Lifelive TN5 by Thierry Neuville: Toys for boys

Le champion de Rallye Thierry Neuville se lance dans l'entreprenariat. Sa société Lifelive vient de présenter le TN5, un crosskart qui répond aux règlements de la FIA. AutoScout24 a sauté au volant !

Thierry Neuville a un agenda très chargé au sein du team Hyundai WRC mais entre deux rallyes, le Belge des cantons germanophones aime se ressourcer dans sa région de Saint-Vith où, avec son frère Yannick, il a créé la société de tuning Lifelive. Le but premier était de trouver une maison à sa propre flotte de bolides de rallyes, et de fournir des services à quelques clients. Puis l'an dernier, est née l'idée de développer un crosskart satisfaisant aux règles de la FIA pour les X-Cross-cars, discipline qui sera lancée en 2020, avec un championnat européen et divers championnats nationaux. La Belgique fait figure de pionnière puisque cette saison déjà, le RACB a lancé une série X-Cross-car.

IMG 3414

Parfait outil d'apprentissage

Ce n'est pas par hasard si le vice-champion du monde de rallye s'intéresse à ce projet : "J'ai fait mes premiers pas en compétition en autocross, une discipline comparable qu'on dispute avec des buggys. C'est vraiment le parfait outil d'apprentissage pour les jeunes qui se lancent en rallye et en rallycross. Ces engins sont rapides, techniquement simples et pas trop chers. On les pilote sur des parcours mixtes d'asphalte et de terre, donc il n'y a pas mieux pour apprendre le contrôle d'une voiture dans toutes les conditions. Ca prépare bien au vrai boulot en sport auto."

Le lancement de la série X-Cross-car vise à professionnaliser la pratique de cette discipline, en s'appuyant sur la technique commune et plus sécurisante du crosskart. "C'est le bon moment pour lancer notre projet. Le développement du TN5 est fini, les premiers exemplaires roulent déjà et l'année prochaine, nous voulons participer aux championnats les plus importants", explique Neuville.

DSC 6122

Sensations garanties !

Le TN5 – contraction évidente des initiales du champion et de son ancien "dossard" – a pour base un robuste châssis tubulaire, sur lequel sont montés un moteur 600cc et une boîte séquentielle 7 rapports provenant d'une moto, des suspensions à quatre roues indépendantes et une carrosserie en plastique. Poids total : 320 kilos. En version Junior (13-18 ans), la puissance est limitée à 80 ch. Mais la version Senior (plus de 18 ans) développe 120 ch.

Et comme nous l'avons constaté lors d'un essai sur la piste de karting de Francorchamps, la combinaison donne un sérieux feu d'artifice ! Avant de démarrer, Neuville nous avait donné le "mode d'emploi" : "On change les vitesses avec le levier situé à main gauche. Dans les épingles, vous pouvez utiliser le frein à main hydraulique pour tourner plus court. Et puis on trouve l'équilibre entre le volant et l'accélérateur. Moi-même je trouve que ça va très vite, donc allez-y tranquillement pendant les premiers tours…"

DSC 6051

Conduire, c'est glisser!

Compris. Première mission : se faufiler dans le cockpit, ce qui demande une certaine souplesse pour les grands gabarits. Une fois assis et bien harnaché, on pousse le bouton de démarreur et le 4 cylindres s'éveille avec un grondement très agressif. Au moment où je m'élance sur la piste, le déluge s'abat sur moi, ce qui signifie que je vais plus glisser que piloter. Je repense alors à la première démonstration de Neuville, qui avait très élégamment emmené drifter le TN5 d'un virage à l'autre comme dans une valse, et cela à un tempo très soutenu, s'il vous plaît ! De mon côté, j'ai beaucoup de mal à simplement garder l'engin sur la piste. D'abord en contrôlant les gaz pour éviter aux roues de patiner, ensuite pour conserver le nez de l'engin dans la bonne direction à coups de corrections de volant permanentes, et éviter que l'arrière dépasse l'avant. La tâche est donc ardue, c'est un ballet de glisse qui ne dénoterait pas dans Disney on Ice, mais c'est surtout une énorme dose de plaisir. C'est clair : quiconque arrivera à parfaitement maîtriser ce bolide pourra prétendre à suivre les traces de Thierry Neuville !

DSC 6049

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Hyundai i40 2019 – Encore plus recommandable

Essais · Hyundai

Test: Hyundai i30 Fastback N – Affaire de goûts...

Essais · Hyundai

Test: Hyundai i20 2018 – Petite fille modèle

Essais · Hyundai
Afficher plus