Passer au contenu principal
Message

Après ta connexion, tu pourras utiliser AutoScout24 de manière optimale

  • Synchronisation des favoris
  • Sauvegarder les recherches
  • Placer ton annonce

Dacia Spring Electric : l'électrique la plus abordable du moment

Avec la Spring Electric, Dacia a lancé la voiture électrique la plus abordable du marché. Mais combien obtenez-vous pour votre argent ? Autoscout24 l'a découvert.

Il n'y a pas que les afficionados qui optent pour la voiture électrique, mais aussi de plus en plus de conducteurs de voitures de société. Mais si vous demandez au grand public pourquoi il ne roule pas encore à l'électricité, la réponse est souvent "le prix", "l'autonomie" et "les possibilités de recharge". Dacia, la filiale roumaine de Renault, a une réponse à l'argument du prix : la nouvelle Spring Electric.

AS24 Dacia voor

Base familière

Une nouvelle auto prometteuse, car Dacia s'est forgé une solide réputation grâce à ses prix plancher. En 2004, la Logan a brisé le moule, en 2010 le Duster a répété l'exercice pour les SUV compacts. Pour la Spring, Dacia utilise à nouveau une base de confiance : la Spring est la version Dacia de la Renault City K-ZE chinoise, qui à son tour est la version électrique de la Renault Kwid pour l'Inde et le marché latino-américain.

Avec la Spring, Dacia s'aventure en fait dans le segment A : avec ses 3,73 mètres, elle est plus longue que la Renault Twingo Electric et la Seat Mii Electric, deux concurrentes qui jouissaient auparavant du titre de voiture électrique la plus abordable. Tout à fait dans l'air du temps, la Spring se voit attribuer des allures de crossover, avec des pare-chocs robustes, des passages de roue en plastique, des rails de toit et une garde au sol de 15 cm. Les jantes de 14 pouces ne sont pas en aluminium, mais en acier.

AS24 Dacia kofferklep

Retour aux sources

À l'intérieur, vous pouvez voir où Dacia a essayé de faire des économies. Pas de tableau de bord frivole et moderne comme dans la nouvelle Sandero, mais un ensemble avec des plastiques durs et brillants. Les sièges sont recouverts d'une housse lavable et ils ne sont pas réglables en hauteur. Le volant ne peut pas non plus être réglé, ni même en profondeur. Avant son lancement en septembre, Dacia peaufinera certains détails de la version Business que nous avons essayée (et qui est principalement destinée aux projets d'auto-partage). La version Confort est la version d'entrée de gamme pour les particuliers. Elle est équipée de la climatisation manuelle, des vitres et rétroviseurs électriques, de la radio numérique et d'une connexion Bluetooth. La version Comfort Plus est celle que vous voulez puisqu'elle ajoute un système d'infodivertissement avec navigation, Apple CarPlay et Android Auto, ainsi qu'une caméra de recul.

Dacia a rangé la batterie sous la banquette arrière, ce qui permet de disposer d'un volume de coffre utilisable de 290 litres. C'est plus que les concurrents que nous avons mentionnés ci-dessus et cette capacité est extensible à 620 litres si vous rabattez la banquette arrière. Sur cette dernière, deux adultes peuvent prendre place, même si c'est plutôt exigu. À l'avant, l'espace est suffisant, si ce n'est que la position de conduite est quelque peu inconfortable.

AS24 Dacia interieur

City Focus

La batterie située sous la banquette arrière est de 27,4 kWh. Dacia ne veut pas d'un modèle plus grand, car cela augmenterait le prix et le poids. Avec une masse à vide de 1 045 kg, la Spring est un réel poids plume, surtout pour un véhicule électrique. Elle reçoit également un modeste moteur électrique de 45 ch (33 kW) et 125 Nm, qui la pousse jusqu'à 100 km/h en pas moins de 19,1 secondes. La vitesse maximale est de 125 km/h.

Il n'est donc pas surprenant que cette Dacia Spring ne soit pas très adaptée à une utilisation sur autoroute. C'est possible, si nécessaire, mais la circulation en ville et les routes secondaires lui conviennent mieux. Jusqu'à 50 km/h, la voiture réagit de manière vive et dynamique, au-delà de cette vitesse, elle devient fatigante. La consommation est positive : 12,4 kWh/100 km ont été atteints lors de notre premier essai, ce qui signifie que la voiture atteint facilement son autonomie WLTP annoncée de 230 km. La charge peut se faire à un maximum de 30 kW, et la batterie est alors pleine après une heure et demie. Une Wallbox pourra la charger à 7,4 kW en un peu moins de 5 heures.

Dacia demande 16 990 euros pour sa Spring en version Confort et 1 000 euros supplémentaires pour la version Confort Plus. Les Roumains ont ainsi mis la main sur la voiture électrique la plus abordable du marché. Néanmoins, 17 000 €, c'est beaucoup d'argent pour une voiture du segment A : pour 12 000 €, vous pouvez par exemple acheter une Sandero Stepway plus grande, mais avec un moteur à essence classique. Dommage que notre gouvernement ne soutienne plus les particuliers pour alléger la facture d'achat de leur électrique...

AS24 Dacia achter

Conclusion

En tant que voiture électrique la plus abordable du marché, la Dacia Spring rend la conduite électrique plus accessible. Le grand public n'aura pas immédiatement une petite voiture du segment A en tête de sa liste de présélection s'il veut passer à l'électrique. Cependant, les acheteurs de petites citadines ou les personnes à la recherche d'une deuxième voiture pour la famille ont ici une alternative intéressante.

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Dacia Sandero SCe et Duster EDC – Plus premium, toujours low-cost

Essais · Dacia

Test: Dacia Logan MCV 1.5 dCi – Esprit cartésien

Essais · Dacia

Test: Dacia Lodgy – Pour les familles qui comptent.

Essais · Dacia
Afficher plus