Prise de contact: Range Rover – Le Monde est-il assez grand?

La croisière tout confort à travers un désert reste une prérogative du Range Rover. Pour la nouvelle génération, la marque a fait en sorte de conserver les attitudes.

Le SUV de luxe a beau être un genre inventé par Land Rover, il y a longtemps que la marque n'est plus seule dans la catégorie. Ainsi le Mercedes GL, le vieillissant Audi Q7 et même le Toyota Land Cruiser sont plutôt luxueux. Et ne parlons pas encore de Bentley et Maserati qui préparent eux-aussi leur SUV.

Il fallait donc que Land Rover mette tout son savoir-faire en jeu pour le nouveau Range, et c'est exactement ce qu'elle a fait. Capacités offroad et confort sont montés d'un cran. Jamais il n'a été aussi facile de mettre le Range Rover à l'épreuve sur les terrains les plus difficiles qu'on puisse imaginer. La garde au sol gagne 17 cm pour passer à 30 cm et même sans snorkel adapté à l'échappement, le Range peut s'enfoncer dans 90 cm d'eau. Le Terrain Response de nouvelle génération (cette molette qui permet de définir le terrain et donc d'adapter les réglages) est désormais enrichi d'un mode automatique.

Jeu d'enfant

Ce mode reconnait en effet sur quel type de surface on roule. Il n'y que sur terrain vraiment difficile qu'il est préférable d'effectuer soi-même la sélection. Quant à la démultiplication courte, elle peut être engagée jusqu'à 60 km/h. La boîte automatique 8 rapports et les amortisseurs pneumatiques gardent le Range confortable en toutes circonstances et en option, un différentiel arrière à glissement limité est disponible.

Avec une longueur d'un millimètre à peine sous les 5 mètres, le Range Rover est un très grand garçon. Mais en franchissement, on ne le ressent absolument pas tant il se joue des difficultés. Rares, très rares sont les situations face auxquelles le Range doit refuser l'obstacle. Et si c'est le cas, c'est qu'il vaut mieux tenter sa chance avec une mule.

Luxe

Cette quatrième génération de Range Rover vous donne immédiatement la sensation de prendre place en Première Classe. Les sièges sont massifs mais offrent un excellent maintien. Ils sont chauffant, massant et ventilés. A l'arrière, il est possible de choisir entre une banquette trois places ou deux places individuelles. Le coffre est déjà énorme, avec un volume de 909 litres. Rabattez les banquettes, et le volume disponible dépasse les 2.000 litres.

Le conducteur dispose lui aussi d'un espace rien qu'à lui et on saluera le fait que le nombre de boutons de commande a sérieusement baissé. On contrôle toujours la radio et la climatisation via des boutons mais pour le reste, il faut passer par l'écran tactile du système multimédia. Comme dans la Jaguar XJ, le tableau de bord traditionnel est remplacé par un écran affichant le compte

Allégé

Le fait que ce Range soit aussi le meilleur de tous les temps sur l'asphalte est notamment à mettre sur le compte du régime drastique qui lui a fait perdre 400 kg. Merci à l'usage massif d'aluminium, mais il n'empêche que la balance affiche toujours 2,2 tonnes. Pourtant la perte de poids se fait principalement ressentir à la pompe. Le Range est en effet sensiblement moins gourmand qu'avant. Cette génération est pour la première fois équipée d'un nouveau 6 cylindres diesel de 258 ch. Après notre essai, nous l'avons trouvé amplement suffisant puisque ce TDV6 revendique aussi un couple de 600 Nm. Le meilleur? Une conso moyenne annoncée de 7,5 l/100 km (196 g CO2/km). Par ailleurs, le Range est loin d'être une limace: le 0-100 ne demande que 7,9 secondes. La vitesse de pointe enfin est de 207 km/h.

Et maintenant, la mauvaise nouvelle: il faudra encore attendre pour voir en concession la finition de base HSE. Elle n'arrivera qu'en août 2013, au prix de 91.200€ en version TDV6. Pour les impatients, il y a déjà le Vogue à 101.200€, ou l'Autobiography à 114.900€. C'est bientôt la Saint-Nicolas, non? Pour ce qui est du TDV8, il est facturé 109.600€ en Vogue et l'essence 5.0 Supercharged (510 ch) coûte 116.200€.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Lotus Evija : 2.000 ch, la nouvelle frontière

Actualité auto

Visite au FCA Heritage Hub

Actualité auto

Salon de Francfort : le début de la fin ?

Actualité auto
Afficher plus