Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Renault Mégane E-Tech Electric : concurrente redoutable

Renault était autrefois pionnier des électriques, mais ça c’était avant. Cette Mégane E-Tech Electric peut-elle redonner aux Français leur rôle de pionnier ?

Pro

Points forts

  • Look élégant
  • Comportement dynamique
  • Ergonomie équilibrée
Contra

Points faibles

  • Gamme compliquée
  • Seuil de chargement élevé
  • Prix de base plus élevé que l'ID.3

La Renault Zoé était un peu le messie des voitures électriques. Elle a été l'une des premières à faire entrer la mobilité zéro émission dans le ménage moyen, et pendant près de dix ans, elle a humblement proclamé ses qualités environnementales. Au fil des années, cependant, elle a été dépassée de toutes parts par des alternatives plus modernes, plus attrayantes et plus grandes, venues des quatre coins du monde. Il était donc grand temps de donner un nouveau souffle à Renault. Il se présente sous la forme de cette Mégane E-Tech Electric.

Nouveau langage

Un nouveau souffle, c'est le moins que l'on puisse dire de cette électrique, car contrairement à ce que son nom suggère, il ne s'agit pas d'une simple Mégane sous tension. Elle bénéficie d’un développement complètement distinct, qui diffère grandement, tant au niveau de la plate-forme que du design, de ce à quoi nous sommes habitués chez Renault. L'influence de la soufflerie est évidente, car la Mégane E-Tech Electric a un nez arrondi et émoussé, et le reste de la carrosserie est aussi lisse que possible. Ces caractéristiques sont recouvertes par le nouveau langage stylistique de Renault, qui se distingue à l'avant par des feux diurnes fins et anguleux, et à l'arrière par une barre de LED continue entre les feux.

À l'intérieur également, on trouve un tout nouvel habitacle qui combine de manière experte une gamme de beaux matériaux avec une énorme surface d'écrans. Celui du conducteur et celui en charge de l’infodivertissement mesurent tous deux 12 pouces, même si l'un est évidemment plus horizontal que l'autre. Heureusement, Renault n'a pas été avare après tout, et a prévu un budget supplémentaire pour un certain nombre de boutons physiques pratiques sous l'écran ainsi que sur et autour du volant. D’autres concurrents ne peuvent pas en dire autant…

Renault Mégane E-Tech Electric 2022

Prêtez attention

La plus grande nouvelle se trouve toutefois sous la surface, car c'est là que se trouve la toute nouvelle plateforme CMF-EV qui est également cachée sous l'Ariya de Nissan. Comme son nom l'indique, cette plateforme a été spécialement développée pour les voitures électriques et, dans ce cas, elle offre de l'espace pour deux tailles de batteries. Renault équipe son modèle d'une batterie de 40 kWh ou de 60 kWh. Elles peuvent toutes deux charger à des vitesses allant jusqu'à 130 kW, bien que ce soit en option car l’entrée de gamme n’offre pas de charge rapide et l’autre ne montera de série qu’à 85 kW.

Tant de choses dépendent de la version commandée, et cela vaut aussi pour la puissance. On peut choisir entre un moteur électrique de 130 ch et un autre de 218 ch, qui entraînent tous deux les roues avant. En règle générale, plus la puissance est grande, plus la batterie est grande et vice-versa, mais il y a une exception. Le niveau de finition "Evolution ER" est le seul à combiner le moteur de 130 ch avec la batterie de 60 kWh, ce qui, avec un certain nombre d'autres modifications techniques, lui confère la plus grande autonomie. Cette version peut parcourir jusqu’à 470 km, tandis que les modèles 60 kWh et 218 ch ne peuvent atteindre que 450 km. Le modèle 40 kWh a une autonomie de 300 km.

Renault Mégane E-Tech Electric 2022

Madame à tout faire

Une fois sur la route, il apparaît que l'autonomie n'a pas été surestimée. Pour l'occasion, nous avons pu goûter à une version supérieure de 218 ch et 60 kWh, qui, avec une batterie pleine, nous a offert une autonomie de 360 km. Après un parcours de plus de 210 kilomètres - à travers les montagnes de Málaga - il restait encore une centaine de kilomètres et l'ordinateur de bord affichait une consommation moyenne de 17,8 kWh/100 km. Pas mal, même s'il reste à voir comment cette électrique se comportera à des températures plus basses et sur des routes…plus plates.

Mais une chose est sûre : sur les routes sinueuses de Málaga, la Mégane Electric se sentait comme chez elle. Malgré sa plateforme à traction avant, il n'y avait pratiquement pas de sous-virage - même avec un style de conduite souple - et la sensation de direction était également très bonne même une fois toute la puissance libérée. La Renault apporte cette puissance sur le tarmac avec compétence, comme le prouve son 0 à 100 en 7,4 secondes. Et la Mégane E-Tech Electric parvient à combiner tout cela avec un confort supérieur à la moyenne ; seules les grandes roues ont affecté la douceur de conduite. Au final, elle offre donc un compromis intéressant entre dynamisme et confort.

Renault Mégane E-Tech Electric 2022

Élégante et ergonomique

Il en va de même pour l'équilibre entre l’habitabilité et l’encombrement, car malgré ses dimensions limitées - la Mégane Electric est environ 15 cm plus courte que son homonyme à moteur à combustion – cette compact sous tension parvient tout de même à offrir un beau volume de coffre de 440 litres. Seul le seuil de chargement est un peu élevé à l'ancienne, et on ne peut résoudre ce problème en surélevant le plancher. Heureusement, il y a un espace supplémentaire sous le plancher du coffre pour les câbles de charge.

Voilà donc une électrique certainement attrayante, mais cela nous mène à un autre point sensible : le prix. Il y a ici un petit problème de perception, car la Mégane E-Tech Electric la moins chère coûte 35 200 €, soit 3 000 € de plus que la Volkswagen ID.3 de base. Sa concurrente allemande offre également plus de puissance et une plus grande batterie de série. Cependant, si en regardant de plus près au catalogue, on note qu'une Renault bien équipée - comme notre modèle d'essai à 44 700 € - est souvent moins chère qu'une Volkswagen à équipement équivalent. Les deux sont donc clairement à égalité, sans parler de l'allure plus élégante et, surtout, de l'ergonomie infiniment meilleure de la Renault.

Renault Mégane E-Tech Electric 2022

Conclusion

Il a fallu un certain temps à Renault pour revenir avec une électrique compétitive sur le marché, mais les bonnes choses prennent du temps. Et si cette Renault Mégane E-Tech Electric est une chose, c'est surtout une bonne électrique. Sera-ce suffisant pour battre les grands noms du segment ? On pense que Renault a de fortes chances…

Renault Megane E-Tech Electric EV60 R220

  • Moteur : moteur électrique
  • Puissance : 218 ch
  • Couple : 300 Nm
  • Batterie : 60 kWh
  • Transmission : automatique (rapport fixe)
  • 0 - 100 km/h : 7,4 sec
  • Vitesse maximale : 160 km/h
  • Coffre : 440 L / 1332 L
  • Poids : 1 711 kg
  • Consommation : 16,1 kWh/100 km (WLTP)
  • Autonomie : 450 km (WLTP)
  • Prix : 40 200 €

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Renault Kangoo : l'ami indispensable des familles

Essais · Renault

Renault Arkana : pour le grand public ?

Essais · Renault

Renault Twingo Electric : experte en savoir-faire

Essais · Renault
Afficher plus