Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Lexus UX 300e : premier jet

Reine de l'hybride, Lexus se lance pour la première fois dans le 100% électrique en équipant son UX 300e d'une batterie de 54,3 kWh, lui offrant une autonomie de 300 km. Réussite ou coup dans l'eau ?

On ne doit plus vous le dire : Toyota et sa marque premium Lexus sont les véritables rois de la technologie hybride classique. Aujourd'hui, leurs gammes respectives ne comptent plus que cette motorisation, outre quelques exceptions. C'est le cas de cette UX 300e, le premier jet de pierre de Lexus dans la mare grandissante des voitures 100% électriques.

Lexus UX 300e rijdend voor

Timide

Pour son premier modèle électrique, Lexus fait une entrée plutôt timide. Pas de plateforme modulaire à la facture dépassant les centaines de millions, ou même de design révolutionnaire. Non, l'UX 300e est simplement une version électrique…du Lexus UX !

Vu qu'il ne s'agit ici que d'une motorisation supplémentaire au catalogue, les différences par rapport au modèle combinant l'essence à l'électron sont minimes. On découvre de nouvelles jantes de 17 ou 18 pouces, deux trappes cachant les ports de recharge et, évidemment, un emblème "Electric" sur les flancs. Outre cela, on retrouve le design typique du petit crossover. Il conserve même la grande calandre bien connue de la marque.

Lexus UX 300e rijdend frontaal

Idem, ou presque

Dans l'habitacle, c'est la même chanson. Les différences se comptent sur les doigts d'une main et il y a du bon comme du mauvais. Commençons par le positif : le levier de vitesses, tout droit sorti du grand coupé sportif LC. Un véritable petit bijou de cuir et de métal qui agrémente le sentiment premium de l'habitacle.

De l'autre côté, on trouve une nouvelle instrumentation semi-digitale, qui ne serait pas déplacée dans une Toyota d'il y a 10 ans. Dommage car l'UX conventionnel s'équipe d'un bel écran haute définition au cerclage du compteur mobile. Même le niveau de batterie est référencé par une jauge…physique !

Lexus UX 300e interieur

Plus d'espace

D'ailleurs, quitte à parler du niveau de batterie, jetons un coup d'œil sur l'accu lui-même. D'une taille de 54,3 kWh, l'ensemble de cellules est concilié sous le plancher et sous la banquette arrière. Il en résulte ainsi une hauteur d'assise arrière légèrement augmentée mais, mieux encore, un coffre plus grand. Eh oui, la batterie du système hybride n'étant plus nécessaire, Lexus a réussi à dégager 47 litres d'espace de chargement sous le plancher du coffre, portant le volume total à 367 litres.

315 km

Toujours dans l'ensemble du système électrique, on trouve un moteur à aimant permanent sur le train avant. D'une puissance de 204 ch et 300 Nm, il emmène le crossover japonais jusqu'à 100 km/h en 7,5 secondes, pour une vitesse maximale de 160 km/h.

D'après l'homologation au cycle WLTP, le Lexus UX 300e devrait pouvoir bénéficier d'une autonomie variant de 305 à 315 km, suivant l'équipement. Une fois qu'il arrive à court de jus, le premier véhicule électrique de Lexus pourra être chargé sur une borne grâce au chargeur intégré de 6,6 kW. Il accepte aussi la charge rapide à 50 kW maximum et cela via la prise typiquement japonaise CHAdeMO. La batterie pourra ainsi passer de 0 à 80% de charge en 50 minutes.

Lexus UX 300e laadklep

Comme un gant

Malgré l'utilisation d'une plateforme déjà existante (GA-C), la première électrique de Lexus s'en sort plutôt bien. L'UX a toujours préconisé le confort de conduite et le ressenti premium dans l'habitacle, et l'électricité lui va comme un gant. En plus du couple instantané, on remarque clairement le travail effectué sur la réduction des bruits et des vibrations.

Avec l'important bagage de Toyota/Lexus dans la technologie hybride, on aurait cependant espéré que les Japonais prennent davantage en considération la régénération. Certes, elle est modulable sur trois niveaux via les palettes au volant mais le niveau choisit revient à zéro dès que l'on touche l'accélérateur. Heureusement, il existe un mode B sur la commande de boîte, mais il est très loin de la conduite à une pédale.

Une régénération accrue aurait peut-être également réduit la soif du UX 300e. Après une semaine, "notre" ordinateur de bord affichait 17,6 kWh/100 km, équivalant à 285 km d'autonomie à batterie pleine. C'est proche des 305 km annoncés par Lexus, mais le chauffage ou la climatisation rogne 60 km d'autonomie dès leur activation. Aïe.

Lexus UX 300e rijdend achter

Verdict

Facturé à 53 100 € (FR : 49 990 €), le Lexus UX 300e n'est pas donné, surtout vu son gabarit réduit. Cela étant, pour une adaptation d'une plateforme existante, le premier effort des Japonais marque tout de même des points, notamment en matière de confort, de qualité d'assemblage et de silence de fonctionnement.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Lexus LC – Le coupé aux deux visages

Essais · Lexus

Test: Lexus GS300h – Entre deux eaux

Essais · Lexus

Test: Lexus GS-F – La mélodie du bonheur

Essais · Lexus
Afficher plus