Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Audi RS 6 Avant : la fin d'une époque

Aucune marque automobile au monde n'a autant le droit de produire des breaks sportifs qu'Audi. Car Audi Sport est synonyme de breaks hyper sportifs. La dernière RS 6 Avant devrait fièrement perpétuer cette lignée.

Le fait le plus impressionnant, si pas marrant, est que l'auto qui relie intrinsèquement Audi aux breaks rapides n'a même pas été développée par Audi. Eh oui, la RS2, lointaine ancêtre de cette RS 6 Avant, n'a pas été développée par Audi en 1994…mais par Porsche! Pourtant, la fondation était posée. Après la Quattro, la RS2 est devenu un tel jalon dans l'histoire de la marque aux quatre annaux qu'Audi ne s'est plus jamais débarrassé du break rapide. On fait pire comme addictions.

La fin est proche

Cependant, mesdames et messieurs, l'avenir semble sombre. Parce que les jours des breaks semblent être comptés à cause de crossovers qui balayent le paysage automobile tels une maladie. Par conséquent, il sera bientôt plus réaliste de trouver chez le concessionnaire un crossover sportif qu'un break sportif. Pourtant, Audi n'a pas envie de se rendre face à la blitzkrieg du crossover sans se battre. Et cette RS 6 Avant est plus que jamais un antidote à la réalité sociale. Soyons honnêtes : il n'y a pas de meilleur crossover ou SUV sur terre que cette RS 6 Avant. Et cela en plus du fait qu'il soit déjà difficile de trouver un plus beau break.

Review Audi RS 6 Avant 2020

On ne parle pas souvent de design – car des goûts et des couleurs, on ne se discute pas – mais cette RS 6 est une vraie voiture-poster. La symbiose parfaite entre la sportivité et l'élégance. Un triathlète en costume cravate. D'ailleurs, remarquez-vous la subtile différence? Cette RS 6 Avant reprend le museau de la RS 7, avec ses blocs optiques plus fins assistés de passages de roue férocement évasés. À l'arrière, les deux embouts d'échappement ressortent. De trop? Sans aucun doute. C'est un joli doigt d'honneur à la concurrence électrifiée qu'on peut voir jusqu'au bout de la rue.

Quel moteur!

Cette RS 6 Avant est-elle réellement mémorable? On en jugera dans la conclusion. Cependant, nous sommes conscients que c'est la dernière fois. Espérons que ce ne soit pas la dernière fois qu'Audi produise un break hyper-performant, mais c'est certainement la dernière fois qu'il sera équipé d'un moteur classique. Car on peut être certain que ce V8 de 4,0 litres…ne sera pas transmis à la prochaine génération. S'agira-t-il d'un V6 à assistance électrique ou alors un ensemble 100% électrique? L'avenir nous le dira. Cette RS 6 pourrait donc être la dernière à être propulsée par un V8.

Review Audi RS 6 Avant 2020

Et quel moteur il s'est avéré être au fil des ans. Il s'agit essentiellement d'une évolution du V10 de 5 litres utilisé dans la RS 6 2008, bien que le 4.0 TFSI ait son propre caractère. La dernière itération affiche une puissance de 600 ch et un couple de 800 Nm. Un pouvoir presque vulgaire à avoir dans un break. N'oubliez pas que la RS 6 Avant pèse facilement 2 tonnes. Quoi qu'il en soit, l'alternative comparable en forme de SUV pèse facilement 2,3 à 2,5 tonnes et le centre de gravité de cette RS 6 Avant est bien plus bas. Vous le remarquerez immédiatement en conduisant. Cette RS 6 Avant est un missile de croisière sur rails. La facilité avec laquelle ce break à quatre roues motrices dévore les virages est presque hallucinante. D'autant plus que, tout comme Kimi Räikkönen, elle le fait sans une once d'émotion.

