Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.
fisker-karma-side

Fisker Karma

1 / 3
fisker-karma-side
fisker-karma-back
fisker-karma-interior

Avantages

Pionnier en matière de propulsion électrique Design unique Performances (pour l’époque)

Inconvénients

Habtiacle très étroit Fiabilité et pièces chères Consommation élevée

FISKER Karma Récapitulatif

Vous trouverez ici un récapitulatif complet concernant la voiture FISKER Karma, y compris des détails sur les principales caractéristiques, la motorisation, les équipements et d’autres informations utiles à propos du modèle de la voiture. Lire la suite

Neuve à partir de:€ 99 900,-*
D’occasion à partir de:€ 32 950,-*
*Prix le plus bas sur AutoScout24 sur le dernier mois
de 0 à 100 km / h:5.9 - 5.9s
Vitesse de pointe:258 - 200 km/h
Émissions de CO2 (comb.):53 - 53 g CO2/km
Consommation (comb.):2.4 - 2.4 l/100km
Dimensions (L/L/H):4996 x 1984 x 1334 mm
Nombre de portes:4
Volume coffre:195 - 195 litres
Charge tractable:400

La berline pionnière en avance sur son temps

La Fisker Karma a été l'un des pionniers de la conduite électrique moderne en 2011, offrant une puissante et grande berline de luxe au design exotique grâce au fondateur Henrik Fisker, qui a également dessiné la BMW Z8 et l'Aston Martin DB9. Cependant, la Karma n'a pas fait long feu : la Tesla Model S est arrivée à peine un an plus tard et s'est avérée un choix beaucoup plus logique sur presque tous les plans.

Intéressé par l'Fisker Karma

Tous les articles

Modèles alternatifs

La berline pionnière en avance sur son temps

La Fisker Karma a été l'un des pionniers de la conduite électrique moderne en 2011, offrant une puissante et grande berline de luxe au design exotique grâce au fondateur Henrik Fisker, qui a également dessiné la BMW Z8 et l'Aston Martin DB9. Cependant, la Karma n'a pas fait long feu : la Tesla Model S est arrivée à peine un an plus tard et s'est avérée un choix beaucoup plus logique sur presque tous les plans.

Bonnes raisons

  • La Karma étant le fruit du talentueux designer Henrik Fisker, la grande berline est au moins une voiture unique au design distinct qui se distingue encore aujourd'hui.

  • À bord également, vous êtes assis dans un environnement unique, avec des matériaux magnifiques et des commandes sur écran tactile, modernes pour l'époque. Il est juste dommage que l’habitabilité soit limitée et que l'écran tactile soit défaillant.

  • Le moteur à essence ne sert que de générateur, les roues sont propulsées exclusivement par deux moteurs électriques d'une puissance totale de 409 ch, ce qui permet d'obtenir des performances convaincantes, notamment grâce au couple facilement disponible.

  • Avec une batterie pleine, vous obtenez une autonomie d'environ 50 à 80 km, selon le style de conduite. Cela permet d'obtenir une consommation moyenne d'essence très faible si vous ne faites pas trop de kilomètres par jour.

Toutes les données importantes sur la Fisker Karma

Moteurs

La Fisker Karma est officiellement une voiture électrique à prolongateur d'autonomie, ce qui signifie que les roues arrière sont entraînées uniquement par ses moteurs électriques, tandis que le moteur à essence a pour seule fonction de recharger les batteries sur la route. Sous le capot se trouve un 2,0 litres turbo essence de GM, qui équipait également l'Opel GT, par exemple, avec une puissance de 260 ch.

Les deux moteurs électriques de l'essieu arrière produisent ensemble 408 ch et permettent à la Karma de passer de 0 à 97 km/h (60 mph) en 5,9 secondes. La batterie est de 20,1 kWh et garantit une autonomie électrique de 50 à 80 km. Sur papier, cela donne à la Karma une consommation moyenne de 2,1 l/100 km et des émissions de CO2 de 51 g/km. En revanche, lorsque les batteries sont vides, vous atteindrez rapidement une consommation de 10,0 l/100 km. Les batteries peuvent se charger jusqu'à 3,3 kW et se remplir à nouveau en un peu plus de 6 heures. Avec le petit réservoir d'essence, vous obtenez une autonomie d'environ 400 km.

Dimensions

La Fisker Karma est une grande berline 4-portes, d'une longueur de 4,97 mètres, d'une largeur de 1,98 mètre et d'une hauteur de 1,31 mètre. Malgré sa grande taille, l'espace intérieur est décevant : l'accès à l'arrière est entravé par les petites portes arrière, et l'espace intérieur est également exigu pour ceux qui ne sont pas assis à l'avant. Le volume du coffre de 195 litres est également bien inférieur à ce que l'on pourrait attendre d'une voiture de cette taille. Le placement des batteries dans le tunnel central signifie également que vous ne disposez que de quatre sièges. Le réservoir de carburant de 36 litres est également assez petit. La Fisker Karma pèse 2,4 tonnes.

