Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Essai : Mercedes EQB, l'étoile cachée (2024)

Deux ans à peine après son lancement, le Mercedes EQB bénéficie d'un rafraîchissement. Résultat : le SUV électrique brille plus que jamais.

En bref

L'EQB est la version électrique du Mercedes GLB. Ce dernier a récemment bénéficié d'un facelift, ce qui signifie que son frère électrique se doit d'en faire autant. Pas de grande nouveauté sous la peau, d'autant plus à l'intérieur.

Pro

Points forts

  • 7 places
  • Infodivertissement
  • Économique
Contra

Points faibles

  • Finition intérieure
  • Politique d'options
  • Faible recharge (rapide)

Le Mercedes EQB sur Autoscout24 ?

Vers petites annonces !

Attendez, y a-t-il déjà un facelift du Mercedes EQB ? Eh Oui, bien qu'il n'ait que deux ans au compteur, sa version plus conventionnelle - le GLB - a maintenant quatre ans. Selon la coutume allemande, il est donc temps de la rafraîchir. Tout bénéfice pour l’EQB.

Extérieur

Si vous êtes déjà propriétaire d’un EQB pré-facelift, inutile d'envoyer une lettre de colère à la marque à l'étoile. Il y a fort à parier que personne ne se rendra compte de ce facelift tellement les différences visuelles sont subtiles.

Mercedes-EQB test 02

Ainsi, la face avant est désormais plus en phase avec celles des grands frères EQE SUV et EQS SUV. Le tout grâce à une calandre faite de noir et remplie de motifs étoilé. Un nouveau pare-chocs élargit la partie avant, tandis qu’à l'arrière, les feux sont complétés par une série de bandes horizontales élégantes. Sur la version 5-places, on peut désormais monter une attache remorque pour tracter jusqu'à 1,7 tonne (selon la version).

Intérieur

Eh oui, même après le facelift, on peut toujours obtenir l'EQB avec deux sièges d'urgence à l'arrière du coffre. Une fois qu’ils sont rangés dans le planché (ou qu’ils ne sont pas coché dans la liste d’option), le EQB dégage un coffre généreux de 495 litres à 1 710 litres grâce à la banquette arrière réglable. C'est une petite merveille d'espace dans sa catégorie.

Mercedes-EQB test 05

Mais l'EQB l'était aussi avant son facelift. C'est pourquoi la mise à jour attire particulièrement l'attention aux places avant. La nouvelle génération du système d’infodivertissement MBUX supprime les boutons de la console centrale, tandis que le nouveau volant passe désormais aux commandes tactile/haptiques pour toutes les fonctions. Pour un touche de luxe : on trouve une nouvelle garniture en bois de tilleul brun à pores ouverts.

Moteur

Ceux qui espéraient une mise à jour technologique majeure sous le capot seront déçus. Ainsi, l'EQB reste disponible en version 250+ à traction ou 300 4Matic et 350 4Matic à quatre roues motrices. Ces versions développent respectivement 190, 228 et 292 ch.

Mercedes-EQB test 03

L’entrée de gamme est équipée d'une batterie de 70,5 kWh (net), tandis que les versions à transmission intégrale ont curieusement une batterie de 66,5 kWh. Toutes les versions de l'EQB se dotent d’un chargeur embarqué de 11 kW, alors que leur charge rapide est décevante à 112 kW. Quand on sait qu'il existe des Hyundai qui se rechargent 2 à 3 fois plus vite...

Sur la route

On essaye ici le EQB 300 4Matic, le milieu de gamme en quelque sorte. Une version qui développe 228 ch et 390 Nm de couple, répartis sur les quatre roues. Résultat : elle passe la barre des 100 km/h en 8,0 secondes et continue jusqu’à une vitesse de pointe (limitée) de 160 km/h.

Mercedes-EQB test 04

À un peu moins de 2,2 tonnes, on ne peut pas dire que cette électrique soit un foudre de guerre. Toutefois, le EQB à convaincre grâce à sa suspension sophistiquée et à sa bonne isolation phonique. Grâce aux palettes situées derrière le volant, il est possible de régler la récupération d'énergie, ce qui rend la conduite à une pédale aussi agréable que possible. Après une semaine de route et dans des conditions idéales, on note une consommation moyenne qui s'est glissée sous la barre des 15,0 kWh/100 km, permettant une autonomie de 400 kilomètres. En réalité, comptez plutôt sur une moyenne d'environ 340 km.

Prix

Avec ses sept places (en option), sa banquette arrière coulissante et sa motorisation relativement efficace, le Mercedes EQB a de quoi faire pencher la balance du bon côté. Toutefois, le prix de base de 58 685 € (France : 46 950 €) est un coup de massue dans l'autre sens. Pour ce prix, on trouve facilement un Volvo XC40, une Hyundai Ioniq 5 et - bien sûr - un Tesla Model Y. D’un autre côté : pour ceux qui cherchent un SUV électrique 7-places…c’est le seul choix à ce prix-là !

Mercedes-EQB test 06

Verdict

Le rafraîchissement du EQB n'apporte pas beaucoup d'innovations majeures. Cependant, il souligne une fois de plus qu'il pourrait s'agir de la meilleure électrique 7-places pour son prix. Reste à savoir s'il résistera technologiquement à l'épreuve du temps...

Mercedes EQB 300 4Matic facelift (2023)

  • Moteur : 2 moteurs électriques
  • Puissance : 228 ch
  • Couple : 390 Nm
  • 0-100 km/h : 8,0 secondes
  • Vitesse maximale : 160 km/h
  • Coffre : 495 - 1 710 litres
  • Batterie : 66,5 kWh (net)
  • Recharge : 11 kW AC / 112 kW DC
  • Autonomie : 422 (WLTP)
  • Consommation : 18,3 kWh /100 km (mesurée)
  • Prix : 64 009 € (France : à partir de 46 950 €)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

23c0093 235

Essai : Mercedes GLE 400 e Coupé, mise à jour hybride (2023)

Essais · Mercedes-Benz
AS24 Test Mercedes E-Klasse 2023 1

Essai : Mercedes Classe E, du taxi à l’iPad (2023)

Essais · Mercedes-Benz
Mercedes EQE SUV (2023) static, front view

Essai Charging Station : Mercedes EQE SUV

Essais · Mercedes-Benz
Afficher plus