Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

BMW Série 2 Coupé : le chant du cygne

La BMW Série 2 Coupé se renouvelle avec un nouveau look et un nouveau châssis mais conserve la recette moteur avant/propulsion arrière que les puristes aiment tant. Même le fameux six en ligne est toujours de la partie. BMW semble vouloir finir en beauté…

Pro

Points forts

  • 6-cylindres onctueux
  • Châssis dynamique
  • Plaisir de conduite
Contra

Points faibles

  • Uniquement en boîte auto
  • Direction muette
  • Poids

Le monde automobile est à l’aube d’un des plus grands tournants de son histoire. Celui de la propulsion électrique. BMW est l’un des pionniers dans le secteur et, au vu des récents iX3, iX et i4, Munich ne semble pas vouloir en rester là.

Pourtant, qu’en est-il du fameux Freude Am Fahren, le slogan qui traduit la sportivité des Bavaroises ? La marque pourrait sembler l’avoir oublié avec ces récents modèles à traction avant, plug-in hybrides ou électriques. Heureusement, la nouvelle Série 2 Coupé vient consoler les amoureux de l’auto avec sa propulsion et son onctueux 6-cylindres. Pourtant, cela pourrait bien être la dernière…

AS24 BMW 2 Reeks Coupé 2021 rijdend voor

Pour les passionnés

Avec le passage de la Série 1 à la traction avant avec son châssis d’origine Mini, et la Série 2 Gran Coupé suivant dans ses pas, l’amoureux de la « béhème à conduire » s’en est trouvé inquiet. On a récemment découvert que ce stress n’avait pas lieu d’être grâce à la 128ti, mais le petit coupé typique de BMW ne se pouvait d’abandonner la propulsion. C’est une question d’honneur !

On peut désormais souffler, car Munich a entendu nos pleures. La nouvelle BMW Série 2 Coupé conserve la recette originale en empruntant sa base aux Série 3 et Série 4. Ouf ! D’ailleurs, il n’y a pas que du côté du châssis que ce nouveau modèle nage à contresens. C’est pareil pour le style. Certes, la robe est moderne, sportive et propre, mais on remarque que les éléments frappants des dernières Bavaroises manquent. Notamment, l’énorme double calandre. En hommage à la 2002, les lignes sont également plus robustes, moins rondouillardes, et la signature visuelle est unique.

AS24 BMW 2 Reeks Coupé 2021 rijdend voor 2

2 pour 4

Le partage de ses nouveaux dessous avec les Série 3 et 4 fait bien évidemment grandir le nouveau petit coupé. Plus précisément, il gagne 105 mm en longueur, 64 mm en largeur alors que l’empattement s’allonge de 51 mm. À 4,54 m de long, il n’est donc plus si « petit » que ça. Bref, cette croissance profite à l’habitabilité, ce qui lui permet d’accueillir ses quatre passagers dans un plus grand confort.

À l’intérieur, d’ailleurs, les équipes de développement semblent avoir pioché tous les éléments disponibles sur l’étagère de la Série 3/4. On retrouve ainsi une planche de bord similaire, avec le même écran tactile de 12,3 pouces pour l’infodivertissement et la dalle de 10,25 pouces pour l’instrumentation (de série, respectivement 8,8 et 5,1 pouces). Seules les contreportes arborent un design différent, avec des losanges en effet 3D et les couleurs M rétroéclairées en option.

AS24 BMW 2 Reeks Coupé 2021 interieur

Old-school

Vu qu’il s’agit ici, d’après les dires de BMW, d’un coupé sportif créé pour les passionnés, les motorisations restes somme toute conventionnelles, à l’exception de l’hybridation légère généralisée sur toute la gamme. Ce qui ne veut pas dire que le plaisir ne sera pas au rendez-vous. Côté émotion, Munich place toujours son superbe six en ligne de 3,0 litres sous le capot de sa M240i. Fort de 374 ch et 500 Nm de couple, il emmène le coupé jusqu’à 100 km/h en 4,3 secondes grâce la transmission intégrale.

Côté raison, on trouve deux 4-cylindres turbo de 2,0 litres. L’un tourne à l’essence et produit 184 ch et 300 Nm de couple (220i), alors que l’autre préfère le diesel (220d) et offre 190 ch et 400 Nm de couple. Notons que, comme sur la Série 4, on ne trouve de boîte manuelle nulle part dans la gamme. Elle devrait faire son apparition sur la prochaine M2. L’espoir fait vivre…

AS24 BMW 2 Reeks Coupé 2021 motor

C’est ça qu’on aime !

Bien que notre essai fût bref, il n’en était pour autant pas moins intense car nous avons parcouru les routes bavaroises au volant de la M240i xDrive. Dès le démarrage, le 6-cylindres donne le ton mais, en conduite souple, le confort règne comme dans…une Série 4 ! Cependant, une fois que le tarmac se tord et que le bon mode de conduite est sélectionné, la bête se réveille.

On est loin de la propulsion avec laquelle on doit se battre pour une sorite de courbe propre, mais la transmission intégrale arrive cependant à offrir une bonne combinaison entre un arrière joueur et la sécurité des quatre roues motrices. La direction pourrait être plus communicative et les 1 600 kilos peuvent se faire sentir de temps en temps, mais cette M240i ne manque pas de mordant, ni de personnalité.

AS24 BMW 2 Reeks Coupé 2021 rijdend achter

Prix

La facture finale pour ce plaisir de conduite ne se trouve, malheureusement, pas au bas de l’échelle. La puissante M240i avec son 6-cylindres vient de placer en haut de la gamme à 57 250 € (France : 59 900 €), tandis que les 220i et 220d sont bien plus abordables – toutes proportions gardées – à respectivement 40 050 € (France : 41 800 €) et 41 500 € (France : 44 700 €). Ce n’est pas donné, certes, mais il faut tout de même noter que ce petit coupé – qui n’est plus si petit que ça – est plus abordable que son grand frère au chiffre quatre de près de…13 000 € (France : 10 000 €) !

Verdict

La nouvelle BMW Série 2 Coupé ne révolutionne rien…et c’est bien mieux comme ça ! Dans un monde qui tend vers l’électrique, BMW dit adieu aux fondamentaux qui ont fait sa réputation de la meilleure façon qu’il soit : avec un « petit » coupé propulsion fait pour le plaisir de conduite qui, de surcroît, peut embarquer un puissant 6-cylindres. On fait difficilement mieux comme aurevoir…

BMW M240i xDrive (2021)

  • Moteur : 6-cylindres en ligne, turbo, 3,0 litres
  • Puissance : 374 ch
  • Couple : 500 Nm
  • Transmission : automatique, 8 rapports
  • 0-100 km/h : 4,3 s
  • Vitesse maximale : 250 km/h
  • Coffre : 390 l
  • Consommation : 8,8 - 8,1 l/100 km (WLTP)
  • CO2 : 200 – 185 g/km (WLTP)
  • Prix : 57 250 € (France : 59 900 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

BMW 320e Touring : une question de moyens (2021)

Essais · BMW

BMW M4 : attentes élevées

Essais · Comparer les essais

BMW X5 M Competition : casse-code

Essais · BMW
Afficher plus