Versions

La Fisker Karma était disponible en trois versions : la EcoStandard, la EcoSport et la EcoChic. Les trois modèles étaient assez bien équipés, avec le grand écran tactile, les sièges électriques et chauffants dans le modèle de base. L'EcoSport ajoute une caméra de recul utile, un système de navigation moins utile et une sellerie en cuir. L'EcoChic a un intérieur en fibre végétale et en daim, avec des fossiles végétaux dans les panneaux de garniture.

Il était également prévu de créer une version décapotable appelée Sunset et un break appelé Surf, mais en raison des difficultés financières de l'entreprise, ces modèles ne se sont jamais concrétisés.

Prix neuf et d'occasion

À l'état neuf, la Fisker Karma coûtait 100 000 à 130 000 €, concurrençant la Porsche Panamera S Hybrid et la future Tesla Model S. Elle n'a cependant pas fait long feu, car la production était déjà terminée en 2013. Entre-temps, le modèle a été rebaptisé Karma Revero, qui est proposé pour 95 550 $ (97 300 €), mais n'est pas livré en Belgique.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, pas moins de quatre Fisker Karma sont en vente sur le marché d’occasion en Belgique, à des prix allant de 33 000 € à 47 500 €. Aux Pays-Bas, cependant, le modèle a été beaucoup plus populaire en raison d'une offre fiscale favorable et vous trouverez donc davantage de spécimens à partir de 28 000 €, bien que le kilométrage soit également beaucoup plus élevé.

Points forts du design et intérieur

Mais le point fort de la Fisker Karma est son design extérieur, qui, en raison de sa rareté, attire toujours l'attention aujourd'hui et rappelle quelque part un précurseur spirituel de la Porsche Taycan, avec sa longue carrosserie basse et large et ses hanches larges. Les jantes de 22 pouces fournies de série ajoutent également au look, mais nécessitent naturellement des pneus coûteux, qui s'usent rapidement en raison du poids élevé et du couple instantané de la Karma.

En avance sur son temps

À bord, Fisker a tenté d'offrir une expérience très moderne pour l'époque, avec des compteurs numériques et un grand système d'infodivertissement central sur lequel vous contrôlez la plupart des fonctions, comme c'est de plus en plus courant sur les voitures modernes. Les matériaux sont agréables, avec beaucoup de cuir et même du bois de récupération, mais les sièges et le volant s'usent aussi rapidement.

Tout tactile

À l'avant, vous êtes bien assis dans la Karma, avec des sièges confortables et largement réglables, mais à l'arrière, l'espace intérieur est très limité et l'accès est rendu difficile par les petites portes arrière. Le coffre est également sous-dimensionné et n'est pas extensible. Enfin, l'ambiance numérique a aussi ses inconvénients : l'écran central est souvent défaillant et il arrive aussi qu'il ne réponde plus.

Aide à la conduite et sécurité

La Fisker Karma n'a jamais été testée par l'Euro NCAP ou par les agences de sécurité américaines IIHS ou NHTSA, et n'est pas encore équipée de systèmes de sécurité modernes tels qu'un régulateur de vitesse adaptatif ou un moniteur d'angle mort. Ce modèle a également fait l'objet d'un certain nombre de rappels, notamment pour des airbags défectueux, mais il n'existe plus de réseau officiel de concessionnaires dans notre pays pour les effectuer.

Alternatives

La Fisker Karma était en avance sur son temps, mais elle a malheureusement pris du retard par rapport à la Tesla Model S, qui est arrivée sur le marché en 2012 et offrait plus d'espace intérieur, ainsi qu'une autonomie électrique beaucoup plus pratique. Avec son prix de 100 000 €, la Fisker Karma était également en concurrence avec la Porsche Panamera S Hybrid de l'époque. Aujourd'hui, la plupart des véhicules hybrides rechargeables offrent une autonomie électrique similaire, sans sacrifier la fiabilité ou l'espace intérieur, et avec des moteurs à essence plus économes en carburant en guise d'appoint.

FAQ

La Fisker Karma est-elle fiable ?
La Fisker Karma souffre d’un certain nombre de problèmes initiaux qui n’ont malheureusement jamais été résolus en raison de sa courte durée de vie. L’écran tactile central est souvent défaillant, le chauffage électrique peut tomber en panne, les silent-blocs s’usent rapidement, les contacts et le module de charge tombent en panne, etc. L’inconvénient, c’est que ces pièces sont de plus en plus difficiles à trouver, même si la relance du modèle sous le nom de Karma Revero aux États-Unis est une consolation.
Quelle distance la Fisker Karma peut-elle parcourir en mode électrique ?
Sa batterie de 20,1 kWh donne à la Fisker Karma une autonomie électrique de 50 à 80 km.
Combien de Fisker Karma ont été construites ?
Au total, seulement 2 450 unités de la Fisker Karma ont été construites entre 2011 et 2012.