Passer au contenu principal

Peugeot 2008 : Plus sage que son look

Le look du 2008 a radicalement changé. Sur la route, le petit SUV au Lion de seconde génération a également été transformé !

Le 2008 est le dernier-né de la plateforme CMP du groupe PSA (Peugeot 208, Opel Corsa...). Comme la nouvelle 208, sur le plan stylistique, il a mué de lionceau en lion ! Qu’on aime ou non, son design est plus affirmé que jamais. Précisons néanmoins que ce look varie quelque peu en fonction du niveau de finition retenu, les finitions d’entrée de gamme n’ont par exemple pas droit aux feux de jour LED en formes de crocs de Lion.

PEUGEOT 2008 TESTDRIVE 1119TC052

Meilleure habitabilité, mais…

Toujours côté look, certains observateurs ont affirmé que ce nouveau 2008 pourrait venir marcher sur les plates-bandes du 3008. De notre côté, on aurait plutôt tendance à dire qu’il s’en approche en matière d’habitabilité. Peugeot a en effet retenu le plus grand empattement possible sur la CMP, soit 2,6 mètres, ce qui permet de dégager beaucoup d’espace pour les passagers arrière sans faire appel à une banquette coulissante comme certains concurrents. Le coffre gagne également 24 litres, pour porter le volume à 434 litres.

PEUGEOT 2008 TESTDRIVE 1119TC028

En revanche, il faut bien avouer que les deux passagers avant seront un peu serrés s’ils veulent tous les deux poser leur bras sur l’appui-coude central. Pire encore si vous optez pour un modèle à boîte de vitesses manuelle : celle-ci est, selon nous, beaucoup trop en retrait. Ce choix dégage des espaces de rangement très pratiques devant la commande de boîte – dont un support pour smartphone très bien pensé, bravo ! – mais les petits formats seront assez mal installés pour changer les rapports. La solution ? Opter pour la boîte automatique ! Ça tombe bien, notre exemplaire d’essai 1.2 PureTech 130 chevaux en était équipé.

PEUGEOT 2008 TESTDRIVE 1119TC006

Un lion assagi

Lors des premiers mètres parcourus au volant du nouveau 2008, deux perceptions sont directement remontées à la surface. Premièrement, l’i-Cockpit 3D, innovation Peugeot, demande un certain temps d’adaptation pour sortir de l’effet « ça pique aux yeux et ça va me rendre malade ». Pas sûr d'ailleurs que cette innovation apporte vraiment un plus. Deuxièmement, une direction Peugeot a rarement été aussi légère. Attardons-nous un instant sur ce 2ème point car il témoigne bien du changement de philosophie chez Peugeot.

PEUGEOT 2008 TESTDRIVE 1119TC020 PEUGEOT 2008 TESTDRIVE 1119TC018

En quelques mots, le nouveau châssis permet de passer assez vite en courbe mais il est moins fun qu’avant. Autant le premier 2008 faisait partie des 3 SUV de cette catégorie les plus enthousiasmants à conduire, autant le nouveau s’est très fortement assagi. Ce pari de Peugeot va-t-il plaire aux clients de la marque ? Selon un responsable, les acheteurs cherchent davantage de confort. Sûrement, mais attention à ne pas grignoter des parts de marché à… Citroën et, dans une moindre mesure, DS, qui misent résolument sur le confort. Le calibrage de la direction nous a semblé meilleur avec le bloc 1.5 diesel mais là, le poids du 2008 le rend un peu moins vif. Cela étant, dans l’ensemble, nous l’avons trouvé plus homogène, notamment parce qu'on perçoit moins de vibrations en provenance du moteur.

Peugeot e2008 2

Surprise électrique

En fait, la belle surprise vient surtout de la version 100 % électrique e-2008, pas trop lourde (1.598 kg), au centre de gravité abaissé, et qui offre tout autant d’espace que les versions thermiques. Mais il faudra alors se contenter d’une autonomie de 320 km (WLTP) et débourser 36.000€ minimum.

PEUGEOT 2008 TESTDRIVE 1119TC132

Peugeot 2008 Active 1.2 PureTech 130 EAT8
Moteur 3 Cyl, turbo essence, 1.199 cc
Puissance 130 ch à 5.500 t/min
Couple 230 Nm à 1.750 t/min
0-100 km/h 9,1 sec
Pointe 198 km/h
Conso (WLTP) 6,0 l/100 km
Moyenne de l'essai 7,0 l/100 km
CO2 (WLTP) 137 g/km
Prix 25.000€

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Peugeot 308 1.5 HDI – Ne pas vendre la peau de l'ours...

Essais · Peugeot

Test: Secma F16 Turbo – Attends, été, reste encore un peu!

Essais · Peugeot

Test: Peugeot 308 GTI – "If it's not broken, don't fix it"

Essais · Peugeot
Afficher plus