Passer au contenu principal
Pour cause de maintenance, AutoScout24 est accessible de manière limitée. Cela concerne quelques fonctions, comme par exemple la prise de contact avec les vendeurs, la connexion à votre compte ou la gestion de vos véhicules en vente.

Mercedes-AMG EQE 43 4Matic : la vitesse sans effort

Mercedes augmente sa gamme électrique, mais cela ne veut pas dire la fin des versions AMG. Est-ce qu’il y a du plaisir de conduire dans cette Mercedes-AMG EQE 43 ?

Pro

Points forts

  • Performances explosives
  • Autonomie de qualité
  • Confort garanti
Contra

Points faibles

  • Confort de la banquette arrière
  • Poids élevé
  • Pas de coffre à l'avant

Tout a commencé fin 2018 avec l'EQC, mais entre-temps, la famille EQ électrique de Mercedes a eu pas mal de rejetons. À la fin de l'année dernière, elle a été rejointe par l'EQE, soit la Classe E des modèles électriques EQ - bien que Mercedes n'aime pas toujours faire cette comparaison. Depuis cette année, la gamme EQE comprend en fait deux versions AMG à part entière : l'EQE 43 et l'EQE 53. Pratique, car la Classe E de la génération actuelle a été retirée et sera relevée l'année prochaine, tout comme les versions AMG correspondantes (la E 53 et la E 63). Ceux qui sont prêts pour la conduite électrique et n'ont pas envie d'attendre savent donc où aller.

Mercedes-AMG EQE 43 (2022) statisch, vooraanzicht

Plus d’appui

Bien entendu, cette EQE 43 n'est pas une Classe E dotée d'une batterie, comme nous l'avons appris à la fin de l'année dernière. La EQE ressemble le plus à une EQS, sauf que cette dernière est strictement 5-portes et que l’ EQE se dote d’une malle classique. Visuellement, la nouvelle sportive diffère des autres EQE : elle est dotée de lamelles verticales typiques sur le panneau noir qui remplace la calandre. Les pare-chocs et les jupes latérales reçoivent également des accents différents, tandis qu'un diffuseur est suggéré à l'arrière et qu'un spoiler légèrement plus grand apparaît sur le coffre. L’appui est accru mais l’aérodynamisme favorable est préservé autant que possible, promet Mercedes.

Les jantes sont d'une taille minimale de 20 pouces, optimisées sur le plan aérodynamique et équipées de série de teinte noire. Cette Mercedes-AMG EQE 43 reçoit de série la suspension pneumatique que Mercedes appelle AMG Ride Control+, qui a donc été spécifiquement adaptée aux besoins d'AMG. Dans les modes de conduite plus sportifs, la suspension pneumatique s'abaisse de 15 mm, tandis que dans les modes de conduite normaux, elle ne le fait qu'à partir de 120 km/h. Bien entendu, vous pouvez régler individuellement les paramètres de ces modes de conduite, tels que la suspension, la réponse de l'accélérateur, le son – eh oui - numérique du moteur, etc.

Mercedes-AMG EQE 43 (2022) statisch, achteraanzicht

Ambiance sportive

Cela se traduit notamment par des boutons supplémentaires sur le volant sport aplati, qui, avec les sièges sport au meilleur maintien, les ceintures rouges et les logos AMG nécessaires, devraient souligner l'atmosphère sportive à bord. De série, les sièges sport sont garnis de microfibres et de similicuir, mais en option, ils peuvent être recouverts de cuir Nappa. Une première pour ces versions AMG : le gigantesque MBUX Hyperscreen, qui se glisse sur le tableau de bord d'un montant à l'autre derrière avec un écran quasi continu et que vous connaissez peut-être de l'EQS, apparaît ici dans la liste des options pour la première fois sur une EQE.

Franchement, ça n'offre aucune valeur ajoutée, si ce n'est un écran pour le passager avant. Mais cet Hyperscreen fait cependant apparaitre quelques fausses notes. Les composants tactiles du poste de conduite de l'EQE peuvent sembler haut de gamme, mais la surabondance d'écrans et de pavés tactiles, ainsi que les matériaux que l'on aperçoit du coin de l'œil, montrent que les marques haut de gamme gardent un doigt sur leur pouls. Si on gratte un peu, on note que le confort de la banquette arrière n'est pas non plus au niveau, avec une assise trop dure et trop inclinée.

