Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Seat Mii Electric : petite mais courageuse

Bien que la Seat Mii ait déjà quelques kilomètres au compteur, elle a encore beaucoup à offrir. Dans sa nouvelle version 100% électrique, par exemple, elle est la plus abordable du marché.

Même les petites citadines n'échappent pas aux normes d'émission européennes de plus en plus strictes. Elles font désormais face à un choix : s'adapter, ce qui requière beaucoup d'investissement, ou abandonner. Beaucoup de marques ont opté pour la deuxième option. Pensez aux Ford Ka+, Citroën C1, Peugeot 108, etc. Toutes ont disparu ou vont disparaître sans qu'une succession soit prévue.

Pour la Volkswagen Up, la Skoda Citigo et la Seat Mii, les cartes sont différentes. Elles sont arrivées en fin de carrière et leurs investissements ont été rentabilisés. Le groupe Volkswagen a donc jugé bon d'offrir à ce trio urbain en version électrique. Bien sûr, la version électrique de la Up, sur le marché depuis 2013, a aidé cette évolution puisqu'elle a servi de base.

AS24 Test Mii Electric profiel

Dans les détails

Les cousines allemandes, espagnoles et tchèques ne diffèrent à nouveau que dans les détails. La Skoda Citigo e iV a déjà disparu du catalogue (il reste des modèles disponibles en stock), mais restent la VW E-Up et la Seat Mii Electric, cette dernière est la plus abordable des deux : 21 190 € contre 23 300 € pour la Volkswagen.

La base technique est la même : une batterie de 36,8 kWh, couplée à un moteur électrique de 83 ch (61 kW) et 212 Nm. Ce qui en fait la Mii la plus puissante jamais construite. On reconnaît facilement l'Electric grâce à ses autocollants uniques et ses jantes de 16 pouces. À l'intérieur, le tableau de bord a été modifié, tandis que les jauges analogiques indiquent désormais le niveau de la batterie.

Pour le reste, tout est identique. Cela signifie que vous devez toujours utiliser votre smartphone si vous voulez naviguer, que les sièges sont un peu plats, que les vitres arrière ne s'ouvrent qu'en oscillo-battant et que les panneaux de porte ne sont pas entièrement rembourrés. Bien sûr, ces caractéristiques sont communes aux petites voitures économiques mais elles n'ont pas leur place dans une auto de plus 20 000 euros. Heureusement, le coffre reste aussi quasi inchangé : 250 litres et 923 litres lorsque la banquette est rabattue. Cette dernière cache d'ailleurs les batteries.

AS24 Test Mii Electric interieur

Petite mais courageuse

Seat annonce une autonomie officielle de 260 kilomètres (WLTP) à batterie pleine. En pratique pourtant, l'ordinateur de bord se montre plus optimiste en affichant régulièrement 313 km après la recharge. D'ailleurs, il faudra quatre heures sur prise (7,2 kW) afin de charger la batterie jusqu'à 80% alors qu'une charge rapide (40 kW) prendra une heure.

Pourtant, l'autonomie que nous avance cette Mii Electric sur son ordinateur de bord ne sera pas toujours atteinte. C'est surtout vrai si vous empruntez régulièrement l'autoroute. En conduite urbaine et sur les routes secondaires, avec le bouton Eco enclenché (paralyse des éléments gourmands en énergie), l'Espagnole se montre étonnamment économe.

D'ailleurs, cette Mii Electric dévoile un confort de route un peu plus ferme que ses précédentes versions essence. Voilà une conséquence du poids des batteries. En échange, le centre de gravité est plus bas et le plaisir de conduite s'en trouve amélioré. Surtout avec le couple instantané du moteur électrique et la récupération d'énergie au freinage.

AS24 Test Mii Electric detail

Conclusion

Étonnamment, la meilleure Seat Mii jamais produite n'est disponible qu'à la fin de sa carrière. Les limitations propres aux citadines économes demeurent, mais elle se conduit plus facilement que jamais tout en s'avérant étonnamment économique. Certes, le prix est élevé pour une auto du segment A mais Seat veut y remédier avec un équipement de série complet.

AS24 Test Mii Electric achter

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Seat Tarraco – Quand Seat se la pète !

Essais · SEAT

Test: Cupra Ateca – Ca ira mieux la prochaine fois…

Essais · SEAT

Test: Seat Leon Cupra R – De bon augure…

Essais · SEAT
Afficher plus