Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Maserati Ghibli Hybrid : rattraper le retard ?

Le fabricant italien de prestige Maserati est à la traîne en matière d'électrification. Bien sûr, il voudrait retourner cette situation rapidement. Le premier produit électrifié dans l'histoire des Italiens ? Cette Maserati Ghibli Hybrid.

La Maserati Ghibli est présente sur le marché depuis 2013 et approche progressivement l'âge de la retraite. Mais les Italiens lui permettent de briller une fois de plus, en lui offrant un scoop de dernière minute. Elle devient ainsi la première Maserati électrifiée dans l'histoire de la marque. Ce n'est bien sûr pas une coïncidence, car la Ghibli a stimulé les ventes de la marque italienne au cours des huit dernières années, principalement grâce à une version diesel à succès.

AS24 Ghibli statisch voor

Récemment, pourtant, la Ghibli semblait être sur une voie de garage. L'Italien devait tenir tête aux leaders du segment, avec les BMW Série 5, Mercedes Classe E et Audi A6, au premier plan et se contenter d'un rôle plus lointain, aux côtés, entre autres, de la Jaguar XF. Non seulement la Maserati a vieilli d'un jour, mais la technologie à bord aussi.

Cependant : il est clair que l'investissement de la Ghibli n'a pas encore été amorti. La berline a fait l'objet d'un facelift et d'une mise à jour technologique, et la version diesel a été mise au rebut car elle n'est plus intéressante. Elle fait place ici à un nouveau modèle hybride. Enfin, semble-t-il, parce que non seulement les clients attendaient une version électrifiée du Ghibli, mais aussi l'Europe et ses normes d'émission plus strictes.

AS24 Ghibli interieur

Maladie ?

Mais attention : ne vous laissez pas tromper par le nom "Hybrid" apposé sur cette Ghibli. Après tout, sous le capot, il y a...un 4-cylindres de 2,0 litres soutenu par un système hybride léger à 48 volts. Il s'agit d'un démarreur/générateur à courroie qui récupère l'énergie au freinage et recharge la batterie, et d'un "eBooster" qui soutient le turbo à bas régime. En d'autres mots : la Ghibli Hybrid est en fait une Ghibli Hybrid léger. Elle n'a pas besoin d'être branché au secteur mais elle ne fonctionne pas non plus en mode 100% électrique.

Néanmoins, l'hybridation légère présente certains avantages. Sur papier, elle émet moins de CO2 que le diesel d'antan et consomme moins que les versions à V6 essence. En même temps, le support électrique assure la même réponse enthousiaste et riche en couple à l'accélérateur qu'avec la version diesel, tout en tarant à quelque 80 kg en moins sur la balance. En pratique, on peut dire que la consommation est encore à deux chiffres. Par exemple, nous sommes arrivés à 10,0 l/100 km.

AS24 Ghibli motor

Personnalité italienne

Mais si vous craignez qu'un quatre cylindres sous le capot d'une Maserati ait fait disparaître son esprit italien, nous pouvons vous rassurer. Après tout, la Ghibli reste assez puissante (330 ch et 450 Nm) et elle atteint les 100 km/h en 5,7 secondes. Les ingénieurs italiens n'ont pas non plus oublié la bande sonore. Le crescendo musical d'un V6 est bien sûr impossible à régénérer, mais les doubles échappements fournissent une bande son rugueuse, avec des pops-pops si nécessaire.

Heureusement, cette Ghibli reste une Italienne de caractère. Le reste de l'expérience de conduite s'accompagne également d'un peu plus de sensations que l'efficacité principale de ses concurrentes allemandes. Le châssis est vif et dynamique, la boîte automatique à huit vitesses de chez ZF fonctionne parfaitement et le support électrique fournit une bonne impulsion lorsque le régime augmente. Mais même avec un style de conduite plus détendu, cette Ghibli Hybrid est parfaitement confortable à vivre.

AS24 Ghibli rijdend

Freshened-up

D'autant plus que ce facelift lui a fait du bien. Si les années précédentes étaient encore marquées par une finition médiocre et une technologie dépassée, l'édition de cette année fait plus que compenser cela. La qualité finition n'est pas tout à fait au niveau de ses concurrentes allemandes, mais l'écart se réduit. Le système d'info-divertissement bénéficie maintenant d'un écran de 10,1 pouces de large et il fonctionne avec la technologie Android. Les aides à la conduite sont également conformes aux normes actuelles.

AS24 Ghibli statisch achter

Conclusion

La Maserati Ghibli Hybrid n'est pas un véritable hybride, mais un modèle plus chaleureux qui offre un peu plus. Des émissions de CO2 d'au moins 183 g/km n'apportent pas vraiment d'avantage fiscal ou écologique, donc le chef d'entreprise risque de rester sur sa faim. Néanmoins, même avec un moteur à quatre cylindres, cette Ghibli Hybrid peut procurer le plaisir de conduite attendu du trident, mais elle n'arrive cependant toujours pas à combler l'écart avec ses concurrentes.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Touring Superleggera Sciàdipersia: "Peut-être bien la dernière"

Essais · Maserati

Test: Maserati GranTurismo & GranCabrio – Plaisir à l’ancienne…

Essais · Maserati

Test: Maserati Quattroporte S Q4 – Balade... à très haute vitesse !

Essais · Maserati
Afficher plus