Lamborghini Aventador SVJ Roadster : Adieux en beauté

Revue au niveau de ses trains roulants, de son aérodynamique et de sa mécanique, la Lamborghini Aventador SVJ Roadster est le modèle ultime de la gamme du constructeur au taureau.

D'abord, il y a la première rencontre. Même à l'arrêt, l'Aventador est impressionnante de brutalité. Longue, large et basse, ses proportions hors du commun ne peuvent qu'attirer le regard. Extérieurement, cette version SVJ se distingue surtout par son énorme aileron qui n'est pas là que pour le look, loin de là, et son capot arrière spécifique aux ouïes redessinées. Exubérante à souhait, cette voiture a surtout été conçue pour en imposer et le moins que l'on puisse dire, c'est que le travail des designers Lamborghini est réussi.

Lamborghini-Aventador SVJ Roadster-2020-1280-1e

Après avoir fait le tour de l'engin quelques fois pour découvrir ses nombreuses facettes attirantes, vient le moment magique de la remise des clés. Garée en plein centre de Bruxelles, l'Aventador est encerclée par une horde de badauds qui la prennent en photo sous toutes les coutures. Il est vrai qu'il est difficile de s'arrêter avec une telle voiture sans créer une émeute...

Lamborghini-Aventador SVJ Roadster-2020-1280-09

Radicale

L'ouverture de la porte en élytre est à elle seule une expérience unique. Par contre, se glisser à l'intérieur de l'habitacle requiert certaines facultés de contorsionniste, car le siège est positionné au ras du sol et il est facile de heurter le haut du pare-brise avec le front ! Lorsqu'on se laisse aller dans le siège, son absence de rembourrage vous rappelle instantanément le caractère ultrasportif de la voiture. Un bouton-pressoir garni d'un couvercle façon lance-missile vous permet de révéler le cœur de la bête. Dans votre dos se cache un moteur qui vous ne risquez de plus voir dans les années qui viennent : un V12 atmosphérique de 6,5 litres, développant 770 ch, excusez du peu ! Lorsqu'il démarre, il fait trembler toute la caisse.

533460 v3

Par rapport à une Aventador S dont elle est dérivée, la SVJ pèse 50 kg de moins grâce à l'utilisation de matériaux légers, comme la carbone. Du coup, ce relatif dépouillement donne à l'habitacle un peu étriqué une atmosphère plus « racing ». Le véhicule d'essai qui nous a été confié est une version Roadster, dotée d'un toit « targa » amovible, contre lequel frotte le haut du crâne de votre serviteur, qui ne mesure pourtant qu'1,86m. Pour voyager confortablement, il faudra donc se tasser...

Lamborghini-Aventador SVJ Roadster-2020-1280-07

Stratosphérique

Lorsque vous faites corps avec la machine, il est temps d'engager le premier rapport. La sécheresse des suspensions sur nos routes défoncées est révélatrice des prétentions de pistarde de la SVJ. Le moindre mégot sur lequel vous roulez et c'est le lumbago assuré ! Déjà mises à mal, les vertèbres sont en plus soumises aux contraintes des accélérations de la bête, dignes d'un avion de chasse. Avec un 0 à 100 km/h abattu en 2,9 secondes, cette Lamborghini n'est pas faite pour les petites natures ! C'est bien simple : elle est tellement rapide qu'elle n'est pas vraiment faite pour la route, où les limitations légales en vigueur semblent impossibles à respecter.

Lamborghini-Aventador SVJ Roadster-2020-1280-0b

Car c'est là le dilemme de cette voiture : trop rapide et trop extrême, elle est vraiment difficile à assumer sur la route. Ajoutez à cela une visibilité périphérique très mauvaise en raison de sa largeur hors normes, l'Aventador SVJ n'est vraiment pas à son aise en agglomération. Taillée pour la performance, sa boîte de vitesse robotisée émet des à-coups lorsque l'on roule à vitesse normale. Radicale jusqu'au bout des jantes, elle est juste faite pour prendre du plaisir en envoyant au diable toute notion de raison. Si vous en avez les moyens, l'Aventador SVJ est un collector à acheter absolument. Car bientôt, les nouvelles normes environnementales auront raison de son gros V12 atmosphérique, et de sa fantastique musicalité...

533449 v2

Lamborghini Aventador SVJ Roadster
Moteur V12 atmosphérique, essence, 6.498cc
Puissance 770 ch à 8.500 t/min
Couple 720 Nm à 6.250 t/min
0-100 km/h 2,9 secondes
Pointe 351 km/h
Consommation 17,9 l/100 km
CO2 486 g/km
Prix 459.000€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Lamborghini Huracàn LP 610-4 – Chevauchée sauvage

Essais · Lamborghini
Afficher plus