Test: Seat Alhambra 1.4 TSI – (Bonne) Affaire de famille

La seconde génération de Seat Alhambra change tout et espère faire revenir les clients dans un segment de plus en plus déserté.

Peut-être vous demandez-vous pourquoi une marque qui essaie de jouer sur la fibre émotionnelle persiste à proposer une voiture qui ne dégage pas vraiment d’«émociòn», même pour sa catégorie?

Tout simplement parce que, sous sa calandre qui lui sert de masque, vous aurez reconnu le Sharan de Volkswagen, groupe auquel appartient Seat. Et comme la sauce avait bien pris avec la précédente génération qui continuait à réaliser des chiffres de ventes honorables en dépit de ses 14 ans d’âge, quoi de plus logique que d’en conserver la recette ?

Portes coulissantes

L’Alhambra a bien changé: plus long, plus large et plus bas que la précédente génération, il jouit d’une allure plus ramassée, plus dynamique, en dépit de ses lignes taillées à la serpe. Mais surtout, le grand monospace peut désormais accueillir sept passagers sans avoir à manipuler de lourds fauteuils puisque les deux places d’appoint s’escamotent complètement dans le plancher et offrent alors une surface parfaitement plane.

Si ces places sont pleinement exploitables par des adultes de taille moyenne, leur accès est, en plus, facilité par les larges portes latérales désormais coulissantes. Un vrai plus que les parents avec des enfants en bas âges apprécieront particulièrement au moment de les attacher dans leur sièges-auto. Pour eux, l’Alhambra va même plus loin en proposant des rehausseurs de sièges directement intégrés aux fauteuils arrière…moyennant paiement, cela va de soi.

Bonne affaire

Car en dépit de son logo Seat, l’Alhambra reste avant tout une Volkswagen et cela se remarque autant dans la qualité d’assemblage et de présentation de l’habitacle, au meilleur niveau, que dans l’épaisseur du catalogue d’options! Mais même si certaines d’entre elles sont plus chères que chez son cousin germain (les deux places supplémentaires par exemple), l’ibère s’affiche moins cher de près de 2.000 euros à finition et équipements équivalents: 32.390€ pour un Alhambra Style contre 34.380 pour un Sharan Comfortline avec la motorisation concernée.

Comportement parfait

La révolution continue sur la route où le grand monospace profite d’un comportement routier digne d’une Volkswagen moderne. Animé par le petit moteur 1.4 TSI délivrant 150 chevaux, l’Alhambra fait preuve d’un certain tempérament, combiné à une sensation de légèreté et à un comportement à la fois dynamique et sécurisant grâce notamment à sa direction précise et à une prise de roulis bien maîtrisée.

Le moteur se montre particulièrement disponible à des régimes que l’on est plus habitués à retrouver sur des blocs diesels et fait preuve d’une belle frugalité puisque sa consommation moyenne, annoncée à 7,2l/100km, s’établit facilement sous la barre des 9l/100km en utilisation quotidienne.

Retrouvez toutes les nouveautés de la marque Seat

Trouvez une Seat Alhambra d' occasion parmi des milliers de véhicules de seconde main

Découvrez un aperçu du modèle Seat Alhambra ainsi qu'une sélection d' occasion

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Cupra Ateca – Ca ira mieux la prochaine fois…

Test: Seat Leon Cupra R – De bon augure…

Test: Seat Arona – Mission accomplie, occasion manquée

Afficher plus