Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

BMW X6 M Competition : détaché

BMW doit peut-être atteindre ses objectifs en matière de CO2 en Europe, mais pour le reste du monde, il y a encore de la place pour quelques excès. Que diriez-vous de ce X6 M Competition avec son V8 de 625 ch?

Les SUV puissants. Ils sont, franchement, intemporels. Seule leur interprétation change. Car jusqu'à il y a une quinzaine d'années, un puissant SUV était un bon tracteur équipé d'un gros moteur diesel, alors qu'en 2020, on parle plutôt d'un SUV avec la puissance d'une Porsche 911 Turbo S. En d'autres termes : les SUV sont devenus des supercars. Et cette BMW X6 M Competition en est un bon exemple.

Voiture plaisir

De nos jours et depuis son lancement en 2008, BMW présente son X6 comme une voiture plaisir. Et au passage, la marque allemande a également débouché un tout nouveau segment. Celle du SUV à ligne de Coupé : le Sports Activity Coupe. Un segment qui est vite devenu apprécié dans le monde. Rien de plus normal, donc, qu'une version M suive.

BMW X6 M Competition

La première génération de X6 M a rapidement obtenu un V8 de 4,4 litres sous le capot de 555 ch. Si 2010, une telle puissance dans un SUV était presque criminelle, ça l'est toujours aujourd'hui. Mais cela n'a pas empêché BMW d'aller plus loin. Parce qu'en attendant, la génération 3 du X6 M est prête pour nous. Une qui, en version Competition, est bonne pour 625 ch.

Hallucinations

Il ne faut pas tourner autour du pot, cette X6 M Competition a des performances hallucinogènes. Son V8 de 4,4 litres réussit à pousser ce colosse de 2,5 tonnes jusqu'à 100 km/h en 3,8 secondes. Bien que cette performance ne soit qu'une partie de l'histoire, car les ingénieurs de BMW M ont sans aucun doute vendu leurs âmes au diable vu comment cette X6 M dévore les tournants.

BMW X6 M Competition

Oui, on se trouve absurdement drogué, mais parfois on a l'impression de piloter une sportive. La caisse reste parfaitement droite et les pneus semblent à peine couiner lors des changements de masses. Cela doit être dû aux énormes gommes arrière (315/30) du genre qu'on ne trouve que sur une Lamborghini Aventador. Purement en matière de dynamique, c'est un tour de force de la part de BMW. Bon, maintenant vous être prêts pour le revers de la médaille

L'inconvénient

BMW dispose d'une voiture de sport. Une voiture de sport qui a été équipé de la carrosserie d'un Aaméricain obèse. En conséquence, BMW a dû mutiler la suspension afin que le X6 M se transforme en sportive. En bref : le X6 M Competition est dur comme de la pierre, inconfortable et constitue une caisse de résonance pour le moteur et les pneus.

BMW X6 M Competition

Acceptable dans une Lotus, moins acceptable dans une voiture qui devrait être, eh bien, confortable en premier lieu. Pour quelle autre raison achèteriez-vous un SUV? Opter pour cet X6 M Competition, c'est comme acheter un Van Gogh pour l'utiliser comme plateau. Bien qu'il ne soit pas fait pour, il fera l'affaire. Jusqu'à ce que vous mettiez trop d'assiettes la toile et qu'elle se déchire. Suivez donc notre conseil : si vous voulez un X6 rapide, opter pour le X6 M50i. Il s'équipe du même V8, mais il produit ici 530 ch et, surtout, la suspension est bien plus confortable. Et pour la différence de 95 ch, vous ne la ressentirez jamais sur les routes belges.

Conclusion

Cet X6 M Competition semble détaché de la réalité. D'une part, car il semble fou qu'on puisse sortir de chez le concessionnaire avec un SUV de 625 ch. D'autre part, car ce mastodonte se moque de la réalité écologique actuelle. Bien qu'on puisse pardonner ce péché pour les M2 et M5, tout ce que ce SUV nous laissera sera de la honte indirecte.

BMW X6 M Competition

BMW X6 M Competition
Moteur V8 essence, 4,4 litres
Puissance 625 ch
Couple 750 Nm
0-100 km/h 3,8 secs
Consommation 13,3 l/100 km
CO2 284 g/km (NEDC 2.0)
Prix de 147.550 €

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

BMW X7 M50i : La folie des grandeurs

Essais · BMW

BMW Série 2 Gran Coupé : Suite logique

Essais · BMW

BMW 118i : Si vous voyez ce que je veux dire…

Essais · BMW
Afficher plus