Essais Citroën "100 ans de confort" : la CX

Dans le cadre de son 100ème anniversaire, Citroën nous a invités à essayer quelques-uns de ses modèles les plus représentatifs de son légendaire confort. Aujourd'hui, la CX.

Comme vous l'avez peut-être lu dans notre essai de la DS, nous avons choisi de tester les modèles phares de Citroën dans leur ordre chronologique. C'est donc au tour de la CX, lancée en 1974 pour remplacer la DS, avec qui elle cohabita cependant encore un an. Alors, comment la CX a-t-elle fait évoluer les qualités de la DS ?

CL 19.026.-39

Au volant

Bien qu'elle appartienne, comme la DS, à un collectionneur privé, ce propriétaire-là accepte que nous prenions le volant de sa magnifique CX Série 1, dont la différence majeure avec la Série 2 est l'intérieur infiniment plus original et futuriste. Le simple fait de s'installer à bord est une plongée dans un autre monde, et rien que pour ce tableau de bord, on a envie d'en acheter une. Mais nous reviendrons plus loin sur cet intérieur.

02w8527

Evolution timide ici

On retrouve ici les suspensions hydropneumatiques de la DS mais grâce à quelques améliorations, celles de la CX se montrent encore plus douces sur les plaies et bosses de la route. Une chose n'a cependant pas évolué : le maintien de caisse. Là encore, la voiture "ondule" relativement longtemps après chaque dos d'âne par exemple, et tangue généreusement dans les virages. Personnes sensible au mal de mer, s'abstenir.

CL 19.026.-84

Comme je peux cette fois tenir le volant, je découvre une direction légère comme une plume, mais qui n'oublie pas d'être suffisamment précise et communicative. N'ayant pas conduit la DS, difficile de dire si la CX affiche un quelconque progrès dans ce domaine, pourtant je suis sûr qu'elle présente un "défaut" qui devait probablement être présent dans la DS également. Après un virage, cette direction très assistée ne revient pas très spontanément en position centrale, et il faut donc penser à accompagner le volant pour redresser, au risque de continuer à tourner une fois revenu en ligne droite. Gênant ? Pas vraiment. Au contraire, c'est une caractéristique de la voiture avec laquelle on a plaisir à composer, qui donne encore un peu plus d'intérêt à la conduite.

cx-confort-2000-1974-3quartsar

Grosses évolutions là

Si son comportement n'est guère beaucoup plus avancé que celui de la DS, la CX présente tout de même nombre d'améliorations qui en font une grande routière plus confortable encore. Il y a d'abord les sièges, dont les formes enveloppent le corps jusqu'aux épaules, et la différence de confort par rapport aux sièges de la DS est énorme. Ensuite, il y a le mélange de moderne et de traditionnel de l'habitacle. Moderne : le souci extrême de l'ergonomie, qui a donné naissance à ce tableau de bord regroupant toutes les commandes à portée de doigt, sans que les mains doivent lâcher le volant. Traditionnel : le levier de vitesse au plancher et une vraie pédale de frein, non le levier à la colonne de direction et le "champignon" (une sorte de cloche en caoutchouc) qu'on trouvait dans la DS. Tout cela rend la CX bien plus facilement utilisable par le commun des mortels, plus accessible, plus reposante à conduire.

02w8532

Enfin, les moteurs de la CX sont implanté transversalement, non longitudinalement comme dans la DS, ce qui permet de complètement réorganiser l'espace. Bien que 21 cm plus courte que la DS, la CX est incroyablement plus spacieuse. Alors que je me sentais un peu à l'étroit sur le siège passager avant de la première, c'est tout le contraire ici.

brochure cx 19750103

Bref, la DS sera toujours la DS, avec ce côté révolutionnaire pour l'époque qui lui donne toute sa valeur historique et son charisme. Cependant, c'est logique, la CX a fait évoluer le concept et est une bien meilleure voiture, un collector plus agréable au quotidien. C'est peut-être le moment d'y penser avant que sa cote explose…

Découvrez aussi la page CX sur le site Citroën Origins.

02w84992

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Citroën Berlingo 1.5 HDI EAT 8 – Le SUV des familles

Essais · Citroen

Test: Citroën Berlingo – Plus que jamais le meilleur !

Essais · Citroen

Test: Citroën C4 Cactus – Le test du tapis volant

Essais · Citroen
Afficher plus