Passer au contenu principal

Nouveau design - fonctions familières

Découvrez notre nouveau design, que nous déploierons pas à pas sur l'ensemble du site.

Encore une chose...

Merci de participer à l'avant-première de notre nouveau design. Vous verrez quelques autres changements de couleurs au fur et à mesure de la mise à jour de votre expérience sur notre design final.

Test: SsangYong Korando – L’alternative de choix

Avec le Korando remodelé, SsangYong espère conquérir de nouveaux clients. Le constructeur coréen joue donc tant la carte de la séduction que celle du juste prix…

Dix mille Korando par an: tel est le nombre de véhicules que SsangYong espère vendre en Europe avec la seconde phase de son SUV lancé en 2010. Pour atteindre cet objectif, le constructeur lui offre une refonte plus esthétique que technique.

T’as le look Coco!

Extérieurement, la face avant adopte l’air de famille actuel. La grille de radiateur et les phares s’offrent en effet de nouveaux traits. Les blocs optiques adoptent en prime des feux diurnes à LED. Pour renforcer le style, le pare-chocs a également été retouché et intègre désormais des feux antibrouillard ronds. Par ailleurs, il faut épingler le lancement de trois nouveaux modèles de jantes disponibles en 16, 17 et 18 pouces. A l’arrière du Korando, le regard est attiré par le dessin des feux. Il rappelle franchement celui de l’Opel Antara.

Dans l’habitacle, les changements sont nombreux. Le constructeur rend sa mouture plus moderne en utilisant des matériaux de meilleure qualité et en retravaillant plusieurs détails. La planche de bord s’offre ainsi une ligne élégante avec quelques rondeurs bien placées et se pare désormais d’un décor façon bois. En son centre, elle rassemble toutes les commandes du système d’information/divertissement (MP3, CD, connexions iPod/iPhone,…). Du côté des équipements, il est possible d’apprécier des sièges avant chauffants et ventilés, mais également l’aspect pratique du démarrage «mains libres».

Espace de vie

Comme tout SUV qui se respecte, le Korando ne néglige pas ses aspects pratiques. Outre les nombreux rangements éparpillés dans l’habitacle, il se présente avec un intérieur conçu autour de ses occupants. A l’avant, le conducteur et son passager profitent de sièges maintenant bien. Le conducteur trouve de plus sa position de conduite aisément, la colonne de direction étant réglable sur tous les plans.

A l’arrière, l’espace est loin d’être confiné. Les trois passagers disposent en prime d’un dossier (60/40) pouvant s’incliner jusqu'à 17,5 degrés. Derrière cette banquette, le coffre apparaît comme un élément clé du Korando. En effet, celui-ci dispose d’un volume utile de 486 litres, extensible à 1.312 litres une fois les sièges rabattus. L’opération se réalise en un seul mouvement et libère un espace de chargement plat. Bien vu!

Fougueux canassons

Si le Korando s’aventure sans stress hors des sentiers battus, le réseau routier reste néanmoins son aire de jeux favorite. Pour ce millésime, SsangYong reconduit les moteurs et les transmissions de la génération précédente. On a donc le choix entre deux blocs Diesel (e-XDi 200 de 149 ou de 175 ch) et un bloc essence (e-XGi200 de 149 ch), mais également entre une déclinaison «traction avant» et une à 4 roues motrices (AWD).

Animé par le diesel de 149 ch, le Korando AWD essayé ne laisse pas indifférent. Tout d’abord, il impressionne par son insonorisation retravaillée. Ensuite, c’est son comportement routier qui se révèle honorable en dépit d’une légère prise de roulis. Son moteur, couplé à une boîte manuelle à 6 vitesses bien étagée, rend le Korando performant. Les accélérations sont linéaires et la vitesse de pointe plafonne à 180 km/h. Le bilan énergétique est également raisonnable: 6,2 l/100 km, soit des émissions de CO2 de 157g/km. Ce bulletin positif s’accompagne enfin d’une bonne nouvelle: SsangYong propose le Korando diesel de base à 19.490 euros, soit une différence de 2000 euros par rapport au modèle actuel. Qui dit mieux?

Prêt pour la prochaine étape

Tous les articles

Test: Ssangyong Rallycross Cup – La nouvelle Fun Cup!

Essais · SsangYong

Test: SsangYong Korando e-XDi220 – Upsizing

Essais · SsangYong

Test: SsangYong Rexton W – SUV de crise

Essais · SsangYong
Afficher plus