L'essentiel

Cela ressemble à une critique, n'est-ce pas? Un tel manque d'émotion dans une - vous savez - hypercar avec coffre? Ne le voyez pas ainsi. Bien que les performances de cette RS 6 Avant soient impressionnantes (3,6 secondes à cent par exemple), on ne peut nier qu'elle soit en retard par rapport aux puissantes électriques. Une Porsche Taycan ou une Tesla Model S lui ferait aisément son affaire. C'est ça, l'évolution. Le problème, c'est que de nombreuses marques tentent de contrer ce fait en transformant leurs buveurs de sans plomb en adolescents incontrôlables. Tout cela, dans l'exercice de se rapprocher à un dixième se seconde des voitures électriques. Résultat : ils sacrifient la suspension. Histoire de cacher le fait qu'ils travaillent encore avec de la technologie archaïque, ces derniers créent des autos bruyantes, très bruyants. Et puis, il y a cette Audi RS 6 Avant.

Review Audi RS 6 Avant 2020

Il semble que cette RS 6 Avant ait été conçue dans un seul but : créer un break qui puisse rivaliser avec la Mercedes Classe S en termes de confort.... et, oh oui, donnez-lui 600 chevaux. C'est un réel salut qu'il existe encore des voitures performantes qui peuvent également être confortables. Cette RS 6 Avant est l'une d'entre elles. Voilà une voiture qui n'a pas oublié sa raison d'être : les familles. On l'a même utilisée comme voiture familiale pure et dure. Avec les enfants sur la banquette arrière et le chien dans le coffre. Personne n'avait à se plaindre du manque de confort - même si la ligne de toit est un plus inclinée que ce que le chien souhaiterait. Voilà la vraie force de cette RS 6 Avant. Malgré la conversion de A6 en RS 6, il n'y a pas de concessions. On obtient simplement plus.

Un travail impeccable

Ok, donc on a constaté que cette RS 6 Avant bénéficie d'un extérieur bien léché et qu'elle offre des performances bestiales sans pour autant devoir faire de compromis sur le confort, même avec des jantes de 22 pouces (!). Correct! Et on ne parle pas encore de l'habitacle. Bon sang! Tout dans cette RS 6 Avant à l'air d'avoir été fabriqué à partir des meilleurs matériaux possibles. La qualité de finition est presque inégalée, sauf par Rolls-Royce. En attendant, vous aimeriez certainement savoir combien tout cela est facturé. Eh bien, son prix de base est de 123 000 euros. Pourtant, restons réaliste, la majorité des modèles qui sortent des lignes d'assemblage sont susceptibles de se rapprocher des 150 000 euros avec quelques options.

Review Audi RS 6 Avant 2020

Rien de bien compliqué, car, bien qu'il s'agisse ici d'une voiture à plus de 100 000 euros, Audi demandera toujours 540 € pour les vitres teintées, 1 000 € pour l'ouverture et le démarrage sans clé et 1 200 € pour l'attache-remorque. Franchement, ça devrait faire partie de la dotation de base. Un beau gouffre à argent. Pourtant, bien qu'on ose se plaindre du prix des options chez Audi, cela se justifie sur cette RS 6 Avant. Elle vient presque faire concurrence à la Classe S. Eh oui, à ce point-là. Plus important encore : face au RS Q8 affiché à 135 000 €, cette RS 6 Avant semble être une bonne affaire!

Conclusion

La voiture électrique a rendu la sportive classique superflue. Ce dont est capable cette RS 6 Avant en termes de performances, une Taycan ou une Model S fait mieux. Pourtant...il n'y a actuellement aucun break électrique sur le marché. Ce qui permet à cette RS 6 Avant de rester, encore et toujours, le nec plus ultra. Une belle sortie en fanfare.

Review Audi RS 6 Avant 2020

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Audi A1 Citycarver 30 TFSI : mini-Allroad

Essais · Audi

Audi RS Q3 : Rien que pour le son…

Essais · Comparer les essais

Audi Q7 50 TDI quattro : ne condamnez pas trop vite le diesel…

Essais · Audi
Afficher plus