des bruits de roulements. À part cela, cette nouvelle A3 se prouve être plus dynamique que sa devancière, tout en restant très confortable.

D'ailleurs, la frugalité peut aussi être ajoutée à la longue liste de ses qualités. Notre essai se conclut avec une consommation affichée de 5,3 l/100 km. Et cela sans réellement avoir d'œuf sous le pied. À titre d'information, pour l'homologation Audi affiche une conso moyenne de 4,8 l/100 km et des émissions de CO2 de 111 g/km (NEDC 2.0).

Verdict

Bien qu'Audi semble avoir mis un point d'honneur sur le style et la technologie embarqué de sa nouvelle A3, les ingénieurs allemands n'ont pour autant pas oublié de la doter d'un châssis plus dynamique mais toujours confortable. Comme pour son prix, l'A3 tape dans le mille.

Audi A3 35 TSFI
Moteurs 4-cylindres, 1,5 litre
Puissance 150 ch
Couple 250 Nm
0-100 km/h 8,4 secs
Vitesse de pointe 224 km/h
Conso 4,8 l/100 km (NEDC 2.0)
CO2 111 g/km (NEDC 2.0)
Prix 26.100 €

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Audi Q7 50 TDI quattro : ne condamnez pas trop vite le diesel…

Essais · Audi

Audi Q3 Sportback : Tout pour le style

Essais · Audi

Test: Audi e-tron – Home sweet home ?

Essais · Audi
Afficher plus