Mercedes-AMG EQE 43 (2022) dashboard

Batterie colossale

Ce dernier point s'explique évidemment par le fait que la batterie soit intégrée au plancher, entre les roues, et qu'elle a une capacité assez importante : 90,6 kWh. Suffisamment pour permettre à l'EQE 43 de parcourir 531 kilomètres avec une charge complète dans le meilleur des cas, puis de l'accrocher au chargeur rapide à 170 kW. Ou à 11 kW et, en option, à 22 kW dans une station de recharge plus lente. Mais surtout, cette batterie alimente toujours deux moteurs électriques : un sur l'essieu avant et un sur l'essieu arrière.

Cela fait donc de cette Mercedes-AMG EQE 43 4Matic une quatre roues motrices, qui transmet pas moins de 476 ch (350 kW) et 858 Nm aux quatre roues. Cette puissance est répartie de manière quasi continue entre chacune de ces quatre roues. De l'arrêt, cela permet à l'EQE 43 d'atteindre 100 km/h en 4,2 secondes, avec une vitesse de pointe plafonnée à 210 km/h.

Mercedes-AMG EQE 43 (2022) interieur

Tout est sous contrôle

Cela ne vous surprendra peut-être pas si vous êtes habitué au monde des véhicules électriques, mais avec ses 2,5 tonnes, l'EQE 43 n’est pas un poids plume. Étonnamment, elle gère cela de manière relativement habile. Grâce à la suspension pneumatique, bien sûr, qui donne à la Mercedes-AMG une impression de rigidité et maintient tout en ligne, mais elle n'est pas aussi inconfortable que nous le craignions.

Les accélérations fulgurantes ne sont pas non plus une surprise : l'EQE 43 sort sans effort des starting-blocks et atteint une vitesse fulgurante dans les modes de conduite sportifs, où le son numérique est momentanément divertissant, mais après un certain temps, ça devient énervant. L'abondance de couple instantané fait de cette Mercedes-AMG une machine rapide comme une flèche, même dans les reprises qui pourraient vite vous faire perdre votre permis…

Mercedes-AMG EQE 43 (2022) rijdend, vooraanzicht

Heureusement, grâce à la possibilité de régler de nombreux paramètres individuellement, cette Mercedes-AMG EQE 43 n'est pas devenue une simple machine point-and-shoot, car le centre de gravité bas (grâce à la batterie), la répartition continue de la puissance entre les essieux (avec un accent sur les roues arrière) et le train arrière directionnel (jusqu'à 3,6 degrés) font que l'EQE 43 se montre également étonnamment dynamique et amusant dans les courbes. Jusqu'à ce que les 2,5 tonnes finissent par mettre des bâtons dans ses roues.

Mercedes-AMG EQE 43 (2022) rijdend, achteraanzicht

Conclusion

Mercedes demande 107 690 € pour cette AMG EQE 43 4Matic (indisponible en France), et 125 235 € (France : 124 100 €) si vous souhaitez opter pour l'EQE 53 4Matic+. En haut lieu de la sportivité, c'est un prix qui se justifie, car pour ce budget, vous entrez tout juste dans la gamme Taycan de Porsche. De plus, la division AMG montre qu'elle peut encore prétendre à une place dans un avenir électrique également. Bien que cette EQE 43 soit en effet complètement différente d'une Classe E AMG. Bon à savoir si vous devez aller échanger votre E 53...

Mercedes-AMG EQE 43 4Matic (2022)

  • Moteur : 2 moteurs électriques, avant + arrière
  • Puissance : 476 ch (350 kW)
  • Couple : 858 Nm
  • Transmission : rapport fixe, 4x4
  • 0-100 km/h : 4,2 s
  • Vitesse maximale : 210 km/h (limitée)
  • Coffre : 430 l
  • Batterie : 90,6 kWh (net)
  • Autonomie : 531 km (WLTP)
  • Consommation : 19,6 - 22,4 kWh/100 km (WLTP)
  • Prix : 107 690 € (indisponible en France)

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Mercedes EQE : copie compacte

Essais · Mercedes-Benz

Essai Charging Station : Mercedes EQE 350+

Essais · Mercedes-Benz

Mercedes-Maybach Classe S : quand le meilleur n’est pas suffisant

Essais · Mercedes-Benz
Afficher plus