Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Test: Subaru Impreza – Culture de la différence

Promesse de sport débridé du temps où la marque était engagée en WRC, la Subaru Impreza a terminé sa mue pour devenir une familiale très propre sur elle. Elle n'en a pas pour autant renoncé à toutes ses spécificités mais a-t-elle conservé son caractère ?

La Subaru Impreza revient dans nos contrée pour un cinquième opus qui prend l'allure d'une sage compacte cinq portes. Les traits sont plus tendus et l'allure plus sportive que par le passé, tandis que les dimensions ne progressent que très légèrement : +4 cm en longueur (4,46 m), +4 en largeur (1,78 m), et une hauteur inchangée de 1,46 m. Et si le style ne déclenchera pas de grands émois, l'ensemble affiche une discrète élégance et se fait plus statutaire qu'auparavant.

Full option

Et il en va de même à bord : chaque commande est à sa place et l'ensemble se montre assez ergonomique, mais on aurait aimé un dessin un peu plus inspiré. Quant aux matériaux qui composent le meuble de bord et les contre-portes, leur qualité est plutôt inégale. En revanche, on apprécie l'espace dévolu aux passagers. Quatre adultes, même de grand gabarit, pourront aisément prendre place à bord. Affichant une contenance de 385 litres, dans la moyenne du segment, le coffre se montre pratique par ses formes régulières. Mais il aurait gagné à recevoir un plancher repositionnable qui lui aurait permis d'offrir une surface de chargement plate une fois la banquette arrière rabattue.

Car Play

Côté confort et technologie, l'Impreza fait perdurer les bonnes habitudes de la maison en proposant un équipement plus que complet dès la finition d'entrée de gamme «Pure» : allumage automatique des phares, système multimédia avec Android Auto et Apple CarPlay, sièges chauffants et climatisation automatique entre autres. Même l'EyeSight, le système de surveillance de la route (pour le freinage d'urgence et l'aide au maintien de voie) cher à la marque fait partie de la dotation. Tout ça pour 21.495€, on peut difficilement trouver à redire !

No sport

En nous présentant leur dernier-né, les ingénieurs japonais de Subaru ont beaucoup insisté sur le travail effectué sur le châssis. Les nouveaux alliages de matériaux permettent une rigidité torsionnelle doublée, tandis que le nouveau système de suspensions réduit la prise de roulis de 50%. Et cela se ressent immédiatement sur la route. Cette nouvelle Impreza fait honneur à la réputation de la marque en matière de sportivité, avec des appuis parfaitement gérés et un confort de très bon aloi, qui s'accompagnent en outre d'une direction plus ferme et précise que par le passé. Une vraie graine de sportive... ou presque.

Car avec cet excellent châssis, Subaru impose pour l'instant le choix des solutions mécaniques : ce sera un 1.6 atmosphérique développant la faramineuse puissance de 114 chevaux et 150 Nm (perchés à 3.600 tr/min), la transmission intégrale et la boîte CVT Lineartronic (simulant des passages de rapports fictifs) pour tous. Un mélange qui n'a évidemment rien de détonnant, tuant dans l'oeuf toute velléité sportive malgré les 20 kilos gagnés sur l'ensemble moteur-boîte. C'est donc en conduite paisible que l'Impreza s'apprécie dans sa proposition actuelle, le silence à bord se faisant alors remarquable et la consommation devenant plus raisonnable. Pour faire honneur au châssis, Subaru nous promet une nouvelle motorisation turbo (probablement dérivée de l'actuel 1.6l) et, surtout, une nouvelle WRX. Le sort du diesel semble en revanche scellé.

Subaru Impreza 1.6l Lineartronic
Moteur: quatre cylindres boxer essence, 1.600cc
114 ch à 6.200 t/min
150 Nm à 3.600 t/min.
0 à 100 km/h en 12,4 sec
Pointe : 180 km/h
Conso : 6,2 l/100km
Moyenne de l'essai : 7,8 l/100km
CO2: 140 g/km
Prix : 21.495€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Subaru e-Boxer : Jouer la sécurité

Essais · Comparer les essais

Test: Subaru Levorg Eyesight – Safety First

Essais · Subaru

Test: Subaru BRZ – Le jouet extraordinaire!

Essais · Subaru
Afficher plus